Barilla Belgique donne 200.000 repas de pâtes pour répondre à l’appel des Banques Alimentaires et des Restos du Cœur

25-06-2020

Barilla Belgique donne 200.000 repas de pâtes pour répondre à l’appel des Banques Alimentaires et des Restos du Cœur

La précarité alimentaire frappe de plus en plus de personnes en Belgique suite à l’impact négatif du Covid 19 sur tous les secteurs économiques. Afin d’apporter une réponse concrète à cette situation dramatique, Barilla Belgique a décidé de faire don de 200.000 repas sous la forme de 20 tonnes de pâtes qui seront distribuées par les Banques Alimentaires et les Restos du Cœur.

 «Pour faire face à la crise corona, les Banques Alimentaires  ont dû s'adapter  en procédant exceptionnellement à l’achat de vivres ; les denrées alimentaires des grandes surfaces étant réduites durant cette période dramatique. Nous avons donc aussi lancé un appel aux dons d’aliments de longue conservation, dont des pâtes, pour reconstituer nos stocks, afin de pouvoir maintenir notre soutien aux personnes nécessiteuses. Les produits donnés par Barilla, vont nous aider  à répondre aux besoins croissants de notre réseau, qui prévoit une augmentation de près de 20% du nombre de bénéficiaires » détaille Jozef Mottar administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires.

« Dans cette période inédite, la précarité alimentaire s'accentue et les Restos du cœur se mobilisent plus que jamais, partout en Belgique, pour permettre aux plus démunis de se nourrir. Un grand Merci à Barilla de nous accompagner dans cette épreuve. Ce don exceptionnel nous permettra de répondre au mieux à l'augmentation des besoins des personnes que nous accompagnons » - Jean-Gérard Closset, président de la fédération des Restos du Cœur.

«Barilla a depuis longtemps la vocation d’être une entreprise citoyenne. Nos valeurs de respect des personnes et de l’environnement, impliquent naturellement que nous nous engagions dans des actions d’aide aux plus démunis. Dans cette période difficile, il est plus que jamais important de veiller à ce que chacun puisse manger à sa faim. » a déclaré Frédéric Bodereau, directeur général de Barilla Belgique.

 

A PROPOS DE BARILLA 

Barilla est une entreprise familiale, non cotée, dirigée par les frères Guido, Luca et Paolo Barilla. Aujourd'hui, Barilla est célèbre en Italie et dans le monde entier pour l'excellence de ses produits. Avec ses marques - Barilla, Mulino Bianco, Pan di Stelle, Gran Cereale, Harrys, Filiz, Yemina et Vesta, Misko, Voiello et Cucina Barilla - la marque promeut un régime alimentaire gourmand, joyeux et sain, inspiré par le régime méditerranéen et l'art de vivre à l'italienne.

Lorsqu'il y a plus de 140 ans, Pietro Barilla a ouvert sa première boutique, son seul objectif était de faire de bons produits. Aujourd'hui, ce principe est devenu l'axe de développement de Barilla : « Good for You, Good for the Planet », un slogan qui exprime l'engagement quotidien des plus de 8000 personnes qui travaillent au sein de l'entreprise, et de toute une chaîne d'approvisionnement qui partage les valeurs de l'entreprise et sa passion pour la qualité.

« Good for You » signifie améliorer constamment l'offre de produits, en encourageant l'adoption d'un style de vie sain et en facilitant l'accès de la population à une alimentation de qualité.« Good for the Planet » signifie promouvoir des chaînes d'approvisionnement durables, réduire les émissions de CO2 et la consommation d'eau.

Pour plus d'informations, connectez-vous sur: www.barillagroup.com et visitez @barillagroup

A PROPOS DE BARILLA BELGIQUE

Longtemps, les produits Barilla ont été distribués par un distributeur local belge mais au début des années 2000, Barilla a repris la gestion des clients en direct affirmant sa volonté de croissance dans un marché prometteur et en mettant en place progressivement une structure de vente. Depuis, la taille du chiffre d’affaires n’a cessé d’augmenter et la structure s’est adaptée à ce développement.

Barilla est présent en Belgique avec trois marques phares, distribuées dans les principales enseignes de la grande distribution :

ü  Barilla : les pâtes, domaine dans lequel Barilla est leader du marché, et les sauces  ainsi que Academia Barilla, marque premium de pâtes italiennes

ü  Harrys : les pains de mie et viennoiseries, connus pour leur moelleux inimitable

ü  Wasa : les crispbreads ou pains croustillants. Leader de la panification sèche dans les pays nordiques et en Belgique.

A PROPOS DE FÉDÉRATION BELGE DES BANQUES ALIMENTAIRES

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.

L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be 
https://www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

 

 

 

 

Colruyt - collecte de vivres du 3 au 16 juin 2020

28-05-2020

Colruyt - collecte de vivres du 3 au 16 juin 2020

 

 

 

Bonduelle fait don de 30 000 plats de haricots aux Banques alimentaires

15-05-2020

Bonduelle fait don de 30 000 plats de haricots aux Banques alimentaires

L’appel à la solidarité avec les Banques alimentaires a été entendu


Anvers – Bonduelle a entendu l’appel des Banques alimentaires et leur fait don de
30 000 plats de haricots. Avec une activité plus chargée que jamais, les Banques
alimentaires en ont grand besoin. La crise du coronavirus a entraîné une baisse des dons
d’excédents alimentaires, alors que le nombre de personnes démunies ne cesse
d’augmenter. C’est pourquoi Bonduelle a décidé d’aider les Banques alimentaires.


Appel à la solidarité
À cause de la crise du coronavirus, les entreprises alimentaires ainsi que les entrepôts voient
leur quantité de surplus alimentaires diminuer. La Fédération belge des Banques
alimentaires compense le manque de surplus en achetant de la nourriture. Cela entraîne
d’énormes dépenses supplémentaires pour les Banques alimentaires. Depuis le début de la
crise, plus de 600 000 euros d’aliments ont été achetés. Pour affronter la crise, les Banques
alimentaires lancent donc un appel à la solidarité.


30 000 plats de haricots
Les nombreux messages dans les médias concernant les pénuries alimentaires ont fortement
touché les collaborateurs de Bonduelle. Ces derniers pensent en effet qu’il est important
que chacun ait accès à une alimentation végétale saine, même les personnes qui ont plus de
mal à faire des achats pendant cette crise. Bonduelle prend donc ses responsabilités et passe
à l’action. L’entreprise fait don de 30 000 plats de haricots aux Banques alimentaires. Avec
ses plats de haricots à la mexicaine, à la méditerranéenne et à l’orientale, Bonduelle offre
aux personnes démunies des produits végétaux permettant de préparer rapidement de
délicieux repas sains.


L’entreprise prouve ainsi qu’elle fait de son mieux pour soutenir toute personne dans le
besoin, aujourd’hui et à l’avenir. La Fédération belge des Banques alimentaires a déclaré
être ravie de ces dons : Jozef Mottar, directeur général de la Fédération belge des Banques
alimentaires, a réagi avec enthousiasme : « Nous sommes extrêmement reconnaissants de
constater que notre appel a été entendu. Ce beau geste de solidarité fait chaud au cœur et
nous motive dans notre lutte quotidienne contre la faim dans notre pays, un phénomène qui
ne cesse malheureusement d’augmenter en raison de la crise du coronavirus. Grâce au
généreux don de Bonduelle, nous pouvons offrir un repas sain à de nombreuses personnes.
Nos fidèles partenaires nous rendent plus forts ! »

 

 

 

DELHAIZE, LA LORRAINE et AB INBEV s'associent pour la  bonne cause

08-05-2020

DELHAIZE, LA LORRAINE et AB INBEV s'associent pour la bonne cause

Création d’un pain exclusif produit à base de Leffe Blonde ou Brune

1 pain offert aux Banques Alimentaires pour 5 pains vendus chez Delhaize

 

Bruxelles – Trois entreprises belges ont décidé d’unir leurs forces en ce temps de crise pour un nouveau projet de solidarité. Delhaize, La Lorraine Bakery Group et AB InBev s’associent pour proposer un pain totalement exclusif à base de Leffe Blonde ou Brune. Préparés par les boulangers de l’atelier La Lorraine à Barchon, ces pains traditionnels auront en plus une saveur locale. Pour cinq pains vendus dans les magasins Delhaize, les trois marques s’engagent à offrir un pain au format familial (800gr) aux Banques Alimentaires belges qui en ont plus que jamais besoin.

En cette période éprouvante, la solidarité est plus que jamais de mise. C’est la raison pour laquelle trois entreprises belges ont décidé de porter ensemble un projet rempli de sens… et de bière ! Delhaize, La Lorraine Bakery Group et AB InBev s’unissent afin de proposer aux belges le premier pain à la Leffe. En ces temps où les dons de nourriture et de boissons sont limités dû à la diminution des invendus dans les magasins, il est important de trouver une solution pour soutenir ces organisations encore plus que d’habitude. « Depuis de nombreuses années Delhaize organise une grande collecte de vivres annuelle au profit des 9 Banques Alimentaires et leurs 618 associations locales affiliées qui distribuent gratuitement de la nourriture à plus de 170.000 personnes dans le besoin. Nous avons souhaité renforcer ce soutien en cette période particulière grâce à ce projet » explique Charlotte De Vroey, Responsable du département durabilité de Delhaize. Delhaize, La Lorraine Bakery Group et AB InBev ont dès lors imaginé la naissance de deux nouveaux pains pour lesquels la bière remplace l’eau dans la liste des ingrédients. Les trois entreprises belges s’engagent dès lors à offrir aux Banques Alimentaires un pain au format familial pour cinq pains vendus. Emma Pieters, Senior Brand Manager AB InBev BeLux: « En raison de la fermeture temporaire des cafés et restaurants, nous avons réfléchi à une solution créative pour nos fûts de Leffe destinés à l’horeca. S'appuyant sur la forte tradition de notre abbaye, Leffe aime soutenir des associations caritatives dans le but de contribuer à soutenir notre société. Grâce à cette belle et créative collaboration entre AB InBev, Delhaize et La Lorraine, nous sommes en mesure - en donnant des pains gratuits aux banques alimentaires - d'aider les plus vulnérables d’entre nous. »

Préparé de manière traditionnelle dans l’un des ateliers La Lorraine en Belgique, ces deux pains (pain Leffe Blonde et pain Leffe Brune multigrains) sont composés d’ingrédients belges. « Pour La Lorraine Bakery Group, la réduction de déchets alimentaires est une priorité absolue dans notre stratégie de développement durable. Lorsque AB InBev nous a informé qu'ils cherchaient une destination pour les Leffe inutilisées en raison de la fermeture de l’horeca, nous nous sommes immédiatement penchés sur l’idée d’utiliser la bière pour en faire un pain !

Un pain traditionnel et local par excellence, une recette unique développée et réalisée avec passion par nos boulangers locaux à Barchon, avec de la farine belge et une bière belge emblématique, vendue dans les supermarchés belges Delhaize. Mais aussi un pain avec un message : nous voulons aider ceux qui souffrent dans cette crise, et pour qui le pain quotidien signifie beaucoup. C'est pourquoi nous collaborons également avec les Banques Alimentaires et que nous leur fournissons du pain » précise Guido Vanherpe, CEO de La Lorraine Bakery Group.

Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, réagit avec enthousiasme :« Au nom des Banques Alimentaires belges, des 618 associations locales affiliées, des milliers de bénévoles, ainsi que de toutes les personnes qui font appel à une aide alimentaire gratuite, je tiens à remercier sincèrement Delhaize, La Lorraine et AB InBev pour cette belle action.  Le pain étant un produit de base important pour un chacun, l’initiative visant à nous soutenir dans la noble cause qui est la nôtre ne peut être qu’applaudie.  Ce beau geste de solidarité fait chaud au cœur et nous motive encore plus à rester engagés dans la lutte contre la faim dans notre pays qui malheureusement s’accroît encore durant cette crise de corona-virus ».

Les deux pains Leffe seront reconnaissables via une hostie présente sur la partie supérieure de ceux-ci et disponibles avec les autres pains frais au rayon boulangerie. Les clients qui souhaitent faire preuve d’un élan de générosité et soutenir cette initiative solidaire retrouveront ces pains dès ce jeudi 7 mai dans les magasins Delhaize au prix de 2,29 euros.

 

Contacts presse

Karima Ghozzi - Communications Manager Delhaize Belgique - 02 412 83 16

Nele Van Malderen - Director Corporate Communications & Sustainability La Lorraine Bakery Group - 0470 50 02 00

Karolien Cloots - External Communication Manager AB InBev Belux - 0495 87 83 16

Jozef Mottar - administrateur délégué Fédération Belge des Banques Alimentaires, asbl - 0475 51 13 98

À propos de Delhaize Le Lion / De Leeuw

En janvier 2020, le réseau de Delhaize Le Lion / De Leeuw compte pas moins de 800 magasins rassemblant différentes formules (supermarchés Delhaize, AD Delhaize, Proxy Delhaize, Shop&Go et Fresh Atelier) en Belgique et au Luxembourg, permettant d’offrir une expérience d'achat unique et un service de haute qualité. Les clients peuvent également faire leurs courses en ligne via www.delhaize.be, et soit venir retirer leurs produits aux points de collecte, soit se faire livrer à domicile. Delhaize propose un large assortiment de plus de 20.000 produits qualitatifs. Grâce à ses 8 marques propres (365, Delhaize, taste of Inspirations, Delhaize Bio, Delhaize Extra, Delhaize Eco, Delhaize No gluten & Delhaize Veggie), Delhaize peut répondre à tous les besoins des clients. Delhaize, qui a réalisé en 2019 un chiffre d’affaire de plus de 5 milliards d’euros et qui détenait une part de marché de 24,1 %* en Belgique, compte plus de 32.000 collaborateurs. Delhaize Le Lion / De Leeuw fait partie d’Ahold Delhaize, un groupe international spécialisé dans la distribution, actif dans 11 pays et qui compte environ 372.000 collaborateurs. Le réseau d’Ahold Delhaize comprend près de 6.700 magasins accueillant plus de 50 millions de clients chaque semaine. * Source AC Nielsen

À propos de La Lorraine Bakery Group

La Lorraine Bakery Group (LLBG) est une entreprise à 100% familiale et belge, active dans le secteur de la meunerie et de la boulangerie. Chaque jour, 4 000 employés enthousiastes dans le monde entier produisent et vendent des produits de boulangerie de haute qualité aux consommateurs, aux supermarchés et au secteur de la restauration.

Nous construisons une entreprise internationale de premier plan, avec une production de boulangerie dans 5 pays, passionnée par la croissance et l'ambition de transformer le marché de la boulangerie grâce à des années d'expertise, de nouvelles technologies et des employés motivés et talentueux.

Les principaux objectifs financiers sont la création de valeur à long terme et la croissance qualitative par l'innovation et l'esprit d'entreprise. Le groupe a déclaré des revenus de 842 millions d'euros en 2019.

Nous voulons rester, au fil des générations, une entreprise durable et dynamique qui nourrit une véritable passion pour la qualité et l'innovation et qui profite à toutes les parties prenantes. Ce faisant, nous voulons nous développer, mais surtout nous améliorer.

À propos d’AB InBev

Les 5 brasseries AB InBev du plus grand brasseur mondial (Louvain, Jupille, Hoegaarden, St-Pieters-Leeuw, Buggenhout) constituent le cœur battant de l'activité belge. AB InBev, le « Home of Beer », a été construite sur un patrimoine louvaniste datant de 1366. Le brasseur est connu pour des bières telles que la Stella Artois, la Jupiler, la Leffe, la Hoegaarden et la Tripel Karmeliet. L'entreprise emploie 3.260 personnes en Belgique. En 2018, AB InBev a acheté 78% de ses marchandises et de ses services en Belgique. Le brasseur soutient ainsi à la fois les PME (69 %) et les grandes entreprises (31 %), ce qui génère d’importantes créations d'emplois indirects en Belgique.

À propos de Fédération Belge des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.

L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be
https://www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

 

 

 

PepsiCo Belgique collabore avec la Fédération Belge des Banques Alimentaires et la Croix-Rouge de Belgique pour soutenir les efforts déployés dans le cadre de la crise du COVID-19

24-04-2020

PepsiCo Belgique collabore avec la Fédération Belge des Banques Alimentaires et la Croix-Rouge de Belgique pour soutenir les efforts déployés dans le cadre de la crise du COVID-19

Zaventem, 24 avril - PepsiCo a annoncé son engagement dans la lutte contre la crise du coronavirus en Europe, notamment grâce à une contribution de 700.000 dollars de la Fondation PepsiCo au Benelux, suite à la donation au niveau mondial de 45 millions de dollars. Ces fonds contribueront à distribuer des repas aux personnes dans le besoin, dans le cadre de l’initiative ‘Give Meals Give Hope’, ainsi qu’à fournir de l’équipement médical là où le besoin s’en fait sentir et à apporter un soutien aux communautés locales.

 

En Belgique, PepsiCo travaille en étroite collaboration avec la Fédération Belge des Banques Alimentaires afin de les soutenir et ainsi renforcer cette relation à long terme. Une nouvelle collaboration a débuté entre PepsiCo et la Croix-Rouge de Belgique. Dans les semaines à venir, un certain nombre d'initiatives locales seront mises en œuvre, conçues par les collaborateurs de PepsiCo, dans le but d'aider ceux qui en ont le plus besoin.

Les Banques Alimentaires Belges sont soumises à une importante pression : le nombre de personnes dans le besoin augmente alors que le nombre de bénévoles diminue car un certain nombre d'entre eux appartient au groupe à risque. Afin de soutenir davantage les Banques Alimentaires et d'intensifier la relation actuelle, PepsiCo fournit un soutien par le biais de dons visant à aider les Banques Alimentaires. Cela contribue ainsi à l'achat de produits pour les colis alimentaires qui seront ensuite distribués par les 618 associations locales aux personnes qui en ont le plus besoin.

Une deuxième collaboration a été mise en place avec la Croix-Rouge belge, qui s'engage pleinement à aider les plus vulnérables en Belgique, y compris les personnes âgées. Les bénévoles aident les travailleurs sociaux des centres de soins résidentiels à surmonter les difficultés en prenant en charge les tâches logistiques et en gérant également une ligne d'assistance téléphonique où ils fournissent une aide psychosociale aux personnes en difficulté émotionnelle. Ce projet de la Croix-Rouge compte 210 volontaires qui prêtent une oreille attentive aux personnes qui connaissent les problèmes qu'entraîne COVID-19, tels que les problèmes familiaux, le stress ou la solitude. Depuis le début du projet le 20 mars, 621 appels téléphoniques ont déjà eu lieu pour soutenir les personnes en difficulté.

 

Wim Destoop, General Manager, PepsiCo North West Europe : « La crise du coronavirus a affecté tout un chacun dans notre société. Mais ce changement a été ressenti de la manière la plus aiguë par les personnes les plus vulnérables de la société et celles et ceux qui étaient en première ligne, dans nos services sociaux et de santé. Nous sommes fiers de renforcer nos liens avec les Banques Alimentaires en offrant non seulement des fonds, mais aussi un soutien logistique et des produits alimentaires de grande qualité, et d’entamer notre relation avec la Croix-Rouge dans l’aide qu’elle apporte aux plus démunis. »

Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires : « Au nom des Banques Alimentaires et des 170.000 personnes qui dépendent de l’aide alimentaire, je remercie très chaleureusement PepsiCo pour ce geste de solidarité. Ce don nous va droit au coeur et c'est aussi une très belle preuve de soutien pour les nombreux bénévoles qui consacrent chaque jour à aider ceux qui en ont besoin et qui s’engagent généreusement pour la bonne cause. L’aide continue de PepsiCo à l’action des Banques Alimentaires Belges est vraiment appréciée, car PepsiCo est le donateur le plus important de notre Fédération en termes de nombre de palettes. »

FIN

 

À propos de PepsiCo
Chaque jour, dans plus de 200 pays du monde entier, les consommateurs apprécient les produits de PepsiCo. En 2019, le groupe a enregistré plus de 67 milliards de dollars de revenus annuels au niveau mondial, grâce à un large portefeuille varié de produits alimentaires et de boissons qui comprend 23 marques, dont Lay’s, Pepsi-Cola, Quaker et Tropicana.

Au cœur du groupe PepsiCo se trouve le projet Winning with Purpose qui traduit la vision de PepsiCo d’être le leader mondial des produits alimentaires et des boissons. Winning with Purpose reflète l’ambition de PepsiCo d’accélérer sa croissance de manière durable et d’insuffler de la responsabilité? dans toutes ses actions. Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.pepsico.com

À propos de PepsiCo Foundation
Créée en 1962, la Fondation PepsiCo, la branche philanthropique de PepsiCo, investit dans les éléments essentiels d'un système alimentaire durable avec pour mission de soutenir des communautés prospères. En collaboration avec des organisations à but non lucratif et des experts du monde entier, nous nous efforçons de contribuer à la lutte contre la faim, de gérer l'eau et les déchets de manière responsable et de soutenir les femmes en tant que championnes de la nutrition, de la ferme à la famille. Nous nous efforçons d'avoir un impact tangible dans les lieux où nous vivons et travaillons - en collaborant avec nos pairs du secteur, les organisations locales et internationales et nos employés pour faire évoluer à grande échelle les questions qui nous concernent et qui sont d'importance mondiale.
Pour en savoir plus, consultez le site www.pepsico.com/sustainability/philanthropy.

Pour plus d’informations veuillez contacter :
Karlijn Frequin, PepsiCo Benelux
M +31 6 11 522898
E. mailto: karlijn.frequin@pepsico.com

À propos de Fédération Belge des Banques Alimentaires
La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.

L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?:
- Site Web : http://www.foodbanks.be
- Facebook : https://www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE
- Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=kQYcpxTqF0E&feature=youtu.be

 

 

 

 

 

Douwe Egberts lance une collecte pour les Banques Alimentaires

20-04-2020

Douwe Egberts lance une collecte pour les Banques Alimentaires

LES BANQUES ALIMENTAIRES REÇOIVENT 10 TONNES DE CAFÉ SUPPLÉMENTAIRES DANS LE CADRE DU PROGRAMME "CAFÉ POUR TOUS" DE DOUWE EGBERTS

.
Bruxelles, le 20 avril 2020 – La Fédération Belge des Banques Alimentaires fonctionne en temps normal grâce aux excédents des supermarchés et de l’industrie alimentaire. Cependant, à la suite des provisions faites par les citoyens ces dernières semaines dans les supermarchés belges, les Banques Alimentaires souffrent d'une grave pénurie. Cela rend la situation encore plus difficile pour les personnes dans le besoin qui font appel aux Banques Alimentaires durant cette crise sanitaire. La prolongation des mesures de lutte contre le coronavirus menace d’amplifier cette problématique. En tant que partenaire de longue date des Banques Alimentaires, Douwe Egberts souhaite leur venir en aide. Dans le cadre du programme « Café pour Tous », l’entreprise a fait un don d’urgence de 10 tonnes de café, correspondant à un peu plus de 1,6 millions de tasses et ce, en complément de son don annuel de 40 tonnes. Douwe Egberts met également en place une collecte de fonds via le site internet des Banques Alimentaires dans le but de récolter 100 000 euros. Pour chaque euro donné, Douwe Egberts fera don de l’équivalent en café.


1 600 000 tasses de café offertes en urgence

La crise du coronavirus menace de frapper doublement les personnes dans le besoin, c’est pourquoi la Fédération Belge des Banques Alimentaires a récemment tiré la sonnette d'alarme. A côté d'un manque de bénévoles, les Banques Alimentaires belges ont fait savoir qu’elles sont actuellement confrontées à une pénurie de stocks sans précédent ; les supermarchés ayant moins ou pas du tout d'excédents.

Pour restreindre la pénurie de café dans les Banques Alimentaires, Douwe Egberts a fait un don d’urgence de 10 tonnes de café supplémentaires, ce qui permet de fournir un peu plus de 1 600 000 tasses de café. Ce don est un supplément au don annuel de Douwe Egberts de 40 tonnes de café, représentant pas moins de 6,6 millions de tasses, que la société offre dans le cadre de son programme « Café pour tous » depuis 1998. « En ces temps de distanciation sociale, il est d'autant plus important de maintenir les moments de chaleur et de confort qu'offre le café. C'est pourquoi nous pensons qu'il est important de donner du café supplémentaire aux personnes dans le besoin.», explique Kristel Bruwiers de Douwe Egberts.

Une aide supplémentaire est nécessaire

La crise qui persiste et la prolongation des mesures pour faire face au coronavirus font que le problème s’accentue. « Au plus la crise durera, au plus les gens auront besoin de notre aide. Nous constatons déjà une augmentation du nombre de personnes dans le besoin et les supermarchés n’ont toujours pas d’excédent à donner. La crise étant susceptible de durer encore des semaines, nous devons continuer à acheter des vivres dans les semaines à venir afin de pouvoir offrir suffisamment de nourriture saine aux plus de 170 000 personnes dans le besoin qui sont contraints de se rendre dans l'une de nos 618 associations locales affiliées, » dit Jozef Mottar, administrateur de la Fédération Belge des Banques Alimentaires. Pour couvrir le mois de mars dernier les Banques Alimentaires ont achetées un supplément de vivres pour plus d’un demi-million d’euros.

Afin de renforcer l’appel des Banques Alimentaires, Douwe Egberts organise une campagne de collecte via le site internet des Banques Alimentaires en complément de son don d’urgence de 10 tonnes de café. Toute personne qui le souhaite peut faire un don. La campagne se déroule du lundi 20 avril jusqu’à la fin des mesures de confinement, ou jusqu’à ce que la barre des 100 000 euros soit atteinte. La totalité de la somme collectée ira directement aux Banques Alimentaires et Douwe Egberts leur fera également don de ce même montant collecté sous forme de café.

« Notre objectif est de donner 100 000 euros de café supplémentaire aux Banques Alimentaires », explique Kristel Bruwiers. « Nous espérons qu'avec cette initiative, nous serons en mesure d'aider encore plus de personnes dans le besoin dans ces circonstances difficiles. »

Jozef Mottar de la Fédération Belge des Banques Alimentaires : « Douwe Egberts est l’un de nos partenaires fidèles depuis de nombreuses années. Nous leur sommes extrêmement reconnaissants pour leur soutien supplémentaire en cette période de crise. »

Vous pouvez faire un don monétaire en vous rendant sur le site internet des Banques Alimentaires, puis en indiquant le montant et le mode de paiement souhaités.

À propos de Douwe Egberts

Douwe Egberts fait partie de Jacobs Douwe Egberts qui, depuis plus de 265 ans, est inspiré par la conviction qu'il est incroyable de voir ce qu’il peut se passer autour d'une tasse de café ou de thé. Nous sommes animés par la vision que chacun mérite le café qu'il aime. Aujourd'hui, notre portefeuille de café et de thé est disponible dans plus de 100 pays à travers le monde sous différentes marques : L'OR, Jacobs Coffee, Douwe Egberts, Senseo, Tassimo, Moccona, Kenco, Pickwick et Pilão. En Belgique, nous vendons les marques suivantes : Douwe Egberts, Douwe Egberts Professional, Jacqmotte, L'Or Espresso, Senseo et Pickwick. En 2019, Jacobs Douwe Egberts comptait 179 employés permanents en Belgique.
www.douwe-egberts.be

À propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.

L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be/  
https://www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE 

 

 

 

 

News: #Ensemblecontrelecorona: la Raffinerie Tirlemontoise fait don de 6 tonnes de sucre supplémentaire aux Banques Alimentaires belges

17-04-2020

News: #Ensemblecontrelecorona: la Raffinerie Tirlemontoise fait don de 6 tonnes de sucre supplémentaire aux Banques Alimentaires belges

Les Banques Alimentaires et les Sucres de Tirlemont face au corona

A la mi-mars, la Fédération belge des Banques Alimentaires (FBBA) a lancé un appel pour éviter que le fonctionnement des Banques Alimentaires ne s’arrête. La crise du coronavirus a non seulement causé des rayons vides en magasin, mais aussi menacé l’afflux des bénévoles nécessaire à son bon fonctionnement. La Raffinerie Tirlemontoise n’est pas restée insensible à cet appel. L’entreprise a fait don de 6 tonnes de sucre aux Banques alimentaires belges.

 Comme tant d’autres entreprises, la Raffinerie Tirlemontoise a voulu apporter ‘son grain de sucre’. Le don de sucre ne comporte pas le sucre cristallisé classique comme chaque année, mais plutôt le Sucre Impalpable et le Sucre Très Fin, des sucres dits idéaux pour la pâtisserie. Ces produits ont été délibérément choisis étant donné que les tendances du marché montrent une hausse d’activité de pâtisserie faite maison. Les Banques Alimentaires estiment que ceux qui sont dans le besoin devraient également avoir l’opportunité de créer des moments plus doux et spéciaux chez eux.

 Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires : « Au nom des Banques Alimentaires belges, des 618 associations caritatives affiliées et des personnes dans le besoin que nous soutenons gratuitement année après année, je tiens à exprimer mes sincères remerciements à la Raffinerie Tirlemontoise pour cette noble initiative. Nourrir la solidarité ensemble est réconfortant et motive tous les bénévoles à continuer à s’engager envers les personnes défavorisées de notre pays. »

 La pâtisserie en tant qu’activité domestique mais aussi en tant qu’action solidaire

 La marque ‘Sucres de Tirlemont’ considère que la pâtisserie est une activité chaleureuse, familiale mais aussi solidaire, tout à fait propre aux valeurs qu’elle promeut. Les préparations faites maison signifient pour beaucoup un geste venant du cœur, non seulement pour les proches qui en profite, mais aussi pour d’autres personnes. Grâce à nos réseaux sociaux, nous avons reçu des messages encourageants venant de petites initiatives de solidarité. Ainsi, via un petit don de sucre local, des personnes se sont mises à faire des gaufres pour nos « héros de le la santé », dans différentes régions.

 À part le don de sucre aux Banques Alimentaires, l’exemple ci-dessus n’est qu’une des nombreuses histoires motivant les Sucres de Tirlemont à lancer une campagne digitale, dans le cadre de #Ensemblecontrelecorona. De nombreux belges ont déjà fait preuve de solidarité. Cette vague,  nous voulons surtout la renforcer  et nous battre pour des « doux moments » pour tout le monde, et en particulier pour des personnes en précarité ou en difficulté, sans oublier celles  plus isolées socialement. Nous souhaitons inviter  les gens, à l’échelle des possibilités d’un chacun, à offrir des moments doux pour tout le monde, Peu importe, en tant que bénévole ou en tant qu’amateur pâtissier-ière par exemple. Faisons-le maintenant et ensemble, contre le corona.

 

 

 

Des athlètes de haut niveau soutiennent les Banques Alimentaires

16-04-2020

Des athlètes de haut niveau soutiennent les Banques Alimentaires

Des athlètes belges de haut niveau lancent en collaboration avec la société de marketing sportif Flying Colours un appel à soutien pour la Fédération Belge des Banques Alimentaires en ces temps difficiles.

La pénurie de nourriture, de bénévoles et de ressources financières a gravement compromis l'approvisionnement alimentaire de près de 170 000 belges vivant en dessous du seuil de pauvreté. C'est pourquoi, mi-mars, les Banques alimentaires ont lancé un appel d'urgence pour des bénévoles et des ressources financières afin de pouvoir acheter eux-mêmes de la nourriture.

Cet appel n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Non seulement le gouvernement, diverses entreprises, des organisations de nombreux concitoyens, mais aussi le monde du sport s’est  fait entendre. En plus de la Pro League, Flying Colours a également proposé toute une série d'athlètes de haut niveau pour soutenir l'initiative.

De nombreuses réactions spontanées de héros sportifs belges ont répondu à l'appel. Ils sont conscients des problèmes auxquels sont actuellement confrontées les Banques Alimentaires et sont prêts à soutenir cette  demande de financement supplémentaire. C’est pourquoi, Les Diables Rouges Hendrik Van Crombrugge, Nacer Chadli et l’Entraîneur de l'Année PhilippeClement, Red Flame Tessa Wullaert, les cyclistes Pieter Serry et Oliver Naesen, le Belgian Lion Vincent Kesteloot (Telenet Giants Antwerp) lancent ces jours-ci sur leurs réseaux sociaux une demande de soutien financier aux Banques Alimentaires. Les appels circulent  également via la page Facebook des Banques Alimentaires https://www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE/.

Jef Mottar, administrateur délégué de la Fédération belge des Banques Alimentaires: «Avec leur appel, ces athlètes de haut niveau prouvent que, malgré leur isolement durant la crise  corona, ils sont conscients de ce qui se passe dans la société d'aujourd'hui. Ils se soucient du sort des personnes dans le besoin, qui à présent, risquent de tomber encore plus bas. Leur action est un souffle d’encouragement pour les Banques Alimentaires, leurs associations locales affiliées et les milliers de bénévoles pour continuer à soutenir ce groupe vulnérable. »

Contact: Robbie Cop (robbie@flyingcolours.be - 0476/27 89 24)

Contact: JozefMottar (Jozef.mottar@foodbanks.be - 0475 /51.13.98)

 

À PROPOS DE FLYING COLOURS

Flying Colours est une société belge de marketing sportif active dans la gestion des droits à l'image des athlètes de haut niveau et la numérisation dans le  sport de haut niveau en Belgique, aux Pays-Bas, en Italie et au Royaume-Uni. Sur base de sa vision, Flying Colours a pour mission claire d'utiliser le sport de haut niveau de la manière la plus optimale possible pour créer une valeur pertinente et tangible dans notre société et appelle cela "l'équité sportive". L'entreprise fait partie de l'écosystème des sociétés de marketing Duval Union.

https://www.flyingcolours.be/news/foodbanks 

 

A PROPOS DE LA FÉDÉRATION BELGE DES BANQUES ALIMENTAIRES

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.

L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be
https://www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

 

 

 

Robin Food convertit les surplus de légumes en soupe pour l'aide alimentaire et les épiceries sociales

16-04-2020

Robin Food convertit les surplus de légumes en soupe pour l'aide alimentaire et les épiceries sociales

10 avril 2020 - Aujourd'hui, 5 partenaires lancent une nouvelle soupe, avec une histoire épatante: Robin Food. La soupe est fabriquée à partir de surplus de légumes que la coopérative d'agriculteurs REO Veiling et d'autres fournisseurs régionaux ont plus de mal à vendre en raison de la crise corona. Ils sont transformés en soupe à l'entreprise sociale enVie. La soupe est ensuite redistribuée aux acteurs de l’aide alimentaire par EnVie, Samenlevingsopbouw Riso Vlaams-Brabant et Depot Margo (Samenlevingsopbouw Rimo Limburg). Rikolto (anciennement îles de Paix) a pu mettre en place cette collaboration en moins de 2 semaines grâce à un investissement d'EIT Food.

"En raison du choc économique provoqué par la crise du COVID-19, nous voyons un groupe croissant de personnes qui ont trop peu de ressources pour se nourrir et nourrir leurs familles", explique Liesbeth Smeyers de Samenlevingsopbouw Riso Vlaams-Brabant. "En conséquence, les organisations d'aide alimentaire et les épiceries sociales constatent une augmentation de la demande, alors qu'il y a moins d'excédents via les supermarchés." Ceci est également perceptible dans d'autres parties du pays.

Faire face au choc économique

Nos agriculteurs sont également confrontés à d'importants surplus de légumes. "La perte d'une partie importante de nos clients en Belgique et à l'étranger, ainsi qu’un volume croissant de fruits et légumes frais en début de saison, se traduisent par un surplus de certains produits", explique Dominiek Keersebilck, directeur commercial chez REO Veiling.

"Nous sommes donc très satisfaits de participer au projet Robin Food."
La fermeture du secteur de la restauration affecte non seulement les agriculteurs, mais également les entreprises de transformation des aliments comme enVie. Naomi Smith d'enVie: «La soupe Robin Food nous donne la possibilité de redémarrer en temps de crise et de faire ce que nous faisons le mieux : créer de une valeur ajoutée environnementale avec un produit savoureux et fournir du travail aux personnes éloignées de l’emploi "

A grande vitesse..

La réalisation du projet Robin Food en un temps record a été rendue possible grâce à l'investissement d'EIT Food, l'Institut européen d'innovation et de technologie dans l'alimentation. “La crise corona nous a obligés à annuler de nombreuses activités”, explique Martine van Veelen, directrice d'EIT Food CLC West. "Nous voulons investir ces ressources libérées dans des initiatives structurelles qui offrent également une solution pour répondre maintenant aux besoins immédiats des plus démunis."

Rikolto a proposé ce projet en tant que membre d'EIT Food et a réussi à mobiliser un partenariat en peu de temps. “Nous travaillions déjà en coulisses avec Samenlevingsopbouw Riso Vlaams-Brabant et les grossistes en fruits et légumes pour transformer leurs excédents en produits finis pour l'épicerie sociale”, explique Jo Vandorpe de Rikolto. "Avec cet investissement, tout s'accélère."

Dépôt Margo, de Samenlevingsopbouw Rimo Limburg s'intéresse également au projet pour aider les Limbourgeois en difficulté à obtenir des aliments sains et abordables. "Nous sommes impatients d'offrir la soupe", a déclaré Karel Bollen de Dépôt Margo. "Ce qui rend ce projet si précieux, c'est la combinaison de l'intégration sociale, de la réduction de la pauvreté, de l'accès à une alimentation saine et de l'impact positif sur l'environnement en économisant les surplus alimentaires."

Robin Food: un projet structurel à long term

À court terme, 20 000 litres de soupe seront vendus sous la marque Robin Food. Mais cela ne s'arrête pas là. Riso Vlaams-Brabant et Rikolto souhaitent commercialiser dans les prochains mois d'autres produits offrant une solution aux excédents alimentaires, tout en donnant aux personnes en situation vulnérable un accès à une alimentation saine et durable.

"Nous pourrons bientôt proposer du jus de fruits Robin Food à notre épicerie sociale, ainsi qu'une tartinade pour sandwichs ou apéritif par la boutique sans emballage Content", précise Xenia Langen de Samenlevingsopbouw Riso Vlaams-Brabant. "Nous sommes ravis qu'avec ce projet, nous puissions lancer plus rapidement notre nouvelle étiquette Robin Food."

Le modèle économique doit également être consolidé. “Nous aimerions proposer les produits dans le circuit des commerces “classiques”, à un prix un peu plus élevé, et faire en sorte que les gens avec moins de moyens peuvent acheter les produits à prix réduit à l'épicerie sociale”, conclut Jo Vandorpe de Rikolto.

EnVie de participer à cet élan de solidarité ? Crowdfunding Robin Food

Pour pouvoir distribuer 20 000 bouteilles, les partenaires de la soupe Robin Food espèrent trouver des financements supplémentaires. Si vous souhaitez soutenir le projet, vous pouvez le faire en achetant des bouteilles de soupe via la page Robin Food sur la plateforme de diffusion Gingo: https://www.gingo.community/fr/robinfood?set-country=BE

 

À propos des partenaires

Rikolto (anciennement Vredeseilanden) est une organisation internationale qui met en place des collaborations mondiales entre citoyens, agriculteurs, entreprises, institutions du savoir et gouvernements pour rendre les systèmes alimentaires plus équitables, plus transparents et plus respectueux de l'environnement. Une alimentation saine et durable pour tout le monde, aujourd'hui et demain: c'est la raison d'être de Rikolto. www.rikolto.be
enVie est une entreprise sociale belge située à Anderlecht, à Bruxelles. EnVie prépare de délicieuses soupes à partir de surplus de légumes frais fournis par les agriculteurs belges. Nos soupes sont produites par une équipe de passionnés qui réintègrent le marché du travail après une période de chômage de longue durée. enVie est soutenu par quatre partenaires fondateurs: Colruyt Group, REO Veiling, McCain et Randstad Group. www.envieatelier.be
Structure communautaire Riso Vlaams-Brabant est une organisation à but non lucratif qui organise des travaux communautaires et communautaires à divers endroits dans la province. Nous travaillons avec des groupes qui ne défendent pas facilement leurs droits. Avec eux, nous nous attaquons aux problèmes liés au logement, au vivre ensemble, à l'isolement, à l'éducation, au travail, ... Cela "avec eux" rend notre travail unique. Nous recherchons également en permanence des partenaires appropriés pour aborder conjointement l'accès aux droits des groupes socialement vulnérables de manière structurelle. www.risovlb.be
Depot Margo - un projet de Samenlevingsopbouw RIMO Limburg - est une plate-forme de distribution sociale qui fonctionne en plus et en tant que fournisseur. Il garantit que les personnes en situation vulnérable ont accès à des aliments sains et à des produits de soins et d'entretien de haute qualité par le biais d'organisations d'aide www.depotmargo.be
EIT Food est la principale initiative européenne d'innovation alimentaire qui vise un système alimentaire plus durable, plus sain et plus fiable. L'Institut européen d'innovation et de technologie (EIT) est un organisme indépendant de l'Union européenne créé en 2008 pour favoriser l'innovation dans toute l'Europe. En connectant les consommateurs avec les entreprises, les start-ups, les chercheurs et les étudiants de toute l'Europe, l'EIT Food soutient des initiatives innovantes et économiquement durables qui améliorent notre santé, notre accès à des aliments de qualité et notre environnement. www.eitfood.eu

 

 

 

 

En Europe, Kellogg se mobilise pour apporter son aide en numéraire et en produits alimentaires

12-04-2020

En Europe, Kellogg se mobilise pour apporter son aide en numéraire et en produits alimentaires

Kellogg Company, spécialiste des céréales du petit-déjeuner et des snacks engage au niveau européen plus d’1,5 million d'euros en dons de produits et en numéraire pour aider les personnes dans le besoin.

En collaboration avec ses partenaires caritatifs, Kellogg Europe distribuera plus de 15 millions de produits - ce qui représente 66 camions et 460 tonnes de produits - aux banques alimentaires et à différents programmes d'alimentation en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Espagne, en Belgique, aux Pays-Bas et en Irlande.

En complément de l’aide en produits alimentaires, Kellogg Company, grâce à ses fonds caritatifs, fera un don de 500 000 euros pour soutenir les banques alimentaires à travers l'Europe et aider les réseaux de distribution partenaires afin de s'assurer que les marchandises soient bien livrées à ceux qui en ont le plus besoin.

En Belgique, Kellogg renforce ses initiatives en matière de solidarité et fournira dès cette semaine 57 tonnes de produits, ce qui représente 1,9 millions de portions. 10 000 euros en dons financiers seront également alloués à la Fédération Belge des Banques Alimentaires.

« En tant qu’entreprise responsable, et pour contribuer à l’effort collectif, en ces temps troublés, nous avons choisi de participer en fournissant des denrées et des moyens financiers aux banques alimentaires de toute l'Europe pour soutenir le travail vital qu'elles accomplissent, déclare Luc Houben, Head of Market Kellogg Benelux. Notre objectif est de faire parvenir autant de produits que possible aux personnes qui en ont le plus besoin."

Avec son programme lancé en 2013 « Better Days », Kellogg est un acteur engagé depuis longtemps dans la lutte contre la précarité alimentaire. À ce jour, Kellogg Company et ses fonds caritatifs ont engagé presque 7 millions d'euros en numéraire et en produits pour combattre la précarité alimentaire dans le monde dans le cadre de COVID 19.

Pour plus d’informations
Hélène Boyer - Responsable communication France et Benelux - helene.boyer@Kellogg.com 

Notes aux rédacteurs :
Pour plus d'informations, visitez www.kelloggcompany.com ou regardez https://youtu.be/jXx8rDUQREg

 

 

 

#tousensemble: BNP Paribas Fortis et ses collaborateurs apportent une aide financière supplémentaire

08-04-2020

#tousensemble: BNP Paribas Fortis et ses collaborateurs apportent une aide financière supplémentaire

La crise exceptionnelle que nous traversons en ce moment nous amène à nous recentrer sur l’essentiel : être là l'un pour l'autre quand le besoin s'en fait le plus sentir : #tousensemble

En tant que banque, BNP Paribas Fortis se doit d'aider les ménages et les entreprises de notre pays à traverser cette crise, y compris dans ses aspects financiers. Pour ce faire, BNP Paribas Fortis a uni ses forces avec celles du secteur bancaire et des pouvoirs publics.

Les particuliers, associations, instances publiques et entreprises sont nombreux à multiplier les efforts pour aider à lutter contre le coronavirus ou pour soutenir moralement certains groupes de la société. BNP Paribas Fortis a décidé de s’associer à ces initiatives.

Nouveau don de 1,5 million EUR

Face aux semaines difficiles qui nous attendent vraisemblablement, BNP Paribas Fortis va faire un don supplémentaire de 1,5 million EUR d’ici la fin du mois d’avril. Ce montant se répartira  comme suit :

  1. 1.050.000 EUR au profit des sept[1] hôpitaux universitaires
  2. 300.000 EUR au profit des Banques alimentaires
  3. 150.000 EUR au profit de l’initiative DigitalForYouth.be en faveur des enfants défavorisés qui ont besoin de matériel pour suivre l'école à distance (via Close-The-Gap et la Fondation Roi Baudouin).

Un appel a été fait aux collaborateurs de la banque à contribuer de manière volontaire à ces initiatives.

Ces dons s'ajoutent aux précédents dons du mois de mars aux des Banques alimentaires et aux associations s'occupant des personnes fragilisées et des sans-abris ainsi que 125.000 masques. 

  

[1] 150.000 EUR par hôpital universitaire : Hôpital Erasme (Bruxelles), Cliniques universitaires Saint-Luc (Bruxelles), Centre Hospitalier Universitaire de Liège, Universitair Ziekenhuis Brussel, Universitair Ziekenhuis Leuven, Universitair Ziekenhuis Antwerpen, Universitair Ziekenhuis Gent.

  

Press Team

 

 

 

 

La Pro League offre 50 000 repas aux Banques Alimentaires

05-04-2020

La Pro League offre 50 000 repas aux Banques Alimentaires

Bruxelles, 5 avril 2020 -  En raison de la crise liée au coronavirus, le nombre de personnes vulnérables dans la société augmente fortement. C'est la raison pour laquelle la Pro League fait un don de 100.000 euros aux Banques Alimentaires. Grâce  à ce don, les Banques Alimentaires peuvent prévoir 50.000 repas. De plus, la Pro League met en place une campagne visant à encourager les clubs et les supporters de football à apporter eux aussi leur contribution.

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un réseau de neuf Banques Alimentaires régionales qui apportent une aide aux personnes dans le besoin. L'année dernière, 17 936 tonnes de nourriture ont été collectées et distribuées à 168 476 personnes dans le besoin via leurs associations locales affiliées.

Durant cette crise du coronavirus, le nombre de personnes dans le besoin est en forte hausse. Les stocks s'épuisent et les Banques Alimentaires sont contraintes d’acheter exceptionnellement de la nourriture ce qui augmentent fortement leurs dépenses.

Un but, ensemble : ne négligeons pas les réserves

Le conseil d'administration de la Pro League a décidé le 2 avril de soutenir les Banques alimentaires en faisant un don de 100 000 euros. Pierre François, CEO : « Tout supporter de football sait que chaque équipe a besoin de réserves solides pour traverser les moments difficiles de la saison. Cela est maintenant aussi le cas pour la société. En ces temps difficiles, il est important d'avoir des Banques Alimentaires fortes ».

Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, est ravi de ce don. « Au nom des Banques Alimentaires belges, des 618 associations caritatives affiliées et de toutes les personnes qui font appel à une aide alimentaire gratuite, je tiens à remercier sincèrement la Pro League pour cette noble initiative. Ce beau geste de solidarité fait chaud au cœur et motive tous les bénévoles à rester engagés dans la lutte contre la faim dans notre pays ».

En plus du soutien financier, la Pro League s'adressera aux supporters de football de tout le pays sur ses propres canaux de communication et ceux de ses clubs. Elle veut les sensibiliser à l'importance sociale des Banques Alimentaires et les appeler à apporter également une contribution financière. Cela peut se faire sur http://www.foodbanks.be  et sur le numéro de compte BE15 0682 1093 6530.

Contact:

Stijn Van Bever   0485/62.65.88                                                                                                   

Stijn.van.bever@proleague.be 

Jozef Mottar  0475/51.13.98

Jozef.mottar@foodbanks.be

                                                                                                               

Pro League :

La Pro League regroupe les 24 clubs professionnels belges et à ce titre gère les championnats de 1A (Jupiler Pro League) et de 1B (Proximus League). Elle organise aussi la Supercup opposant chaque début de saison le champion et le vainqueur de la Coupe. Par délégation de la Fédération, elle gère la Coupe de Belgique (" Croky Cup ") à partir des 16èmes de finale. Elle organise la Pro League Cup U21. Enfin, à partir de la saison 2018-2019, elle gère le seul championnat EA-FIFA de e-sport sur PlayStation.

La Pro League veut être une ligue forte et dynamique avec un processus de décision efficace conduit par une équipe opérationnelle indépendante des clubs mais au service de ceux-ci. Le management agit, selon les cas, sous le contrôle des clubs réunis en assemblée générale ou selon les directives de leurs représentants siégeant au Conseil d'administration.

Au niveau national, la Pro League se concerte avec l'URBSFA et délègue des représentants dans plusieurs des organes et comités de la Fédération. Elle se concerte également avec les deux ailes amateurs ACFF et Voetbal Vlaanderen. La Pro League est par ailleurs le représentant des employeurs au sein de la Commission Paritaire Sports où se concluent notamment les conventions collectives sectorielles. Au niveau international, la Pro League fait entendre sa voix via les European Leagues ou le World League Forum dont elle est membre.

La Pro League est consciente de l'impact du football professionnel et de sa fonction sociétale. Elle défend les clubs formateurs non seulement parce que ceci est la clef du succès sportif comme en témoigne la récente 3ème place des Diables Rouges à la Coupe du Monde 2018 mais aussi parce que la formation des jeunes est un point essentiel de l'implication sociale des clubs professionnels. Afin de rendre compte de l'impact économique et social de la Pro League, veuillez consulter le rapport publié par Deloitte le 04 juin 2018 (à télécharger en anglais).

 

 

 

L'appel à la solidarité  des Banques Alimentaires a été entendu

27-03-2020

L'appel à la solidarité des Banques Alimentaires a été entendu

La semaine dernière, les Banques Alimentaires ont lancé un appel à l’aide en cette période difficile de coronavirus. De nombreux bénévoles, principalement âgés, n’ont plus la possibilité de se rendre dans les Banques Alimentaires régionales et les associations locales affiliées. De plus, en raison des débordements qu’ont connus les supermarchés, il ne restait que peu d'excédents alimentaires à disposition des Banques Alimentaires . Cet appel n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd : de nombreux Belges sont passés à l'action.

Les citoyens retroussent les manches

Plusieurs Banques Alimentaires régionales et associations locales ont déjà pu compter sur l'aide de dizaines d'étudiants, de chômeurs temporaires et de personnes travaillant à domicile. Cela leur permet de poursuivre leurs activités au profit des personnes défavorisées. Nous tenons spécialement à remercier ces personnes pour leurs efforts.

La Fédération achète des produits alimentaires

Convaincue que les personnes défavorisées, particulièrement vulnérables, ont plus que jamais besoin d'une alimentation saine, la Fédération Belge des Banques Alimentaires a pris ses responsabilités. Afin de compenser le manque d'excédents alimentaires, la Fédération s’est vue obligée d'acheter de la nourriture pour la période à venir. Un investissement lourd, car pour compenser le déficit du mois de mars, un montant de plus d'un demi-million d'euros est nécessaire.

Une aide financière bienvenue

De nombreux citoyens, autorités locales, mais aussi le gouvernement et le monde des affaires ont répondu de façon chaleureuse et solidaire à l'appel au soutien financier. Le ministre de l'Intégration sociale, Denis Ducarme, a par exemple débloqué 224 000 euros pour les Banques Alimentaires.

L'action des enseignes de la grande distribution, qui donneront 460 000 repas aux personnes défavorisées dans les prochains jours, est également un soutien précieux pour les Banques Alimentaires en cette situation de crise. Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires : « Nous sommes ravis de constater que les chaînes de supermarchés ne nous abandonnent pas, même en période difficile. »

BNP Paribas Fortis, partenaire des Banques Alimentaires depuis 2011, est également passé à l’action avec un soutien financier de 350 000 euros via la BNP Paribas Fortis Fondation et le Fonds BNP Paribas Private SRI. En outre, la banque organise actuellement une collecte de fonds auprès de ses propres collaborateurs.

Nous constatons également un grand mouvement de solidarité, qu’il s’agisse d’entreprises qui offrent de la nourriture ou de particuliers qui apportent un soutien financier via un don. 

Ces initiatives généreuses permettront aux Banques Alimentaires d'acheter de la nourriture pour 350 000 repas supplémentaires dans les semaines à venir, en plus des 460 000 repas offerts par les chaînes de supermarchés. Le premier besoin urgent est donc atténué.

La crise étant susceptible de durer encore quelques semaines, la Fédération devra encore acheter de la nourriture dans les semaines à venir afin de pouvoir offrir suffisamment d'aliments sains aux 170 000 personnes dans le besoin qui ont l'habitude de se rendre dans l'une des 618 associations locales affiliées .

Jozef Mottar conclut : "Je tiens à remercier BNP Paribas Fortis, le gouvernement et les chaînes de supermarchés, mais aussi tous ceux qui, à leur manière, nous aident à continuer à soutenir les plus démunis au travers des Banques Alimentaires. Avec les associations caritatives locales   nous restons en alerte.

Toute personne souhaitant soutenir financièrement les Banques Alimentaires en ces temps exceptionnels peut transférer un montant sur le compte BE48 7333 7333 3327, ou faire un don via le site internet (https://www.foodbanks.be/fr/faites-un-don). Vous recevez une attestation fiscale à partir de 40 euros de don.

 

 AU SUJET DE LA FÉDÉRATION BELGE DES BANQUES ALIMENTAIRES

 La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.

 L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

 

En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.

 Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be / https://www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE.

  

Contacts presse :

Wim Lefebure

Whyte Corporate Affairs

wl@whyte.be – 02 738 06 37

Jef Mottar

Fédération Belge des Banques Alimentaires

Jozef.mottar@voedselbanken.be – 0475 51 13 98

 

 

 

Les Banques Alimentaires en danger  suite au manque de bénévoles et de surplus alimentaires

19-03-2020

Les Banques Alimentaires en danger suite au manque de bénévoles et de surplus alimentaires

Les Banques Alimentaires n’échappent pas aux conséquences des mesures gouvernementales prises contre la propagation du coronavirus. D'une part, en raison des débordements qu’ont dernièrement connus les supermarchés et l’industrie alimentaire, il ne reste que peu d'excédents alimentaires alors qu'ils représentent 60´% de l'approvisionnement des Banques Alimentaires. D’autre part, un grand nombre de bénévoles permanents font partie d’un groupe à risque et sont contraints de rester chez eux. Ce qui risque de compromettre gravement l’approvisionnement alimentaire de ceux qui ont du mal à joindre les deux bouts. Et pourtant, ce groupe reste l’un des plus vulnérables dans la crise du coronavirus.

C'est pourquoi la Fédération Belge des Banques Alimentaires lance un appel à la solidarité. En premier lieu, il est demandé aux autorités de débloquer un budget supplémentaire pour l’aide alimentaire. Par le biais d’un don financier, les particuliers peuvent aussi contribuer à l’achat de nourriture pour les personnes dans le besoin. Les citoyens sont également invités à donner un coup de main en remplaçant temporairement les bénévoles plus âgés. Il s’agit là d’une activité solidaire pour tous ceux qui sont bloqués chez eux aujourd’hui en raison de la crise du coronavirus et qui veulent consacrer leur temps libre à une bonne cause!

Il ne fait aucun doute que le travail des Banques Alimentaires revêt une importance croissante ces dernières années. En 2019, alors qu’un nombre record de personnes ont fait appel aux neuf Banques Alimentaires régionales belges (168 476), jamais autant de nourriture (17 936 tonnes) n'avait été distribuée. La Fédération Belge des Banques Alimentaires repose entièrement sur des bénévoles ; qu’il s’agisse de ceux qui travaillent pour les Banques Alimentaires ou de ceux qui aident les 618 associations affiliées.

Jef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires : « Le coronavirus touche tout le monde dans notre société, y compris les personnes défavorisées. Il est essentiel que la distribution gratuite de nourriture ne soit pas interrompue. C'est pourquoi nous lançons un appel aux autorités, entreprises et citoyens pour qu’ils nous soutiennent d’une manière ou d’une autre. »

Mettre tout en œuvre pour éviter les entrepôts vides

Jef Mottar ajoute : « Toute situation exceptionnelle implique des mesures exceptionnelles, également lorsqu’il s’agit de solidarité. Les Banques Alimentaires appellent donc la population belge à écouter son cœur et à soutenir financièrement l'aide alimentaire afin que nous puissions exceptionnellement procéder à l'achat de nourriture. Sans ce soutien, nous risquons de nous retrouver dans une situation où nous aurons les mains aussi vides que nos entrepôts. »

Une majorité des bénévoles permanents est à la retraite et a même plus de 70 ans ; particulièrement fragilisées par le coronavirus, il est impératif que ces personnes réduisent temporairement leur temps de travail. Par conséquent, en plus de l’appel à un soutien financier, un second appel est lancé aux citoyens. Les Banques Alimentaires encouragent les personnes obligées de rester chez elles, pour cause de chômage technique ou de suspension de leur activité d’enseignement, à remplir une partie de ce temps libre par du bénévolat en aidant (temporairement) l’une des Banques Alimentaires régionales ou associations locales affiliées à la distribution de nourriture. Bien entendu, les mesures applicables émises par le gouvernement sont strictement suivies: respect de la distance interpersonnelle entre les bénévoles, contact minimal entre les générations, lavage régulier des mains, etc.

Les dons financiers peuvent être effectués directement par virement bancaire sur le numéro de compte BE48 7333 7333 3327, le numéro de compte de la Fédération Belge des Banques Alimentaires ou via le site Internet (https://www.foodbanks.be/fr/faites-un-don). Vous recevrez une attestation fiscale pour les dons à partir de 40 euros.

Toute personne intéressée à nous aider en tant que bénévole peut s'inscrire via le formulaire de contact sur le site https://www.foodbanks.be/fr/contact.

AU SUJET DE LA FÉDÉRATION BELGE DES BANQUES ALIMENTAIRES

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.

L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.

 

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be.

 

Contacts presse :

Wim Lefebure

Whyte Corporate Affairs

wl@whyte.be – 02 738 06 37

Jef Mottar

Fédération Belge des Banques Alimentaires

Jozef.mottar@voedselbanken.be – 0475 51 13 98

 

 

 

Près de 170 000 personnes dans le besoin aidées chaque mois, 2020 sera un moment décisif pour l'avenir

11-02-2020

Près de 170 000 personnes dans le besoin aidées chaque mois, 2020 sera un moment décisif pour l'avenir


La Fédération Belge des Banques Alimentaires fait le bilan de 2019 à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle Banque Alimentaire Bruxelles-Brabant en présence de la ministre Nathalie Muylle

Mardi 11 février 2020 — En bref
•En 2019, 168 476 personnes ont fait appel mensuellement à l'aide alimentaire, soit une augmentation de près de 6 % par rapport à 2018.
•Au total, 17 936 tonnes de nourriture ont été distribuées, un record annuel absolu et équivalent à 36 millions de repas - principalement grâce à une forte augmentation des dons provenant de la distribution (supermarchés).
•La réforme prévue du Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD) menace de réduire drastiquement les budgets d'aide alimentaire à partir de 2021, ce qui pourrait avoir un impact significatif sur la quantité et la qualité globales de la nourriture distribuée aux personnes dans le besoin.
•2020 sera un moment décisif pour garantir les budgets de fonctionnement et l'avenir des Banques Alimentaires belges. La Fédération plaide auprès des décideurs politiques belges pour, maintenir au minimum, le budget européen actuel alloué à l’achat de denrées alimentaires, un pilier crucial vu le besoin croissant d'aide alimentaire en Belgique.
•Par ailleurs, les Banques Alimentaires encouragent fortement leurs partenaires et le grand public à poursuivre leur soutien et leurs dons afin de pouvoir répondre aux besoins évidents d'aide alimentaire, en constante augmentation.
•Nathalie Muylle, Ministre fédérale de l'Emploi, de l'Economie et des Consommateurs, chargée de la Lutte contre la pauvreté, a assisté à la visite d'inauguration du nouveau et plus imposant bâtiment de la Banque Alimentaire régionale Bruxelles-Brabant à Neder-Over-Heembeek. Avec une surface de stockage trois fois plus grande – 2 200 m², soit 1 200 palettes – et une capacité de refroidissement et congélation deux fois plus grande – 90 m², soit 80 palettes –, le nouveau site est prêt à répondre à l‘attendue augmentation continue des besoins d'aide alimentaire.


Nouveaux chiffres records en 2019

En 2019, un nombre record de personnes ont fait appel aux Banques Alimentaires : 168 476 personnes mensuellement très précisément, soit 6 % de plus qu'en 2018 (159 081 bénéficiaires) [1]. Par ailleurs, 17 936 tonnes de nourriture ont été distribuées, un autre record absolu et pas moins de 17% de plus que ce qui a été distribué en 2018 (15 351 tonnes) [2]. Cette augmentation exceptionnellement forte est principalement due à l'augmentation des dons d'un nombre croissant de points de vente des différentes chaînes de supermarchés.

"En 2019, près de 17 936 tonnes de nourriture ont été collectées et stockées par les 9 Banques Alimentaires régionales en Belgique pour ensuite être distribuées via un réseau de 618 associations caritatives affiliées. Ce qui équivaut à 36 millions de repas - un chiffre impressionnant", déclare Jef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires.

Il ajoute : “Le fonctionnement des Banques Alimentaires est assuré par l’implication de quelque 320 bénévoles. C'est grâce à leurs généreux efforts que nous sommes en mesure de traiter ces volumes pour un coût de fonctionnement de 0,166 €/kg, les postes de coûts les plus importants étant bien logiquement le transport et les infrastructures. Un coût de fonctionnement aussi faible signifie qu'un don fiscalement déductible de 40 € nous permet de distribuer pas moins de 480 repas au réseau d’associations.”

L’introduction du nouveau programme européen d'aide alimentaire risque d’entrainer une pénurie de ressources

Alors que près de 170 000 personnes ont fait appel à l'aide alimentaire en 2019 - 6% de plus qu'en 2018 -, la Fédération Belge des Banques Alimentaires est confrontée à de nombreux nouveaux défis pour les années à venir. L'intégration du Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD) au Fonds social européen (FSE+), qui sera renouvelé à partir de 2021, présente notamment des risques importants.

Actuellement, le FEAD couvre 40 à 45 % de l'approvisionnement annuel des Banques Alimentaires [3]. La Commission européenne a élaboré une proposition exigeant des États membres qu'ils affectent au moins 2 % du budget total du FSE+ à l'aide alimentaire. Toutefois, la Commission européenne recommande de porter cette part à 4 % afin de pouvoir assurer la continuité des programmes nationaux actuels. La Fédération appelle les décideurs politiques belges à s'engager à au moins maintenir le budget actuel alloué aux denrées alimentaires et donc de rehausser le minimum de 2%.

Piet Vanthemsche, président de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, explique : “Si les autorités belges se limitent au minimum de 2% imposé par l'Europe pour l'aide alimentaire, les 12,6 millions d'euros versés chaque année pour l'aide alimentaire européenne seraient réduits à 7,4 millions d'euros. Concrètement, cela représenterait près d'un quart de produits de base délivrés en moins aux Banques Alimentaires, ce qui serait évidemment désastreux pour leur fonctionnement.”

Il souligne également un autre problème : “L'assortiment actuel du FEAD nous permet d'ajuster, lorsque c’est nécessaire, l'équilibre nutritionnel des aliments proposés, lorsque c’est nécessaire. Les choix offerts par le programme FEAD permettent de garantir la diversité de l'offre alimentaire, qui est pour le reste constituée de dons, dont la composition n’est bien sûr pas connue d’avance.”

 

TEMOIGNAGE - Frederik Degryse, Directeur Général de la Société de Saint-Vincent de Paul (Vincent de Paul Belgium)

“Début 2019, nous avons été confrontés à une pénurie aiguë de vivres tels que le lait. Nous ne pouvions plus aider les gens qui venaient frapper à notre porte et nous avons poussé un cri d'alarme dans les médias. Apparemment, ce problème a été causé par des soucis techniques et administratifs dans l'approvisionnement. Cependant, le problème de pénurie de produits est de nature plus structurel. Le SPP-IS (Service Public de Programmation - Intégration Sociale) s'y est attaqué de son mieux mais la situation sur le terrain, chez nos associations, a été très difficile à gérer. Si une pénurie temporaire a déjà un impact aussi fort, je suis inquiet des conséquences si la Belgique n'opte pas pour la limite des 4 %.”

 

Un soutien important du point de vue fédéral

Nathalie Muylle, Ministre fédérale de l'Emploi, de l'Economie et des Consommateurs, chargée de la Lutte contre la pauvreté, a assisté à la visite d'inauguration du nouveau bâtiment de la Banque alimentaire de Bruxelles-Brabant à Neder-Over-Heembeek : “Le travail exceptionnel des Banques Alimentaires ne serait pas possible sans l'engagement de milliers de bénévoles, tant dans les Banques Alimentaires elles-mêmes que dans les organisations qui distribuent la nourriture. C'est réconfortant de voir l’implication de toutes ces personnes. Je suis également impressionnée par la taille et le professionnalisme du fonctionnement de ce dépôt. Les Banques Alimentaires sont vraiment la plateforme logistique de toute l’aide alimentaire. Elles permettent aux associations d’également se concentrer sur leur rôle d'accompagnement des personnes dans le besoin.”

Denis Ducarme, Ministre fédéral de l’Intégration sociale, ajoute : “Le Fonds européen d’aide aux plus démunis est un soutien important des Banques Alimentaires. Il leur permet de continuer à jouer leur rôle de première ligne et de fournir une nourriture de qualité aux personnes dans le besoin, dont de nombreuses familles monoparentales. Le prochain gouvernement devra être particulièrement attentif à son financement au vu du rôle indispensable qui est aujourd’hui le sien.“

Nouveau départ pour la Banque Alimentaire régionale Bruxelles-Brabant

La Banque Alimentaire Bruxelles-Brabant (BAB) opérait depuis 1986, année de sa création, à la rue Glasgow à Anderlecht, mais le bâtiment ne répondait plus aux besoins croissants de la Banque. C’est pourquoi la BAB a déménagé à Neder-Over-Heembeek. Avec une surface de stockage trois fois plus grande – 2 200 m², soit 1 200 palettes – et une capacité de refroidissement et de congélation deux fois plus grande – 90 m², soit 80 palettes –, le nouveau site est prêt à répondre à l‘attendue augmentation continue des besoins d'aide alimentaire.

“Nous sommes vraiment très fiers de ce nouveau site ! Nous avons déployé tous nos efforts pour transformer cette ancienne brasserie en la Banque Alimentaire qu'elle est aujourd'hui. Nous sommes enchantés de pouvoir faire visiter le site à la ministre Muylle”, déclare Luc Rogge, président de la Banque Alimentaire Bruxelles-Brabant.

Il poursuit : “La Banque Alimentaire Bruxelles-Brabant est la seule Banque ouverte cinq jours par semaine, ce qui signifie que nous avons besoin d'un nombre important d’employés. En plus des bénévoles, nous employons 10 contractuels sociaux pour promouvoir la (ré)intégration des personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté. Cette mission se reflète également, par exemple, dans notre coopération avec l'école Manoir D'Anjou. Chaque semaine, des élèves suivant la formation professionnelle de l'enseignement spécialisé viennent ainsi donner un coup de main et apprennent en même temps à travailler dans un entrepôt.”

 

A PROPOS DE LA FEDERATION BELGE DES BANQUES ALIMENTAIRS


La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès de 618 associations locales affiliées dont le rôle est d'en assurer la distribution aux personnes dans le besoin.
L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.
En 2019, grâce à l’aide de 327 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 618 associations locales affiliées, 17 936 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 168 476 bénéficiaires.
Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be.

Ariane Goossens

Whyte Corporate Affairs
ag@whyte.be
02 738 17 46

 

 

 

ALDI offre 50 000 € aux Banques Alimentaires en collaboration avec ses clients

30-01-2020

ALDI offre 50 000 € aux Banques Alimentaires en collaboration avec ses clients

Erpe-Mere, 30 janvier 2020 - La vente des cartes de voeux au profit des Banques Alimentaires dans les magasins ALDI fut un grand succès. L'action caritative a permis de récolter au total pas moins de 50 000 euros. La totalité sera intégralement reversée aux Banques Alimentaires sous la forme de 10 000 repas préparés. En outre, ALDI renforcera encore plus son engagement en surgelant les surplus alimentaires.

Les clients ALDI ont montré leur côté le plus chaleureux pour la fin de l'année. Pendant 4 semaines, ALDI a offert à ses clients la possibilité d'acheter un lot de cartes de voeux pour 4,99 € dans tous ses magasins belges. Cela a permis aux clients d'exprimer leurs meilleurs voeux tout en soutenant une bonne cause. ALDI a arrondi le montant à la hausse, de sorte que 50 000 € seront versés aux Banques Alimentaires sous la forme de 10 000 repas préparés.

« Notre action de fin d'année en faveur des Banques Alimentaires fut un succès », déclare Ruth Broekaert, Manager Corporate Responsibility chez ALDI. « Avec nos clients, nous avons récolté pas moins de 50 000 euros, ce qui nous permet d'apporter un soutien supplémentaire à un grand nombre de personnes en précarité. Nous tenons à vivement remercier nos clients. »

Surgeler
ALDI lutte activement contre le gaspillage alimentaire en collaboration avec les Banques Alimentaires depuis un certain temps en offrant les surplus alimentaires. En plus de l’action de fin d'année, la chaîne s’engagera encore plus afin de renforcer son soutien à l'organisation.

« Désormais, nous allons surgeler les surplus alimentaires », poursuit Ruth Broekaert. « Jusqu'à présent, les produits dont la date de péremption approchait étaient collectés dans nos magasins plusieurs fois par semaine. Ces surplus alimentaires devaient ensuite être rapidement distribués aux personnes en précarité. En congelant les produits, ils restent bons beaucoup plus longtemps et cela signifie qu’un plus grand nombre de produits atteindra les personnes dans le besoin. »

« La surgélation des surplus alimentaires assurera une coopération encore plus intensive avec ALDI », explique Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires. « Nous ne pouvons qu’apprécier de tels efforts. Le groupe de personnes dans le besoin est de plus en plus important et nous pouvons ainsi mieux répondre à la demande croissante. Cela démontre que la lutte contre la faim va de pair avec la lutte contre le gaspillage alimentaire. »

ALDI Holding
Keerstraat 4, 9420 Erpe-Mere
Tel.: +32(0)53.827.940
media@aldi.be
www.aldi.be


À propos d’ALDI Belgique :
ALDI Belgique est le leader des hard discounters en Belgique. Avec 450 magasins répartis dans tout le pays, ALDI touche plus de 80 pour cent de la population belge. Les 7 000 collaborateurs d'ALDI tiennent la promesse d'une qualité supérieure pour un prix ALDI chaque jour et créent une part de marché croissante. ALDI Belgique appartient au groupe allemand ALDI Nord, l'un des plus importants groupes de commerce de détail en Europe.
Plus d'infos sur https://fr.aldi.be

À propos de la Fédération belge des Banques Alimentaires :

Vision
° Lutte contre la faim et le gaspillage alimentaire en Belgique

Mission
° Fournir de la nourriture gratuitement aux démunis
° Via des associations locales affiliées
° Grâce à une récupération maximale des surplus alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations locales affiliées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2018, 15 351 tonnes de nourriture ont été collectées et, avec l'aide des 305 bénévoles des Banques Alimentaires et des milliers de bénévoles des 623 associations locales affiliées, distribuées à 159 081 bénéficiaires.
Plus d’infos sur https://www.foodbanks.be

 

 

 

 

Cette année, la Raffinerie Tirlemontoise et la Fédération Belge des Banques Alimentaires souhaitent à nouveau de joyeuses fêtes à tous.

09-12-2019

Cette année, la Raffinerie Tirlemontoise et la Fédération Belge des Banques Alimentaires souhaitent à nouveau de joyeuses fêtes à tous.

Travailler ensemble pour la solidarité

L’objectif de la Raffinerie Tirlemontoise est la production durable de sucre à partir de la betterave sucrière, tout en respectant l’homme et son environnement. Il lui est également important de créer des collaborations qui puissent apporter une contribution valable à la société.

La Fédération Belge des Banques Alimentaires (FBBA) est de même un bastion de valeurs dans le paysage belge. Plus de 30 ans déjà que 9 Banques Alimentaires régionales se mobilisent contre la faim et le gaspillage alimentaire via plus de 600 associations locales affiliées et grâce à la collaboration de plusieurs  milliers de bénévoles.

En somme, de la solidarité, réellement pour tout le monde, parmi un grand éventail de valeurs auxquelles la Raffinerie Tirlemontoise adhère avec beaucoup d’enthousiasme. Le résultat : un accord entre la Raffinerie Tirlemontoise et les Banques Alimentaires Belges consistant d’un don de 50 tonnes de sucre chaque année. En décembre 2018, nous voulions motiver le public à créer de bonnes et de douces fêtes de fin d’année pour tout le monde. Cette campagne « SweetChristmas4all » a eu un grand succès sur les réseaux sociaux, ayant suscité beaucoup de témoignages de solidarité et d’engagement.

Sweet Christmas for all

C’est ainsi que « SweetChristmas4all » a plongé en décembre 2018 dans les coulisses de Tabita à Bruxelles, une association locale affiliée aux Banques Alimentaires, un jeudi d’hiver. Six vidéos révélaient les histoires bouleversantes de six visages qui y sont familiers.

Cette année-ci, nous nous y sommes rendu à nouveau pour revoir Jeannine, Marietta et Valérie et avons eu en prime la chance de rencontrer quatre belles personnes supplémentaires, chacune reflétant sur leurs vœux pour 2020.

« Nous répétons le principe de l’année derrière, » commente l’équipe de communication de la Raffinerie Tirlemontoise. « Nous demandons à tous de penser à ceux et celles qui parcourent un chemin difficile ou se trouvent en précarité, mais qui tout de même anticipent une année 2020 plus douce. » Le public est appelé a envoyé une carte de vœux électronique via www.sweetchristmas4all.be et de partager la campagne sur les réseaux sociaux.

« Le nombre de personnes qui se tournent vers les associations locales affiliées aux Banques Alimentaires s’intensifie et une augmentation non négligeable de 6,6% par rapport à décembre 2018 a été observée » souligne Jozef Mottar, administrateur délégué de la FBBA.« Nous remercions une nouvelle fois la Raffinerie Tirlemontoise pour leur engagement envers les Banques Alimentaires au profit des personnes dans le besoin. Cela renforce encore notre excellente coopération à long terme en tant que partenaire fidèle. » conclut-il.

A propos de la Raffinerie Tirlemontoise

Raffinerie Tirlemontoise SA est une entreprise alimentaire Belge qui existe depuis 1836 et qui garantit depuis lors des produits sucriers de haute qualité. La plus grande partie du sucre produit par notre groupe est issue de betteraves sucrières locales. Notre activité est en prise directe avec ses 600 employé(e)s, les partenaires, planteurs, consommateurs, clients mais également avec l’environnement proche des 8 différents sites. Sa société-mère est Südzucker, est leader sur le marché de l’industrie sucrière traditionnelle.

Personne de contact : Vincent Tits, Communications Coordinator – Vincent.Tits@raftir.be  

A propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

Vision : lutte contre la faim et le gaspillage alimentaire  en Belgique

Mission :

  •           Fournir de la nourriture gratuitement aux démunis
  •           Via des associations locales affiliées
  •           Grâce à une récupération maximale des surplus alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations locales affiliées. L’objectif  des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2018, 15.351 tonnes de nourriture ont été collectées et, avec l'aide des 305 bénévoles des Banques Alimentaires et des milliers de bénévoles des 623 associations locales affiliées, distribuées à 159.081 bénéficiaires.

Plus d’information concernant le fonctionnement sur https://www.foodbanks.be

Porte-parole : Jozef Mottar, administrateur Délégué : 0475/511398 – jozef.mottar@foodbanks.be

 

 

 

 

ALDI veut offrir 20 000 repas préparés aux Banques Alimentaires en collaboration avec ses clients

06-12-2019

ALDI veut offrir 20 000 repas préparés aux Banques Alimentaires en collaboration avec ses clients

Erpe-Mere, le 6 décembre 2019 – Dans les semaines à venir, ALDI organisera une action caritative en faveur des Banques Alimentaires. Du 7 au 24 décembre, la chaîne offre la possibilité d'acheter un lot de 2 cartes de voeux pour 4,99 €. Les profits seront versés entièrement aux Banques Alimentaires sous forme de repas préparés.

It’s the most wonderful time of the year. ALDI désire que le plus de gens possible en profitent. La chaîne attache une grande importance à sa responsabilité sociale et s'implique activement dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. ALDI collabore avec les Banques Alimentaires depuis un certain temps pour faire don de ses surplus alimentaires. Par le biais d'une campagne de fin d’année nationale, ALDI souhaite renforcer encore plus son soutien aux activités caritatives de l'organisation.

« À partir du 7 décembre, nos clients pourront acheter 2 cartes de voeux avec enveloppes au prix de 4,99 € dans tous les magasins ALDI en Belgique », déclare Ruth Broekaert, Manager Corporate Responsibility chez ALDI. « L'intégralité des profits est reversée aux Banques Alimentaires sous forme de repas préparés. Pour chaque jeu de cartes de voeux vendu, nous faisons don d'un repas. De cette façon, nous espérons pouvoir offrir 20 000 repas. En collaboration avec nos clients, nous voulons apporter un soutien supplémentaire à un grand nombre de personnes moins fortunées. »

Les Banques Alimentaires accueillent favorablement l'initiative d’ALDI. « Le nombre de personnes qui s'adressent aux plus de 600 associations caritatives locales affiliées aux Banques Alimentaires ne cesse d'augmenter », déclare Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération belge des Banques Alimentaires. « Nous constatons une augmentation de 6,6 % par rapport à décembre 2018. C’est pourquoi nous ne pouvons qu'encourager chaleureusement l'initiative d’ALDI. De plus, cela renforce notre excellente collaboration à long terme avec ALDI en tant que partenaire loyal. »
+++
Veuillez retrouver les cartes de voeux par le biais du lien suivant : https://we.tl/t-IJ7Rt9p2Oo

À propos d’ALDI Belgique :
ALDI Belgique est le leader des hard discounters en Belgique. Avec 450 magasins répartis dans tout le pays, ALDI touche plus de 80 pour cent de la population belge. Les 7 000 collaborateurs d'ALDI tiennent la promesse d'une qualité supérieure pour un prix ALDI chaque jour et créent une part de marché croissante. ALDI Belgique appartient au groupe allemand ALDI Nord, l'un des plus importants groupes de commerce de détail en Europe.
Plus d'infos sur https://fr.aldi.be


À propos de la Fédération belge des Banques Alimentaires :
Vision
Lutte contre la faim et le gaspillage alimentaire en Belgique
Mission
Fournir de la nourriture gratuitement aux démunis
Via des associations locales affiliées
Grâce à une récupération maximale des surplus alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est une association de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations locales affiliées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2018, 15 351 tonnes de nourriture ont été collectées et, avec l'aide des 305 bénévoles des Banques Alimentaires et des milliers de bénévoles des 623 associations locales affiliées, distribuées à 159 081 bénéficiaires.
Plus d’infos sur https://www.foodbanks.be

 

 

 

Faire un don de 2 euros de façon mobile à des associations caritatives belges avec l’appli Payconiq by Bancontact

03-12-2019

Faire un don de 2 euros de façon mobile à des associations caritatives belges avec l’appli Payconiq by Bancontact

Que représentent 2 euros pour vous ? Une tasse de café, votre journal le matin, une bière après le travail? Pour beaucoup, 2 euros, ce n’est que le prix d’une petite habitude quotidienne, mais pour les personnes dans le besoin, la défense de la nature ou le bien-être animal, 2 euros peuvent faire une énorme différence. C’est dans ce contexte que Bancontact Payconiq Company, en collaboration avec 19 associations caritatives, lance l’initiative Scan for Change. Cette action innovante désire encourager les donations de petits montants aux associations caritatives actives en Belgique: des dons de 2 euros peuvent être effectués facilement et en toute sécurité en scannant tout simplement un code QR via l’appli Payconiq by Bancontact.

Scanner au profit d’associations caritatives : une initiative dans les gares et également en ligne C’est du 3 décembre – Giving Tuesday, une journée internationale sous le signe de la donation – au 18 décembre 2019, que se déroulera l’action Scan for Change dans 7 gares belges (Anvers-Central, Bruges, Bruxelles-Central, Bruxelles-Nord, Bruxelles-Midi, Gand-Saint-Pierre, Liège-Guillemins). De grandes affiches dans les gares inviteront les passants à réfléchir à la valeur de 2 euros tant pour eux que pour les personnes, la nature ou les animaux dans le besoin. Car un don de 2 euros représente plus que de l’argent. Il apporte reconnaissance, espoir et soutien aux personnes pour lesquelles l’aide des 19 associations participantes est indispensable.

Dans chacune des 7 gares, un grand mur Scan for Change est installé. Ce mur affiche des histoires inspirantes et réelles, et chacune de ces histoires est associée à un code QR. En scannant le code QR à côté d’une histoire qui le touche particulièrement, le passant fait un don de 2 euros à des associations caritatives belges qui sont actives dans le domaine choisi. Il est bien entendu possible de faire un don de 2 euros à plusieurs associations caritatives en scannant simplement plusieurs codes. Et point très important : Bancontact Payconiq Company doublera tous les dons à la fin de l’action ! Chaque don de 2 euros représentera donc à l’arrivée un don de 4 euros.

La campagne sera également menée en ligne. Toutes les histoires que vous trouverez sur les murs Scan for Change dans les gares peuvent être lues sur www.scanforchange.be. Vous pouvez donc aussi faire un don de 2 euros très facilement en ligne avec l’appli Payconiq by Bancontact.

Et dans les jours à venir, vous pourrez également scanner le QR code avec KBC Mobile, en ligne ou sur les murs Scan for Change.

Comment les dons sont-ils répartis ? Tous les dons sont placés dans un fonds par catégorie : santé, égalité des chances, protection de l’enfance, nature et bien-être animal. La Fondation Roi Baudouin veille à ce que les dons par catégorie soient équitablement répartis entre les différentes oeuvres caritatives actives dans cette catégorie. Les 2 euros donnés via l’appli Payconiq by Bancontact sont intégralement reversés aux associations. Les associations caritatives belges sont très enthousiastes à l’idée de participer à cette campagne. Les 19 associations suivantes participent à la première édition : - Catégorie Santé : MS Liga/Ligue de la SEP, Rode Kruis Vlaanderen/Croix-Rouge de Belgique, Special Olympics, Stichting Tegen Kanker/Fondation contre le Cancer, Think Pink - Catégorie Bien-être des animaux : Blindgeleide Honden/Chiens guides, Blauwe Kruis/Croix Bleue, Ligue Royale Belge pour la Protection des Oiseaux, Vogelbescherming - Catégorie Protection de l’enfance : Bednet, Cliniclowns, Make a Wish - Catégorie Égalité des chances: TADA, Voedselbanken/Banques alimentaires, YouthStart, Netwerk Tegen Armoede - Catégorie Nature : Good Planet, Natagora, Natuurpunt Des dons mobiles, une grande première Aujourd’hui, payer, nous le faisons pour la plupart d’entre nous presque inconsciemment et toujours davantage de façon mobile. En 2018, 34 millions de paiements mobiles ont déjà été effectués avec l’appli Payconiq by Bancontact et ce nombre aura doublé en 2019. Grâce à ces paiements rapides, il est également possible de soutenir la société et les personnes qui nous entourent. Bancontact Payconiq Company est heureuse de mettre à disposition son expertise et son appli de paiement à cette fin.

« Avec Scan for Change, Bancontact Payconiq Company souhaite faciliter l’aide apportée aux associations caritatives par le don de petits montants », explique Nathalie Vandepeute, CEO de Bancontact Payconiq Company. « Faire des dons à l’aide de son téléphone mobile est une évolution qui s’inscrit parfaitement dans notre société de plus en plus numérique. Nous espérons ainsi que le don de petits montants à des oeuvres caritatives devienne une nouvelle habitude quotidienne, aussi simple que l’achat d’un café. Nous dépensons tous de plus en plus de petites sommes avec nos téléphones portables. Pourquoi, dès lors, ne pas prendre l’habitude de soutenir la société via les paiements mobiles ? »

Puisque les petits ruisseaux font les grandes rivières… Bancontact Payconiq Company et les 19 associations caritatives soutiennent avec enthousiasme la première édition de cette action innovante qui vise à prouver la puissance de petits dons mobiles comme manière résolument nouvelle de lever des fonds. Pour plus d’informations : www.scanforchange.be Téléchargez des images ici Note importante à la presse : Depuis la fusion en 2018, le nom de la société dans notre pays est Bancontact Payconiq Company et celui de l’application belge Payconiq by Bancontact. En Belgique, vous devez donc télécharger l’appli Payconiq by Bancontact. En 2018, Bancontact Company et Payconiq Belgium ont fusionné pour constituer Bancontact Payconiq Company. La nouvelle entreprise est une initiative d’AXA Bank, Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC. Le nouveau produit, l’application de paiement Payconiq by Bancontact, réunit le meilleur des deux mondes. Elle permet de payer de façon mobile partout où vous pouviez déjà le faire avec soit Bancontact, soit Payconiq, tant dans des magasins physiques, des magasins en ligne (webshop), qu’entre particuliers ou encore pour payer des factures ou des additions. L’application s’adresse à tous les Belges – elle fonctionne en effet sur iOS et Android – et est acceptée par 20 banques et quelque 290.000 points contacts. La carte Bancontact reste la référence en matière de paiements électroniques, avec plus de 1,4 milliards de transactions par an en Belgique. L’application et la carte de paiement se complètent parfaitement et permettent à l’utilisateur de payer partout en un clin d'oeil: à la caisse chez un commerçant (avec ou sans contact), en ligne ou entre amis (également à distance), et ce pour des petits ou des grands montants. Le paiement mobile gagne de plus en plus de terrain dans notre pays : fin 2018, on comptait 34 millions de paiements mobiles, une croissance de 100 % par rapport à 2017 ! Faire évoluer en permanence les solutions de paiement sans espèces, les rendre de plus en plus conviviales et ce dans le cadre d’un solide ancrage belge, - élément capital pour la prospérité de notre économie - tel est le grand défi de l’entreprise. En tant qu’acteur local, Bancontact Payconiq Company propose des solutions de paiement fiables, des paiements fiables et adaptés aux besoin des consommateurs et des commerçants belges. Aujourd’hui, les Belges sont de plus en plus nombreux à vouloir consommer belge mais aussi … payer belge !

 

 

 

1,4 millions d’euros de plus pour l’économie locale. Un commerce local qui reprend des couleurs,  des Banques Alimentaires qui ont le sourire

15-11-2019

1,4 millions d’euros de plus pour l’économie locale. Un commerce local qui reprend des couleurs, des Banques Alimentaires qui ont le sourire

Vendredi 15 novembre 2019 – Pour aider les commerces de proximité à se développer, pour insuffler aux consommateurs belges de nouvelles habitudes de consommation, un mouvement de soutien au commerce local est sur les rails à travers toute la Belgique : (Dé)pensez local.

Une première action (Dé)pensez local initiée par Sodexo a porté ses fruits. Cet été, les transactions dans les commerces et restaurants de proximité avec les chèques-repas Sodexo ont augmenté de 15%, soit une hausse de 1,4 millions d’euros pour les magasins de quartier.

Rendez-vous ce 15 novembre pour une deuxième action de soutien au commerce local. Elle démarre ce vendredi 15 novembre et se terminera le 31 décembre. Les boucheries seront mises à l’honneur au travers d’un partenariat avec la Fédération nationale des bouchers. Comme pour la première action, Sodexo donnera 2 cents pour chaque transaction avec des chèques-repas Sodexo dans un commerce ou une boucherie locale.

++++++

Premier bilan positif : +1,4 millions d’euros pour le commerce local

La dynamique du programme (Dé)pensez local initié par Sodexo repose sur un geste simple: pour chaque transaction effectuée avec des chèques-repas chez un commerçant/restaurateur local participant à l’initiative, Sodexo verse par sa Fondation Stop Hunger 2 cents à une Banque Alimentaire régionale. « Avec le programme (Dé)pensez local, nous voulions à la fois aider les commerçants et restaurateurs passionnés, qui contribuent à la qualité de vie de nos quartiers, et soutenir une Banque Alimentaire régionale. Cette première action a clairement répondu à nos attentes, les consommateurs ont réinvesti leurs commerces de quartier. Les gérants sont ravis, nous allons continuer dans cette voie, parce qu’elle est porteuse de sens, génératrice de liens et de bien-être.» explique Jérôme Lemouchoux, CEO de Sodexo Benefits & Rewards Services.

Et le bilan de la première action du programme (Dé)pensez local répond à toutes les attentes. Comparaison faite entre cet été et l’été 2018, les transactions dans les commerces de proximité ont augmenté de +/- 15%, ce qui représente 1,4 millions d'euros de plus injectés dans l’économie locale en deux mois (juillet/août) avec les chèques-repas Sodexo. La Flandre totalise 50% de ces transactions, en tête se trouvent la Région bruxelloise, les provinces d’Anvers et de Flandre orientale.

30.000 euros pour les Banques Alimentaires

Grâce à cette première action (Dé)pensez Local, la Fondation Stop Hunger de Sodexo a versé près de 30.000 euros aux Banques Alimentaires. Pour Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, «Nous sommes malheureusement confrontés à de plus en plus de demandes d’aide de personnes démunies. Nous constatons une hausse de 6,6% par rapport à décembre 2018. Les villes d’Anvers et de Liège sont le plus impactées. Cette augmentation a des répercussions importantes sur notre logistique. Cet argent va nous permettre de répondre aux besoins urgents en logistique de nos entités régionales.»

« En tant que commerçants, nous essayons de donner nos surplus et éviter tout gaspillage. Encourager, au travers de cette action, l’aide aux Banques Alimentaires correspond donc bien à nos valeurs. C’est une très belle initiative, toujours nécessaire à notre époque. Et nous sommes ravis que de grandes organisations soutiennent les plus petits commerces, tant utiles à la société. Les liens que nous tissons avec nos clients participent au bon vivre d’un quartier, nous sommes là les uns pour les autres.» Explique Karien Knapen, co-gérante de la boulangerie Knapen, Brood met een Verhaal.

Un impact positif sur l’environnement

Soutenir les commerçants et restaurateurs locaux permet le développement d’une économie durable et encourage l’adoption de comportements moins impactants pour l’environnement, valeurs fondamentales pour Sodexo. “Quand nous avons eu notre premier enfant, en 1999, nous avons commencé à nous poser de plus en plus de questions sur leur avenir. Nous avons changé notre façon de vivre, nous avons décidé de vivre plus près de la nature”, explique Vincent Mahiat gérant du magasin ‘L’orchestre à pots’, un magasin de produits bio ou naturels en vrac à Verviers qui est un des premiers participants à l’action (Dé)pensez Local. « La philosophie du magasin est que les clients n’achètent que ce dont ils ont besoin. Nous souhaitons avant tout qu’ils se sentent chez eux, qu’ils soient zen. Il y quelques semaines, le libraire d’en face nous a fait un très beau compliment : Chez vous les clients se parlent, c’est rare ! Honnêtement, 50% du temps passé en magasin nous l’employons à donner des explications aux clients et nous adorons ça.

Un réseau qui affiche ses valeurs

Tous les magasins et restaurants participants sont répertoriés sur le site dépensezlocal.be, ils affichent également l’autocollant du programme (Dé)pensez local sur leur vitrine.

Le programme de soutien de Sodexo au commerce local (Dé)pensez local a pour vocation de s’étaler dans le temps. Une prochaine action est déjà prévue en 2020.

 

Cette action avec les Banques Alimentaires s’inscrit dans l’engagement de Sodexo et son programme Stop Hunger pour lutter contre la faim dans le monde.

 

A propos de Stop Hunger

Stop Hunger est une initiative mondiale de Sodexo pour lutter contre la faim dans le monde.

A propos de Sodexo Benefits & Rewards Services

Les services de Sodexo Benefits & Rewards (filiale de Sodexo) contribuent au développement économique, social et environnemental des communautés locales. Ils répondent à la mission du groupe : améliorer la qualité de vie de tous au quotidien. Grâce à une gamme complète de services innovants, les entreprises tant publiques que privées, peuvent proposer une politique salariale optimale à leurs collaborateurs.

A propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

  •           Vision : Lutte contre la faim et le gaspillage alimentaire  en Belgique
  •           Mission : Fournir de la nourriture gratuitement aux démunis, via des associations locales affiliées, grâce à une récupération maximale des surplus alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations locales agréées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2018, 15.351 tonnes de nourriture ont été collectées et, avec l'aide des 305 bénévoles des Banques Alimentaires et des milliers de bénévoles des 623 associations locales affiliées, distribuées à 159.081 bénéficiaires.

Plus d’information concernant le fonctionnement sur http://www.foodbanks.be/

www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

 

 

 

Première participation des Banques Alimentaires  à la « Semaine du Goût » : Des assiettes équilibrées et colorées pour tous

14-11-2019

Première participation des Banques Alimentaires à la « Semaine du Goût » : Des assiettes équilibrées et colorées pour tous

Les chiffres sont interpellants. En Belgique, plus d’une personne sur sept et 1 enfant sur 5 vivent sous le seuil de pauvreté. En septembre 2019, 170.000 bénéficiaires ont reçu une aide des Banques Alimentaires, soit une hausse de 6.6% par rapport à 2018. La nourriture distribuée par les Banques Alimentaires est plus précieuse que jamais. Ambassadeur des Banques Alimentaires depuis 2018, Julien Lapraille s’est penché sur l’assortissement des vivres distribués. L’objectif ? Démontrer qu’un menu sain et savoureux peut être préparé à partir d’ingrédients simples. Ce jeudi 14 novembre, dans le cadre de la « Semaine du Goût (Week van de Smaak)», il s’est rendu à l’association La Porte Verte – Snijboontje à Molenbeek pour partager ses astuces avec les personnes les plus démunies de la région.

Place à la couleur ! Pour sa 13ème édition, « La Semaine du Goût (Week van de Smaak) », fait la part belle aux créations audacieuses, aussi gourmandes que colorées. Un défi relevé avec plaisir par Julien Lapraille et une dizaine de personnes démunies habituées de l’association La Porte Verte – Snijboontje, à Molenbeek. Ensemble, ils ont élaboré un menu haut en couleurs, délicieux et équilibré. Servis à une quarantaine de personnes dans le besoin, le plat et le dessert ont été constitués à partir de surplus alimentaires qui pourraient tout à fait se retrouver dans les colis provenant des Banques Alimentaires.

Un repas équilibré pour tous

Avoir une alimentation saine est une priorité pour de nombreux ménages belges, quelle que soit leur situation financière. Ces 30 dernières années, les Banques Alimentaires ont connu une énorme évolution : des anciens colis alimentaires de base (beurre, farine, sucre et lait) vers une offre beaucoup plus équilibrée et variée. « Nous sommes conscients de cette évolution des mentalités, c’est pourquoi, en collaboration avec des partenaires tels que La Porte Verte - Snijboontje, nous mettons tout en œuvre pour garantir une distribution de denrées alimentaires nutritionnellement plus variées et équilibrées » précise Jozef Mottar, administrateur délégué.

Un ensemble de partenaires complémentaires

En effet, si les Banques Alimentaires sont responsables de 80 à 85% de l’ensemble de la distribution alimentaire en Belgique, cela ne signifie pas qu'elles font tout elles-mêmes. Chaque maillon de la chaîne de l'aide alimentaire joue un rôle qui lui est propre, les 305 volontaires des Banques Alimentaires faisant office de plate-forme logistique. « La distribution aux bénéficiaires est assurée par 623 associations locales affiliées, grâce aux efforts de plusieurs milliers de bénévoles » ajoute Jozef Mottar.

 Les différents acteurs de l'aide alimentaire :

-      La Fédération Belge des Banques Alimentaires coordonne l’action au niveau national et est responsable du stockage en vrac et de la distribution des produits[1] dans les neuf Banques Alimentaires régionales.

o   En 2018, 15.351 tonnes de nourriture ont été collectées. La planification logistique est évidemment cruciale dans la gestion d'un tel volume de stock. La Fédération supervise le financement de cette organisation logistique pour les différents sites.

o   Au cours des trente années d'existence de la Fédération, le nombre de bénéficiaires n'a cessé d'augmenter pour atteindre aujourd’hui le chiffre de 170.000 personnes. Des capacités de stockage et du matériel roulant supplémentaires sont désormais nécessaires.

-      La Banque Alimentaire régionale est responsable du stockage, de la gestion et de la distribution des produits alimentaires aux associations locales affiliées. Afin de renforcer son fonctionnement, elle organise souvent des collectes de fonds supplémentaires au niveau régional et entretient des contacts avec les autorités locales.

o   Une fois par semaine, La Banque Alimentaire Bruxelles-Brabant assure la distribution (enlèvement et livraison) des colis alimentaires préparés sur palettes à l'avance.

o   Par ailleurs, la Banque Alimentaire Bruxelles-Brabant assure quotidiennement une "distribution rapide" (fruits, légumes, produits laitiers, viandes et produits carnés) à une vingtaine d'associations, principalement des restaurants sociaux.

o   L'année dernière, 4.116 tonnes d'aide alimentaire ont été distribuées à Bruxelles et dans les provinces du Brabant flamand et wallon.

o   A Bruxelles et dans les provinces du Brabant flamand et wallon, 25.581 personnes en moyenne par mois ont bénéficié d'une aide l'année dernière.

-      Les associations affiliées sont quant à elles responsables de la distribution des produits reçus aux personnes dans le besoin. Les associations s'efforcent d'adapter autant que possible la distribution alimentaire en fonction du profil des personnes qui viennent les voir, en proposant des colis alimentaires mixtes ou par le biais d'un magasin social.

o   « La Porte Verte – Snijboontje » asbl est l’une des associations partenaires de la Banque Alimentaire Bruxelles-Brabant. En plus d'un service social permanent, l'association distribue des colis alimentaires, propose un atelier de cuisine et d'autres initiatives. L'asbl abrite le restaurant social ‘t Snijboontje. Environ 1000 familles profitent de la distribution de nourriture. Enfin, 125 personnes se rendent au restaurant social chaque semaine.

o   Grâce aux collectes dans les supermarchés et aux dons lors des des criées, l'asbl « Porte Verte – Snijboontje » reçoit également des produits frais en direct.

À propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires 

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations locales affiliées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public. 

En 2018, grâce à l’aide de 305 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 623 associations locales affiliées, 15?351 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées en moyenne entre 159?081 bénéficiaires sur base annuelle. 

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement?: http://www.foodbanks.be / www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

A propos de La PorteVerte - Snijboontje

Créée en 1975 à Molenbeek-Saint-Jean, l'asbl ‘La Porte Verte - Snijboontje’ poursuit une action globale et polyvalente de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale. A travers des services divers et complémentaires, elle vient en aide aux personnes défavorisées de la zone Bruxelles-Ouest.

Ouvert en 1984, le restaurant ‘Snijboontje’ offre en semaine, un service de repas chauds pour un prix fixé en fonction des revenus.

[1]Le Fonds européen d'aide aux personnes les plus démunies (FEAD) assure actuellement près de la moitié de l'approvisionnement, mais la Fédération reçoit également des produits via l'industrie alimentaire, via de grandes entreprises du secteur de la distribution, via les ventes aux enchères de fruits et légumes et via diverses collectes alimentaires auprès du grand public.

 

 

 

Le Patathon de McCain: une 3e édition à succès!

06-10-2019

Le Patathon de McCain: une 3e édition à succès!

A l’initiative de McCain, ces samedi 5 et dimanche 6 octobre 2019, 160 citoyens belges ont glané et récolté à la ferme 4,3 tonnes de pommes de terre pour les Banques Alimentaires. McCain a offert 768 kg de flocons de pommes de terre (soit l’équivalent de 3,5 tonnes) afin de répondre aux besoins croissants d’aide alimentaire en Belgique. Un record battu depuis le début de l’opération, initiée il y a trois ans, avec 7,8 tonnes de pommes de terre offertes.

CHIFFRES CLÉS 2019
2 jours
160 Patathoniens
4,3 tonnes de pommes de terre récoltées au profit des Banques Alimentaires
768 kg de flocons de pommes de terre offertes
2000 personnes en difficulté aidées

En partenariat avec les Banques Alimentaires de Belgique, McCain a signé la 3e édition de son marathon de la pomme de terre : le Patathon. Une opération unique et engagée autour du glanage de pommes de terre, une pratique ancestrale qui consiste à ramasser les légumes ou fruits laissés dans les champs après la récolte.
Organisée en plein coeur des terres agricoles du Brabant Wallon, 160 Patathoniens, se sont mobilisés ce week-end, en famille, entre amis ou en solo. 1,5 tonnes de pommes de terre ont été glanées samedi dans le champ et dimanche, 2,8 tonnes ont été ramassées à la ferme, le temps pluvieux rendant le champ inaccessible. Une belle marque de soutien du public belge envers la lutte contre le gaspillage alimentaire, un engagement primordial pour McCain qui poursuit ses actions de responsabilité sociétale.

« Grâce au Patathon, McCain invite ses consommateurs à devenir eux-mêmes acteurs du changement, à travers une initiative concrète pour la lutte contre le gaspillage alimentaire. »
Lien Justé, Marketing Manager de McCain

« C’est la troisième année consécutive que nous collaborons avec les Banques Alimentaires et McCain afin de mettre en oeuvre une bonne action. Nous sommes heureux de savoir que nos pommes de terre glanées partent à destination de personnes qui en ont besoin. D’autant plus que la qualité de la récolte est excellente cette année ! »
Jean-Pierre Van Puymbrouck, agriculteur

Une action caritative en partenariat avec les Banques Alimentaires Belges
« Avec 6,9% de personnes supplémentaires par rapport à 2018, qui viennent frapper aux portes des associations locales agréées par les Banques Alimentaires, le soutien des partenaires comme McCain et du grand public est absolument indispensable pour maintenir l’aide alimentaire en Belgique. » Jaqueline Vanhussel, responsable communication des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations locales affiliées. Leur objectif est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FE AD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.
En 2018, 15.351 tonnes de nourriture ont été collectées et, avec l'aide des 305 bénévoles des Banques Alimentaires et des milliers de bénévoles des 623 associations locales affiliées, distribuées à 159.081 bénéficiaires.
Plus d’information concernant le fonctionnement sur http://www.foodbanks.be/ - www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

 

 

 

Les Banques Alimentaires tirent la sonnette d’alarme

30-08-2019

Les Banques Alimentaires tirent la sonnette d’alarme

Déjà 10.500 bénéficiaires de plus par rapport à fin 2018

En 2019, plus de 10.500 personnes sont déjà venues frapper à la porte des Banques Alimentaires, ce qui porte à 169.642 (+6,6 % par rapport à fin 2018) le nombre total de bénéficiaires. Le soutien des partenaires et du grand public aux Banques Alimentaires est désormais d’autant plus indispensable pour maintenir l’aide alimentaire. Par ailleurs, l’avenir de la Fédération Belge des Banques Alimentaires s’annonce difficile. Avec le remaniement du programme européen d’aide alimentaire, qui intègre le Fonds social européen (FSE+), une entité plus large, une source d’aide importante risque d’être réduite de près de moitié, passant de 88 à 52 millions d’euros.

C’est pourquoi la Fédération Belge des Banques Alimentaires appelle les responsables politiques à passer à l’action afin de maintenir, au minimum, le budget actuel.

Les lourdes conséquences de la réforme du FEAD : 40 % d’aide européenne en moins

Si le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) représente aujourd’hui près de la moitié[1] de l’approvisionnement des Banques Alimentaires, l’actuel système européen d’aide alimentaire va être réformé à partir de 2021. La Commission européenne a élaboré une proposition pour la période 2021-2027 qui intègre le FEAD au Fonds social européen (FSE+). La Commission européenne prévoit que les États membres attribuent un minimum légal de 2 % de ce fonds à l’aide alimentaire. Parallèlement, elle suggère aux États membres de relever ce taux à 4 % afin d’assurer la continuité des programmes nationaux actuels. Le Parlement européen doit se prononcer sur cette proposition cet automne.

« Selon les calculs de l’organisme officiel SPP-IS[2], cette réforme aurait de lourdes conséquences pour la Fédération Belge des Banques Alimentaires si les autorités belges venaient à se contenter du minimum de 2 % imposé par l’Europe. Dans ce cas, les 88 millions d’euros d’aide alimentaire européenne actuels, sous la forme de produits de base, seraient réduits à 52 millions d’euros », explique Piet Vanthemsche, président de la Fédération Belge des Banques Alimentaires.

Il ajoute : « La diversité et l’équilibre nutritionnel de notre offre de nourriture en pâtiraient également. Actuellement, l’assortiment du FEAD nous permet d’assurer l’équilibre nutritionnel des aliments proposés. »

Une augmentation inattendue et très forte

Jef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, est formel : « Une baisse nette de 35 millions d’euros de l’aide européenne représenterait une perte de volume effective de 20 % au niveau des aliments. Ceci est inacceptable, d’autant plus que les besoins augmentent constamment ! Les chiffres du semestre montrent une croissance forte et inattendue du nombre de bénéficiaires, de 159.081 à 169.642[3], soit une hausse de 6,6 % par rapport à fin 2018. »

Il conclut : « Nous appelons les responsables politiques belges, quels qu’ils soient une fois que nous serons sortis de l’impasse politique, à attribuer les 4 % du budget total du FSE+ proposés par la Commission européenne à l’aide alimentaire. C’est la seule façon d’au moins maintenir le budget actuel accordé à l’aide alimentaire. »

Figure 1 : nombre de bénéficiaires de l’aide alimentaire

 

À propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations locales affiliées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l’industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2018, grâce à l’aide de 305 bénévoles des Banques Alimentaires et en collaboration avec les milliers de bénévoles de 623 associations locales affiliées, 15 351 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 159 081 bénéficiaires.

Pour de plus amples informations concernant son fonctionnement : http://www.foodbanks.be / www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

Contact presse :

Wim Lefebure

Whyte Corporate Affairs

wl@whyte.be – 02 738 06 37

 

[1] En 2018, le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) représentait 41 % des approvisionnements de la Fédération Belge des Banques Alimentaires. Les années précédentes, ce taux oscillait aux alentours de 43,5 %.

[2] SPP-Intégration sociale.

[3] Voir figure 1 pour l’évolution du nombre de bénéficiaires aidés chaque année par les Banques Alimentaires.

 

 

 

2019 03 25 - 1,6 million d’euros de subsides pour l’aide alimentaire en Belgique

16-08-2019

2019 03 25 - 1,6 million d’euros de subsides pour l’aide alimentaire en Belgique

87 projets d’organisations actives dans la distribution de l’aide alimentaire ont été sélectionnés dans le cadre d’un appel à projets lancé par Sophie WILMES, Ministre du Budget en charge de la Loterie Nationale, et Denis DUCARME, Ministre de l’Intégration sociale, en partenariat avec la Loterie Nationale. 

 Chaque année, l’Etat octroie, à travers son Arrêté royal de répartition des subsides de la Loterie Nationale, de nombreuses subventions à des institutions et organisations à vocation sociale. Ces subsides soutiennent des bonnes causes dans les domaines du handicap, de la recherche sur certaines maladies, du soutien aux victimes de violences, de la solidarité avec les plus démunis, de l’inclusion sociale et de la lutte contre la pauvreté.

 C’est dans ce cadre que Sophie WILMES, Ministre du Budget en charge de la Loterie Nationale, et Denis DUCARME, Ministre de l’Intégration sociale, en partenariat avec la Loterie Nationale, ont lancé en 2018 un appel à projets visant la lutte contre la pauvreté à travers la distribution de l’aide alimentaire. Une enveloppe de 1,6 million a été réservée pour apporter une aide logistique aux organisations de terrain. 

Suite à la délibération, le jury indépendant vient d’aboutir à la sélection des organisations lauréates. Au total, 87 CPAS, institutions et ASBL bénéficieront d’une aide financière pour faciliter la collecte, le stockage et la distribution des denrées alimentaires. 

 Cet appel à projets vise à compléter l’action du gouvernement fédéral en matière d’aide alimentaire aux plus démunis, en répondant aux besoins logistiques des organisations actives sur le terrain. Pour rappel, le gouvernement fédéral a fait de l’aide alimentaire une de ses priorités. Le budget belge alloué au FEAD, le Fonds européen d’aide aux plus démunis, a été largement renforcé au cours de cette législature. Depuis 2014, le Gouvernement a investi 14 millions d’euros dans l’achat d’aide alimentaire, ce qui est largement au-dessus des engagements belges inscrits dans la programmation 2014-2020 du FEAD. Grâce à cet engament, 32 mille tonnes de produits ont été distribuées aux plus démunis sur l’ensemble du territoire belge en 2017.    

 La Ministre du Budget en charge de la Loterie Nationale Sophie WILMES :

« Lorsque l’Etat fédéral redistribue annuellement plus de 180 millions d’euros de bénéfices de la Loterie Nationale au profit d’associations et de nombreux projets, il soutient des initiatives à valeur ajoutée forte pour notre société dans son ensemble. La lutte contre la pauvreté, qui est aussi une lutte pour la dignité et l’émancipation des personnes, est un enjeu majeur qui doit nous mobiliser tous et qui donne tout son sens à la politique des subsides de la Loterie Nationale. »  

 A noter qu’en tout, ce sont 3,2 millions de subsides de la Loterie Nationale qui ont été réservés pour des appels à projets de lutte contre la pauvreté : 1,6 million pour cet appel à projets axé sur la distribution de l’aide alimentaire et 1,6 million pour un appel à projets visant le sport et la culture comme leviers dans la lutte contre la pauvreté, dont les résultats sont attendus prochainement.

Le Ministre de l’Intégration sociale Denis DUCARME :

 «La situation des personnes précarisées doit continuer à nous mobiliser. Depuis 2014, en complément du financement européen, le gouvernement fédéral a investi 14 millions d’euros dans l’achat de denrées alimentaires. Un financement qui va au-delà des engagements pris auprès de la Commission européenne et permet, chaque année, de fournir des repas à 300.000 personnes. Cette enveloppe de 1.600.000 € permettra de soutenir concrètement le travail exemplaire des associations de terrain. Celles-ci font en effet régulièrement part des difficultés logistiques auxquelles elles sont confrontées. Ce subside leur permettra d’investir dans des équipements qui faciliteront la collecte, le stockage et la distribution des denrées alimentaires. »

http://loterie-nationale;be/fr/a-propos-de-nous/subsides

 

 

 

(Dé)pensez local … Et soutenir les Banques Alimentaires

14-08-2019

(Dé)pensez local … Et soutenir les Banques Alimentaires

Mardi 13 août - Sodexo a créé une dynamique de soutien au commerce local, un programme baptisé (Dé)pensez local, qui encourage ses clients à dépenser leurs chèques-repas dans des commerces ou restaurants de proximité. La première action a démarré cet été et connait déjà un franc succès. Pour chaque transaction effectuée avec des chèques-repas chez un commerçant participant, Sodexo s’engage à verser 2 cents aux Banques Alimentaires régionales. A ce jour, la promesse d’aide de Sodexo s’élève à 17.000 euros. Une aubaine pour les Banques Alimentaires qui en ont plus que jamais besoin. L’action se poursuit jusqu’à la fin du mois d’août.

Les consommateurs redécouvrent leurs quartiers où petits commerces et restaurants sont de plus en plus nombreux à s’installer. A la recherche d’une expérience, ils se nouent une relation de confiance avec ces entrepreneurs passionnés. Sodexo souhaite accélérer cette tendance en suggérant à ses utilisateurs de chèques-repas de penser et dépenser local. Soutenir les commerçants et restaurateurs locaux permet le développement d’une économie durable et encourage l’adoption de comportements moins impactant pour l’environnement, valeurs chères au groupe Sodexo.

« Avec le programme (Dé)pensez local, nous souhaitons d’une part donner un coup de pouce aux commerçants locaux qui par leur engagement, leurs contacts humains contribuent à la qualité de vie des quartiers. Et d’autre part, nous apportons une aide précieuse à ceux qui, près de chez nous, en ont le plus besoin en soutenant les Banques Alimentaires.» explique Jérôme Lemouchoux, CEO de Sodexo Benefits & Rewards Services.

Sodexo espère en deux mois dépasser 1,5 millions de transactions, ce qui signifierait une aide directe de 30.000 euros versée aux Banques Alimentaires par sa Fondation Stop Hunger. En ce début du mois d’août, l’action a permis d’engranger une promesse d’aide de près de 17.000 euros.

Pour Jozef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belges des Banques Alimentaires, « Nous devons malheureusement faire face cette année à une forte progression des demandes d’aide de personnes démunies. En juin 2019, 169.000 personnes ont fait appel aux Banques Alimentaires, soit une croissance de 10.000 (+6,3%) par rapport à décembre 2018. Le programme de Sodexo va nous permettre de faire face à cette forte hausse en subvenant aux besoins logistiques de nos entités locales. Nous espérons dès lors que dans les prochaines semaines beaucoup de belges nous soutiendront encore au travers de cette action.»

Comment participer à cette première action?

Le programme de soutien de sodexo au commerce local (Dé)pensez local s’étalera dans le temps. La première action, 2 cents, se tient jusqu’à la fin du mois. Elle suggère aux consommateurs de penser local pour aller faire leurs courses ou pour se restaurer et de payer avec leurs chèques-repas Sodexo. En contrepartie, Sodexo s’engage à verser par transaction 2 cents aux Banques Alimentaires régionales. Tous les magasins et restaurants participant sont répertoriés sur le site dépensezlocal.be, ils affichent également l’autocollant du programme (Dé)pensez local sur leur vitrine.

(Dé)pensez local s’inscrit dans l’engagement de Sodexo et son programme Stop Hunger pour lutter contre la faim dans le monde, une contribution qui commence par le développement économique au niveau local.

Des entrepreneurs passionnés

Dans les commerces de proximité, on rencontre des gérants passionnés qui ont quitté leur vie précédente pour ouvrir un commerce ou un restaurant plus en adéquation avec leurs valeurs, des clients qui viennent à pied ou à vélo, qui cherchent pour certains une parenthèse dans une journée bien chargée, pour d’autres à acheter des produits locaux de qualité.

Michèle Minsterlet (61), gérante de la boucherie traditionnelle de Laplaigne et d’un service traiteur tenu de mains de maître par sa fille, est fière des produits qu’elle vend. “Nous vendons seulement des produits naturels. Pas bio, mais uniquement de la viande produite d’une façon naturelle. Nous avons un élevage de moutons. Leur viande, nous la vendons aussi à la boucherie. J’adore ce métier, le contact avec les clients est très agréable. Parfois, il y des clients qui nous font des suggestions pour des recettes, même des gens qui viennent de Tournai ou de France.”

En plein centre d’Evere, sur la chaussée de Louvain, La Fraysse une épicerie spécialisée dans les produits locaux et artisanaux fait office d’havre de paix dans ce quartier fort fréquenté.Séverine Rossewy en a repris la gestion l’année dernière. « Nous avons décidé de mettre l’accent sur les produits non conditionnés ou dont les emballages sont consignés. Les repas à emporter le sont dans un emballage réutilisable, nous demandons une modeste caution que nous remboursons lorsque les clients rapportent les récipients. Je fais plaisir aux clients, je les aide à découvrir des produits de chez nous, je les conseille. Et il me donne beaucoup d’énergie en retour ! » Une adresse à ne pas manquer pour un sandwiche préparé maison sans aucun ingrédient industriel.

Aurélie Laffineur et Valère Lecerf, 70 ans à eux deux, ont réalisé un rêve d’enfant à Biesme. Il y a sept mois, ils ont fêté l’ouverture de Plus Belle la Vie, une épicerie de produits biologiques. « Nous vendons uniquement des produits bio que nous achetons surtout chez des entrepreneurs locaux. Dans la région, il y a beaucoup de cultivateurs voués à la culture biologique et ces produits intéressent de plus en plus les consommateurs. Le bouche-à-oreille nous a permis de construire en peu de temps une clientèle fidèle. Nous les connaissons pour la plupart par leur prénom, les clients sont en demande de contacts et d’avis. Nous essayons de leur offrir des alternatives pour les produits qu’ils achètent par exemple au supermarché. »

… et des clients fidèles 

Françoise va régulièrement faire ses emplettes dans les commerces de quartier comme à Biesme, elle habite tout près, les produits biologiques l’intéresse. Et puis, elle veut donner une chance à ces jeunes. « Ils travaillent avec beaucoup de coeur et ils sont très chaleureux. Je les ai même connus enfants.  Cela crée des liens.»

 

A propos de Stop Hunger

Stop Hunger est une initiative mondiale de Sodexo pour lutter contre la faim dans le monde.

A propos de Sodexo Benefits & Rewards Services

Filiale de Sodexo, Sodexo Benefits & Rewards offre aux entreprises publiques et privées une gamme complète et innovante de services destinés à dynamiser et à fidéliser leurs salariés ainsi qu'à optimiser la gestion de leurs politiques salariales.

A propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

  • Vision : Lutte contre la faim et le gaspillage alimentaire  en Belgique
  • Mission : Fournir de la nourriture gratuitement aux démunis, via des associations locales affiliées, grâce à une récupération maximale des surplus alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations caritatives agréées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2018, 15.351 tonnes de nourriture ont été collectées et, avec l'aide des 305 bénévoles des Banques Alimentaires et des milliers de bénévoles des 623 associations locales affiliées, distribuées à 159.081 bénéficiaires.

 

Plus d’information concernant le fonctionnement sur http://www.foodbanks.be/

www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

Contact presse

Cathy Schoels – Sodexo - 0477/680 280

Jozef Mottar – Fédération Belge des Banques Alimentaires – 0475/511 398 

 

 

 

 

 

 

(Dé)pensez local   … Et soutenir les Banques Alimentaires

10-07-2019

(Dé)pensez local … Et soutenir les Banques Alimentaires

Sodexo démarre cet été un programme de soutien au commerce local. Baptisé (Dé)pensez local, ce programme encourage les utilisateurs de chèques-repas Sodexo à les dépenser dans des commerces ou restaurants de proximité. 2 cents est la première action de ce programme récurrent. Pour chaque transaction effectuée auprès d’un commerçant local, Sodexo versera 2 cents aux Banques Alimentaires locales.

Les consommateurs redécouvrent leurs quartiers avec de plus en plus de petits commerces et restaurants. Ils aiment y effectuer leurs achats ou y prendre un repas en terrasse. A la recherche d’une expérience, ils établissent une relation de confiance avec ces hommes et femmes qui connaissent leur métier. «Cette tendance d’un renouveau du commerce local, nous voulons l’accélérer chez Sodexo en invitant nos utilisateurs de chèques-repas à penser et dépenser local. Parce qu’elle s’accompagne d’un renforcement d’une économie durable, de comportements moins impactant pour l’environnement, valeurs que le groupe prône dans ces activités depuis de nombreuses années. » explique Jérôme Lemouchoux, CEO de Sodexo Benefits & Rewards Services.

2 cents pour les Banques Alimentaires locales

 Comment ? Par la mise en place d’un programme de soutien au commerce locale qui s’étalera dans le temps. 2 cents, la première action de Sodexo s’articule en trois étapes. Les deux premières sont à entreprendre par le consommateur. Il lui est suggéré de penser local pour aller faire ses courses ou pour se restaurer et d’utiliser ses chèques-repas Sodexo pour payer. Sodexo s’engage ensuite à verser pour chaque transaction effectuée dans un commerce ou restaurant de proximité 2 cents aux Banques Alimentaires locales. Tous les magasins et restaurants participant afficheront dès le 8 juillet un autocollant sur leur vitrine. Les détails sont expliqués sur le site dépensezlocal.be.

L’action 2 cents se déroule en juillet et en août. Elle s’inscrit dans l’engagement de Sodexo et son programme Stop Hunger pour lutter contre la faim dans le monde, une contribution qui commence par le développement économique au niveau local.

Des entrepreneurs locaux porteurs de sens

Dans ces commerces de proximité, se retrouvent souvent des gérants passionnés qui ont quitté leur vie précédente pour ouvrir un commerce ou un restaurant plus en adéquation avec leurs valeurs, des clients qui viennent à pied ou à vélo, qui cherchent pour certains à ouvrir une parenthèse dans une journée bien chargée, pour d’autres à acheter des produits locaux de qualité. Des témoignages qui seront relayés cet été sur les réseaux sociaux.

« Ce programme (Dé)pensez local s’adresse à tous ces commerçants passionnés, adorateurs de la vie et de ces moments bienveillants, à tous ceux qui pensent qu’une autre manière de vivre est indispensable pour garantir notre avenir et qui se lancent dans une manière durable de produire du pain ou d’autres aliments, nous voulons donner un coup de pouce. En promouvant l’achat dans ces commerces locaux, nous apportons aussi une aide précieuse à ceux qui en ont le plus besoin, près de chez nous, au travers des Banques Alimentaires locales. Nous espérons en deux mois dépasser 1,5 millions de transactions, ce qui signifierait une aide directe de 30.000 euros versée aux Banques alimentaires par la Fondation Stop Hunger de Sodexo. »explique Jérôme Lemouchoux.

Michèle Minsterlet (61), gérante de la boucherie traditionnelle de Laplaigne et d’un service traiteur tenu de mains de maître par sa fille, est fière des produits qu’elle vend. “Nous vendons seulement des produits naturels. Pas bio, mais uniquement de la viande produite d’une façon naturelle. Nous avons un élevage de moutons. Leur viande, nous la vendons aussi à la boucherie. J’adore ce métier, le contact avec les clients est très agréable. Parfois, il y des clients qui nous font des suggestions pour des recettes, même des gens qui viennent de Tournai ou de France.”

En plein centre d’Evere, sur la chaussée de Louvain, La Fraysse une épicerie spécialisée dans les produits locaux et artisanaux fait office d’havre de paix dans ce quartier fort fréquenté.Séverine Rossewy en a repris la gestion l’année dernière. « Nous avons décidé de mettre l’accent sur les produits non conditionnés ou dont les emballages sont consignés. Les repas à emporter le sont dans un emballage réutilisable, nous demandons une modeste caution que nous remboursons lorsque les clients rapportent les récipients. Je fais plaisir aux clients, je les aide à découvrir des produits de chez nous, je les conseille. Et il me donne beaucoup d’énergie en retour ! » Une adresse à ne pas manquer pour un sandwiche préparé maison sans aucun ingrédient industriel.

Aurélie Laffineur et Valère Lecerf, 70 ans à eux deux, ont réalisé un rêve d’enfant à Biesme. Il y a sept mois, ils ont fêté l’ouverture de Plus Belle la Vie, une épicerie de produits biologiques. « Nous vendons uniquement des produits bio que nous achetons surtout chez des entrepreneurs locaux. Dans la région, il y a beaucoup de cultivateurs voués à la culture biologique et ces produits intéressent de plus en plus les consommateurs. Le bouche-à-oreille nous a permis de construire en peu de temps une clientèle fidèle. Nous les connaissons pour la plupart par leur prénom, les clients sont en demande de contacts et d’avis. Nous essayons de leur offrir des alternatives pour les produits qu’ils achètent par exemple au supermarché. »

 … et des clients fidèles 

Françoise va régulièrement faire ses emplettes dans les commerces de quartier comme à Biesme, elle habite tout près, les produits biologiques l’intéresse. Et puis, elle veut donner une chance à ces jeunes. « Ils travaillent avec beaucoup de coeur et ils sont très chaleureux. Je les ai même connus enfants.  Cela crée des liens.»

 A propos de Stop Hunger

Stop Hunger est une initiative mondiale de Sodexo pour lutter contre la faim dans le monde.

 A propos de Sodexo Benefits & Rewards Services

Filiale de Sodexo, Sodexo Benefits & Rewards offre aux entreprises publiques et privées une gamme complète et innovante de services destinés à dynamiser et à fidéliser leurs salariés ainsi qu'à optimiser la gestion de leurs politiques salariales.

Contact presse

Cathy Schoels – 0477/680 280

 

 

 

 

La Banque Alimentaire de Liège investit dans le froid

17-06-2019

La Banque Alimentaire de Liège investit dans le froid

 

 

 

S.A.R. la Princesse Astrid apporte son soutien à la lutte contre la pauvreté et le gaspillage alimentaire en effectuant une visite approfondie de la Banque Alimentaire de la Flandre occidentale et de la nouvelle plateforme logistique Food Act 13

04-04-2019

S.A.R. la Princesse Astrid apporte son soutien à la lutte contre la pauvreté et le gaspillage alimentaire en effectuant une visite approfondie de la Banque Alimentaire de la Flandre occidentale et de la nouvelle plateforme logistique Food Act 13

S.A.R. la Princesse Astrid apporte son soutien à la lutte contre la pauvreté et le gaspillage alimentaire en effectuant une visite approfondie de la Banque Alimentaire de la Flandre occidentale et de la nouvelle plateforme logistique Food Act 13

A l'occasion du 30ème anniversaire de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, qui regroupe 9 Banques Alimentaires régionales, et de la mise en place de la plateforme logistique régionale Food Act 13, Son Altesse Royale la Princesse Astrid a visité les deux organisations à Courtrai.

Visite Royale à Kuurne

La visite a débuté par la découverte des entrepôts et des chambres froides de la Banque Alimentaire de la Flandre occidentale, qui fournit depuis 30 ans une aide alimentaire aux personnes dans le besoin issues de la province. En 2018, un record total de 1.729 tonnes d'aide alimentaire ont été distribuées à 14.136 personnes en précarité via un réseau de 88 associations caritatives agréées de la Flandre occidentale et 30 CPAS.

La Princesse Astrid a ensuite rendu visite à la plateforme logistique Food Act 13, située juste à côté de la Banque Alimentaire, pour mieux connaître ses nouvelles méthodes de travail. Si la plateforme n'existe que depuis quelques mois, elle connait déjà de beaux résultats. Chaque jour, Food Act 13 collecte environ 1.100 à 1.200 kg d'excédents alimentaires, qui sont distribués sur base hebdomadaire dans 45 associations caritatives affiliées à la Banque Alimentaire de la Flandre occidentale. Au cours des visites, la Princesse Astrid s'est également entretenue avec plusieurs bénévoles et collaborateurs des deux organisations pour mieux comprendre les défis et les réalisations sur le terrain.

L’après-midi s'est clôturée par un débat sur la lutte contre la pauvreté et le gaspillage alimentaire. En présence de représentants du secteur de la distribution, de l'industrie alimentaire et des autorités locales, il a été question du rôle des organisations telles que les Banques Alimentaires et Food Act 13 pour répondre à ces problématiques.

 

Une nouvelle forme de collaboration intense

En tant que plaque tournante logistique, les Banques Alimentaires souhaitent coopérer davantage avec d'autres organisations qui aident les personnes dans le besoin en distribuant de la nourriture ou en leur apportant une autre forme de soutien. En effet, les Banques Alimentaires belges s'engagent par exemple à mettre en place de nouvelles plateformes logistiques alimentaires en collaboration avec les CPAS locaux, dans le but de récupérer un maximum d’invendus des grands magasins locaux et des agriculteurs. La plateforme logistique Food Act 13 a été créée dans le cadre de l'organisation sociale W13, active dans le sud-ouest de la Flandre.

Piet Vanthemsche, président de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, est enthousiaste : « La Banque Alimentaire de la Flandre occidentale travaille avec succès depuis des années avec un vaste réseau d'entreprises alimentaires, de détaillants et d'associations. De telles collaborations fructueuses existent déjà en Wallonie avec Soreal dans la région Mons-Borinage par exemple, mais cette initiative avec Food Act 13 est la première du genre en Flandre. Grâce à des plateformes logistiques régionales telle que Food Act 13, la lutte contre le gaspillage alimentaire peut désormais aussi être menée au niveau très local. C'est une source supplémentaire rassemblant les surplus alimentaires provenant des agriculteurs et des supermarchés de la région pour les personnes dans le besoin. Une initiative que nous ne pouvons évidemment qu’applaudir. »

Des plateformes logistiques – Comment fonctionnent-t-elles concrètement ?

Chaque année, Food Act 13 récupère 200.000 kilos d'excédents alimentaires afin de les redistribuer via les organisations sociales de la région aux personnes en situation de précarité. Food Act 13 se concentre sur les produits frais qui doivent être redistribués très rapidement, tels que les excédents des grands magasins et des agriculteurs. C’est ainsi que la collaboration avec cette nouvelle plateforme crée une belle contribution à l'aide déjà offerte par les Banques Alimentaires. Ces efforts collectifs se traduisent par une alimentation plus variée et plus équilibrée pour les personnes dans le besoin.

Food Act 13 est surtout un projet de réinsertion professionnelle dans le cadre duquel 8 collaborateurs EPT (expérience professionnelle temporaire) sont employés pour leur permettre d’intégrer le marché du travail après une période de formation.

Bon à savoir : Food Act 13 est nominé dans la catégorie « Administrations locales » des Food Waste Awards 2019, qui couronnent les meilleures initiatives en vue de réduire le gaspillage alimentaire de la manière la plus créative, inventive et aussi efficace que possible.

Bram Deloof, vice-président de W13 et échevin des affaires sociales au CPAS de Kuurne, est très positif à ce sujet : « Nous ne sommes seulement actifs que depuis quelques mois, donc cela n’a pas été évident au début mais aujourd'hui, nous avons trouvé notre voie et nous employons pas moins de huit personnes dans le cadre d'un contrat social. En termes de logistique et de structure, nous travaillons en étroite collaboration avec la Banque Alimentaire de la Flandre occidentale. Être implanté juste à côté de la Banque Alimentaire à Kuurne est donc très pratique. »

Philippe De Coene, président de W13 et échevin en charge de la lutte contre la pauvreté à Courtrai, ajoute : « Une plateforme logistique d'une telle ampleur est unique en Flandre et est nécessaire pour fournir des aliments frais aux personnes dans le besoin. Il y a beaucoup de gaspillage mais pour que ces excédents alimentaires restent frais, arrivent rapidement et en petites quantités dans les assiettes de ceux qui en ont besoin, il faut un modèle logistique efficace. Avec Food Act 13, tous les partenaires de la chaîne de distribution alimentaire travaillent en étroite collaboration, ce qui garantit le succès de cette formule ».

 

À propos de Food Act 13

La plateforme logistique Food Act 13 se charge de la lutte contre la pauvreté, le gaspillage alimentaire et travaille pour la réinsertion professionnelle de personnes en situation de précarité. Le nom Food Act 13 fait d’ailleurs référence à la rencontre de ces trois éléments : « Food » fait référence aux aides alimentaires, « Act » à l’aide aux personnes en situation de pauvreté et « 13 » à la coopération entre les différentes communes qui garantit la réussite de ce projet. Food Act 13 est située à Kuurne, près de la Banque Alimentaire de Flandre occidentale.

La plateforme logistique régionale des excédents alimentaires Food Act 13 a été créée à l'automne 2018 par W13 en collaboration avec de nombreux partenaires tels que la Banque Alimentaire de Flandre occidentale, des organisations de distribution alimentaire, et des entreprises comme VIVES, Imog, Colruyt et Aldi. W13 est né de la collaboration entre les 14 CPAS (Anzegem - Avelgem - Deerlijk - Harelbeke - Courtrai - Kuurne - Lendelede - Menen - Spiere-Helkijn - Waregem - Wevelgem - Wervik - Wielsbeke - Zwevegem) et le Centre d’action sociale de la Flandre du Sud-Ouest.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien du FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural), de la Flandre (sous réserve de l'engagement de fonds flamands par le ministre des Affaires rurales), de la province de Flandre occidentale, de la Banque Alimentaire et de ressources propres.

Plus d'informations sur https://www.welzijn13.be/content/food-act-13.

 

 
 
A propos de Fédération Belge des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations caritatives agréées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public. Toutes sommes collectées sont destinées à offrir le plus possible de repas aux nécessiteux.

Pour ses 30 ans en 2018, la Fédération belge des Banques Alimentaires a mené un double combat à la fois contre la faim et pour une valorisation sociale et écologique des excédents alimentaires. En 2017, grâce à l’aide de 303 bénévoles et en collaboration avec 641 associations caritatives locales, 16.488 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées gratuitement entre 157.151 bénéficiaires.

 

 

 

Participez à la prochaine collecte de vivres chez COLRUYT et donnez-nous 2 heures de votre temps - 10/23 avril 2019

18-02-2019

Participez à la prochaine collecte de vivres chez COLRUYT et donnez-nous 2 heures de votre temps - 10/23 avril 2019

Lutter contre la faim est l’affaire de nous tous !

  

La prochaine collecte nationale de vivres, en faveur des démunis de notre pays, aura lieu du mercredi 10 avril au mardi 23 avril 2019 dans tous les magasins du Groupe Colruyt.

 

L’aide alimentaire concerne 1 belge sur 7. Presque 15% de la population vit sous le seuil de pauvreté et nous désirons avec nos bénévoles y remédier.

 

Pour atteindre notre objectif nous sommes à la recherche de bénévoles pour distribuer des bons de valeur aux clients des magasins Coluyt. Nous vous demandons que 2 heures de votre temps. Demandez aussi à vos amis de participer avec vous à cette belle action de solidarité.

Nous avons besoin de vous !

Comment participer ?

 Inscrivez-vous sur notre site « http://www.foodbanks.be/fr/benevoles-collectes-de-vivres ». Nous ne manquerons pas de prendre contact avec vous. Merci pour votre aide.

 

 

 

 

Depuis 28 ans DELHAIZE et ses clients ont la main sur le coeur

18-02-2019

Depuis 28 ans DELHAIZE et ses clients ont la main sur le coeur

En Belgique, presque 500.000 citoyens ne peuvent pas s’offrir un repas convenable et nutritif. Depuis plus de 30 ans, les Banques Alimentaires luttent contre la faim en fournissant chaque année des tonnes de vivres à des démunis aidés par les associations caritatives (en 2018: 15.351 tonnes).

Pour aider les Banques Alimentaires à se constituer un stock de vivres conséquent, Delhaize organise chaque année, depuis maintenant 28 ans, une grande collecte de vivres dans tous ses magasins du pays.

Cette collecte a eu lieu du 18 au 24 octobre 2018 au profit des démunis aidés par les Banques Alimentaires.

Cette collecte a permis de récolter un montant de 580.258 €, qui permettra aux Banques Alimentaires de choisir chez Delhaize des marchandises qui correspondent aux besoins des démunis (lait, potages, conserves de poissons, de viande et de légumes, etc…), bon pour plus de 200.000 repas.

 

Au nom des démunis aidés par nos Banques Alimentaires en Belgique, nous remercions de tout coeur:

- La direction et le personnel de Delhaize, organisateurs de la collecte.

- Les milliers de collecteurs /collectrices bénévoles ainsi que les clubs service et de sociétés qui ont

sensibilisé la clientèle de Delhaize à participer à l’action.

- Les dizaines de milliers de donateurs pour leur générosité et leur solidarité avec les démunis.

 

 

 

 

Nous sommes ravis d'annoncer que notre ambassadeur Julien Lapraille a décidé de renouveler son engagement envers la Fédération Belge des Banques Alimentaires pour 2019!

02-02-2019

Nous sommes ravis d'annoncer que notre ambassadeur Julien Lapraille a décidé de renouveler son engagement envers la Fédération Belge des Banques Alimentaires pour 2019!

Grâce à sa participation à différentes actions l'année dernière, les Banques Alimentaires ont sans aucun doute profité d'une visibilité renforcée auprès du grand public.


Nous tenons également à le remercier pour son dynamisme et son empathie. Nous avons hâte de recommencer à travailler ensemble cette année au profit des personnes dans le besoin en Belgique! #socialbank

 

 

 

Près de 160.000 personnes dans le besoin ont pu  compter sur le soutien des Banques Alimentaires en 2018

28-01-2019

Près de 160.000 personnes dans le besoin ont pu compter sur le soutien des Banques Alimentaires en 2018

Les Banques Alimentaires œuvrent à une plus grande coopération contre la pauvreté dans un paysage aujourd’hui très fragmenté

Piet Vanthemsche, ancien patron du Boerenbond et de l'AFSCA (Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire), est, depuis l’année dernière, le nouveau président de la Fédération Belge des Banques Alimentaires. Cela fait de lui l'un des nombreux bénévoles engagés dans la lutte contre la pauvreté et le gaspillage alimentaire. En 2018, ces bénévoles ont recueilli, stocké et distribué pas moins de 15.351 tonnes de denrées alimentaires à 159.081 « personnes dans le besoin », et ce via un vaste réseau de 623 associations caritatives agréées.

 Ces chiffres montrent qu'en 2018 également, la pauvreté (parfois invisible) n’a cessé d’augmenter en Belgique. Afin de remédier efficacement à la situation actuelle, les différents acteurs de la lutte contre la pauvreté doivent collaborer plus étroitement, et les Banques Alimentaires souhaitent donner l'exemple. En 2019, les Banques Alimentaires élaboreront un nouveau plan d'action stratégique, qui passera notamment au crible sa mission et sa vision, les modèles de coopération avec les partenaires et les processus logistiques.

 L'incertitude quant à l'avenir du Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD) et les investissements importants nécessaires dans des capacités de stockage, des moyens de conservation (congélateurs et chambres froides) et du matériel roulant exigeront des ressources supplémentaires. Ce qui montre bien que le soutien des partenaires et du grand public aux Banques Alimentaires demeure indispensable.

Quelques chiffres importants :

-      En 2018, 15.351 tonnes de nourriture ont été distribuées à 159.081 personnes dans le besoin par l’intermédiaire des associations membres.

-      En outre, les Banques Alimentaires ont pour la première fois été chargées de l’organisation logistique complète de la distribution des marchandises du FEAD aux CPAS, qui ont distribué ces produits à 146.848 autres personnes dans le besoin. (Les produits du FEAD étaient auparavant fournis directement aux CPAS par les producteurs.)

-      Les Banques Alimentaires ont ainsi coordonné l’aide alimentaire à un total de 306.000 personnes en 2018.

-      En 2018, les Banques Alimentaires ont collaboré avec 623 associations caritatives.

-      Chaque don de 1 € représente 6 kilos de nourriture. Un don fiscalement déductible de 40 € correspond donc à une aide équivalente à 240 kilos de nourriture. Les Banques Alimentaires travaillent selon un coût de fonctionnement minime de 17 eurocents par kilo de nourriture distribuée. Ce faible coût de fonctionnement est dû en grande partie aux efforts indispensables déployés par les nombreux bénévoles.

-      Un Belge sur sept (15,9 %) est exposé au risque de pauvreté en se basant sur leur revenu[1].

« Nourrir la solidarité » en pratique

Depuis l’année dernière, la Fédération Belge des Banques Alimentaires adopte un nouveau slogan : « Nourrir la solidarité ». Il s’agit d’un appel à toutes les parties concernées à unir leurs forces pour concrétiser ce projet en 2019. Les Banques Alimentaires souhaitent coopérer davantage avec d'autres organisations qui s'efforcent de mettre des denrées alimentaires à la disposition de ceux qui en ont besoin ou qui les soutiennent d'une autre manière.

 Piet Vanthemsche, le nouveau président de la Fédération Belge des Banques Alimentaires, explique : « Les Banques Alimentaires sont responsables de 80 à 85 % de la distribution totale de vivres en Belgique, mais cela ne veut pas pour autant dire que nous pouvons ou voulons tout prendre en charge, bien au contraire. Nous nous considérons comme une plaque tournante logistique, qui fournit un vaste réseau d’associations agréées se chargeant de la distribution aux personnes dans le besoin. Nos premiers partenaires sont les plus de 600 associations caritatives locales qui apportent des vivres directement à la population. Mais nous voulons en outre collaborer plus étroitement avec les organisations partenaires qui prennent en charge d'autres aspects d’intervention tels que le soutien psychologique, la gestion budgétaire, la sociabilité, les activités culturelles, etc. Citons par exemple les CPAS, les Epiceries Sociales, la Croix Rouge, Fédération des Services Sociaux (FdSS) ou Caritas. »

En 2018, 159.081 personnes dans le besoin ont pu compter sur le soutien des Banques Alimentaires. L'année dernière, les Banques Alimentaires ont également coordonné pour la première fois l'organisation logistique des livraisons de marchandises FEAD aux CPAS, ce qui représente 146.848 personnes supplémentaires. Grâce à ces livraisons centralisées, les frais de transport ont pu être réduits. Cette nouvelle série de tâches entraîne, d'une part, des coûts de fonctionnement légèrement plus élevés pour les Banques Alimentaires (de 15 à 17 centimes d'euro par kilo), mais le tableau d'ensemble permet des économies énormes et cette nouvelle manière de travailler est également meilleure pour l'environnement.

Une grave pénurie pour aujourd’hui et demain ?

Depuis plusieurs mois, les Banques Alimentaires sont confrontées à un retard dans la livraison de certains produits de base. Jef Mottar, administrateur délégué, explique la situation : « La pénurie actuelle de vivres à laquelle font face des Banques Alimentaires et associations est due à des difficultés administratives dans la conclusion de contrats entre producteurs et autorités publiques pour la fourniture de denrées alimentaires avec des subventions européennes par le biais du Fonds européen d'aide aux plus démunis (FEAD). En conséquence, une partie importante de l'approvisionnement alimentaire a été perdue depuis le mois d’octobre 2018. »

Il poursuit : « Des mesures correctives ont entre-temps été prises par le Service Public d’Intégration Sociale (SPP-IS) et les Banques Alimentaires, mais la situation reste extrêmement précaire. Tout est mis en œuvre pour éliminer ces déficits le plus rapidement possible, mais la situation devrait être plus ou moins normalisée à partir de février-mars 2019.C'est pourquoi tout don supplémentaire est bien entendu plus que bienvenu. »

Le Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD) est actuellement responsable de près de la moitié de l’approvisionnement aux Banques Alimentaires, mais l’actuel système européen d'aide alimentaire sera réformé à partir de 2021. Les conséquences de cette réforme sont encore très incertaines pour l’instant, mais les Banques Alimentaires doivent se préparer à une réduction du budget du FEAD en vue de garantir l'afflux nécessaire de denrées alimentaires. C'est également l'une des raisons pour lesquelles la Fédération Belge des Banques Alimentaires se penchera sur plusieurs pistes de coopération l’année prochaine.

Un nouveau président bénévole

Le nouveau président Piet Vanthemsche montre sa détermination dans la lutte contre la pauvreté et le gaspillage alimentaire en Belgique : « La double lutte dans laquelle sont engagées les Banques Alimentaires est très précieuse pour la société, car ces dernières apportent une contribution importante à la lutte contre la pauvreté et à la durabilité de la chaîne alimentaire. Par mon engagement, je souhaite mettre à profit l’expertise que j’ai acquise dans le passé pour renforcer la Fédération Belge des Banques Alimentaires. »

Il ajoute : « L'impact des Banques Alimentaires sur le terrain est énorme, ce n'est que grâce aux activités logistiques méticuleuses des neuf Banques Alimentaires régionales que la distribution de vivres à plusieurs centaines d'associations locales d'aide est rendue possible. Le fait que notre organisation soit indépendante, presque sans subventions publiques, et fonctionne uniquement grâce à des bénévoles, la rend encore plus spéciale. Ce sont eux qui travaillent quotidiennement dans l’ombre et assurent le fonctionnement du dispositif logistique. »

Solidarité = (ré)intégration sociale

Dans le cadre de la coopération renforcée, les Banques Alimentaires souhaitent également contribuer à l'intégration sociale et à l'emploi en 2019. En tant que centres de formation reconnus, elles contribuent à la (ré)intégration sociale des personnes vivant sous le seuil de pauvreté. Grâce à des contrats sociaux financés par les pouvoirs publics, 24 personnes peuvent actuellement exercer un emploi auprès des Banques Alimentaires et y acquérir des compétences (par exemple comme magasinier ou conducteur de chariot élévateur). Cette expérience leur permet ensuite de tenter leur chance sur le marché ordinaire du travail et de sortir ainsi de la pauvreté. Dans son exercice stratégique, la Fédération Belge des Banques Alimentaires examinera comment approfondir cette fonction sociale.

 

A propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d’associations caritatives agréées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d’aide aux plus démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du public.

En 2018, 15.351 tonnes de nourriture ont été collectées et, avec l'aide des 305 bénévoles des Banques Alimentaires et des 623 associations caritatives agréées, distribuées à 159.081 bénéficiaires.

Plus d’information concernant le fonctionnement sur http://www.foodbanks.be/

www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

Plus d’informations sur http://www.foodbanks.be / www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

Contact presse :

Ariane Goossens

Whyte Corporate Affairs

ag@whyte.be – 02 738 17 46

[1] Indicateur européen de la pauvreté : http://www.luttepauvrete.be/chiffres_nombre_pauvres.htm

 

 

 

100 000 euros de dons aux Banques Alimentaires

02-01-2019

100 000 euros de dons aux Banques Alimentaires

100 000 mercis aux clients de BNP Paribas Fortis ! En fonction du montant économisé par ses clients via Easy Save, du 1er au  21 décembre, la banque s'était engagée à soutenir les Banques Alimentaires, jusqu'à un montant de 100 000 euros. Ce montant étant atteint, un chèque de 100 000 euros a été remis à Josef Mottar, administrateur délégué de la Fédération Belge des Banques Alimentaires. 

Easy Save est la tirelire très pratique d'Easy Banking Web. À chaque paiement électronique, Easy Save arrondit le montant à l’euro supérieur. La différence est automatiquement versée sur votre compte d’épargne : une bonne façon d'économiser rapidement une belle somme, sans même y penser. Et pour chaque tranche de cinq euros ainsi économisée entre le 1er et le 21 décembre, BNP Paribas Fortis s'était engagé à faire un don d'un euro aux Banques Alimentaires.

Montant maximal atteint

“Nous remercions de tout cœur nos clients pour leur participation enthousiaste à cette action", indique Leen Teunen, directrice marketing. "Grâce aux nombreuses opérations effectuées par nos clients, nous avons facilement atteint notre objectif et c'est avec grand plaisir, qu'au nom de la Banque, je remets ce chèque de 100 000 euros aux Banques Alimentaires, une association qui accomplit un travail fantastique, depuis des années.”

“C’est pour les Banques Alimentaires un soutien hors pair que de pouvoir compter une fois de plus sur un partenaire comme BNP Paribas Fortis ainsi que sur ses fidèles clients. Tous nos remerciements chaleureux au nom des personnes démunies dans notre pays. Merci aussi aux milliers de  bénévoles de nos associations caritatives agréées qui soutiennent les Banques Alimentaires”, dise Jacqueline Vanhussel des Banques Alimentaires.

Cet argent permettra à l'association de servir des repas chauds à des personnes démunies, via un large réseau de distribution de 640 associations caritatives agréées en Belgique. Offrir un tel repas coûte environ 3 euros aux Banques Alimentaires.

BNP Paribas Fortis et les Banques Alimentaires : une longue histoire

BNP Paribas Fortis n'en est pas à son coup d'essai avec les Banques Alimentaires et soutient l'association depuis de nombreuses années. De 2011 à 2017, la campagne Centimes rouges avait déjà permis de récolter 642 195 euros, soit 214 065 repas chauds pour des personnes défavorisées. En octobre dernier également, les collaborateurs de la banque étaient invités à soutenir bénévolement les Banques Alimentaires.

Plus d'infos

Pour en savoir plus sur cette action et sur Easy Save.
Pour en savoir plus sur les Banques Alimentaires.

 

 

 

La Raffinerie Tirlemontoise et la Fédération Belge des Banques Alimentaires souhaitent à tout le monde - sans exception - de joyeuses fêtes. Vous aussi?

18-12-2018

La Raffinerie Tirlemontoise et la Fédération Belge des Banques Alimentaires souhaitent à tout le monde - sans exception - de joyeuses fêtes. Vous aussi?

Travailler ensemble pour la solidarité

La production durable de sucre à partir de la betterave sucrière, tout en respectant l’Homme et son environnement, voilà un objectif que la Raffinerie Tirlemontoise ne cesse de viser depuis plus de 180 ans. Le fait de pouvoir créer des collaborations qui puissent réellement apporter une contribution valable à la société, est d’autant plus une réalité remplie de sens pour les 600 collaborateurs(-trices) qui travaillent à l’entreprise.

La Fédération Belge des Banques Alimentaires (FBBA) forment de même un bastion de valeurs dans le paysage belge. Trente ans déjà que 9 Banques Alimentaires régionales se mobilisent pour la lutte contre la faim et le gaspillage alimentaire. Sa mission est également de travailler à la réinsertion sociale de personnes en précarité. En somme, de la solidarité, réellement pour tout le monde, parmi un grand éventail de valeurs auxquelles la Raffinerie Tirlemontoise adhère avec beaucoup d’enthousiasme.

Le résultat : un accord entre la Raffinerie Tirlemontoise et les Banques Alimentaires Belges consistant d’un don de 50 tonnes de sucre chaque année. En décembre, pour célébrer ce partenariat et pour conscientiser le public à créer de bonnes et de douces fêtes de fin d’année pour tout le monde et sans exception, l’entreprise a monté une campagne digitale, en collaboration avec la FBBA.

Sweet Christmas for all

C’est ainsi que #SweetChristmas4all plonge dans les coulisses de Tabita, l’association caritative liée aux Banques Alimentaires, un jeudi d’hiver. Six vidéos révèlent les histoires bouleversantes de six visages qui y sont familiers. Des personnes qui, d’une part y récupèrent leur colis alimentaires, ou qui d’autre part y travaillent en tant que volontaires, faisant de Tabita un endroit chaleureux et familial.

« On y entend de belles histoires, mais on y aperçoit aussi un endroit qui réunit une grande famille, caractérisée par la diversité. Des rires, des repas, de l’amour et l’esprit d’écoute. Autant de moments chaleureux qui ne laissent personne indifférent, » commente Isabelle Roelandts, porte-parole à la Raffinerie Tirlemontoise.

« Cette belle initiative de la Raffinerie Tirlemontoise démontre un réel engagement dans sa politique de responsabilité sociale. Il s’agit en même temps d’une reconnaissance du travail et de l’engagement de tous les bénévoles des Banques Alimentaires et des associations caritatives qui y sont liées, » ajoute Jozef Mottar, administrateur délégué de la FBBA. « Grâce à cette admirable action vis-à-vis des Banques Alimentaires, et grâce à ‘votre’ soutien, nous pouvons tous ensemble souhaiter de chaleureuses fêtes de fin d’année aux démunis, » conclut-il.

L’idée de la campagne est la possibilité pour chacun et chacune d’envoyer une carte de vœux électronique via le site www.sweetchristmas4all.be aux personnes qui figurent dans les vidéos. Il est également possible d’envoyer une e-card à toutes les personnes faisant partie de l’association Tabita. L’enjeu de la campagne est bien évidemment de la partager aussi. « Nous encourageons tout le monde à partager les vidéos sur les réseaux sociaux et à envoyer un maximum de messages de Noël personnels et chaleureux, » souligne-t-on. Pour d’amples informations à propos de la campagne, le site susmentionné est de rigueur.

A propos de la Raffinerie Tirlemontoise

Raffinerie Tirlemontoise SA est une entreprise alimentaire Belge qui existe depuis 1836 et qui garantit depuis lors des produits sucriers de haute qualité. La plus grande partie du sucre produit par notre groupe est issue de betteraves sucrières locales. Notre activité est en prise directe avec ses 600 employé(e)s, les partenaires, planteurs, consommateurs, clients mais également avec l’environnement proche des 8 différents sites. Sa société-mère est Südzucker, est leader sur le marché de l’industrie sucrière traditionnelle.

Porte-parole: Isabelle Roelandts, Head of Marketing & Communications, 0486/775526 – isabelle.roelandts@raftir.be

 

A propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales, responsables de la redistribution des vivres auprès d'associations caritatives agréées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux démunis en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), de l'industrie agro-alimentaire, de la distribution, des criées, et également en orchestrant des collectes de vivres auprès du public. Toutes sommes collectées sont destinées à offrir le plus possible de repas aux démunis.

En 2017, grâce à l’aide de 303 bénévoles et en collaboration avec 641 associations caritatives locales, 16.488 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées entre 157.151 bénéficiaires. www.foodbanks.be et www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

Porte-parole : Jozef Mottar, Administrateur Délégué : 0475/511398 – jozef.mottar@foodbanks.be

 

 

 

Epargnez avec Easy Save et soutenez les Banques Alimentaires

13-12-2018

Epargnez avec Easy Save et soutenez les Banques Alimentaires

Participez à notre action de fin d’année au profit des Banques Alimentaires

Dans un monde qui change, épargnez vos petits cents digitalement. Pour vous et pour une association. Car pour chaque cent* que vous épargnez avec Easy Save, entre le 1er et 21 décembre, nous faisons un don aux Banques Alimentaires. Le montant total du don sera connu le dimanche 23 décembre 2018.
 
 
 

 

 

 

La Cuisine Solidaire : des bénévoles et le personnel de Carrefour cuisinent pendant 4 jours avec plusieurs personnalités au profit de personnes dans le besoin

11-12-2018

La Cuisine Solidaire : des bénévoles et le personnel de Carrefour cuisinent pendant 4 jours avec plusieurs personnalités au profit de personnes dans le besoin

La Cuisine Solidaire : 2 000 repas sur 4 jours distribués par les Banques Alimentaires

  •       Cuisine éphémère à Bruxelles (Gare Centrale) et à Malines (Veemarkt)
  •       En plus des 3 000 000 de repas offerts chaque année par Carrefour
  •       Invitation à la presse : le vendredi 14 décembre à 10h30 à Bruxelles et le vendredi 21 décembre à 10h30 à Malines.

Evere 11 décembre 2018 - Carrefour lance La Cuisine Solidaire en collaboration avec les Banques Alimentaires et s'engage à donner à chacun ce qu'il mérite : le meilleur !

Carrefour soutient au quotidien la lutte contre l'exclusion et la pauvreté en mettant à disposition des denrées alimentaires invendues. En soutenant également des projets concrets d’aide alimentaire, Carrefour permet aussi aux Banques Alimentaires d’être encore mieux préparées pour les personnes qui ont le plus besoin d’aide. Carrefour a ainsi fait don de plus de 3 000 000 de repas à l'association en 2017.

Depuis 1985, les Banques Alimentaires sont chargées de collecter les invendus et de distribuer de la nourriture aux plus démunis. Ils peuvent le faire grâce à toute une série d’actions de solidarité. Ils veillent ainsi à prévenir le gaspillage alimentaire et jouent un rôle crucial dans la lutte contre la faim.

Donnez un peu de votre temps à ceux qui en ont besoin

Avec La Cuisine Solidaire, le retailer et les bénévoles contribuent à rendre le repas meilleur pour tous pendant la période des fêtes. Carrefour a décidé de créer La Cuisine Solidaire et de tout mettre en œuvre pour préparer autant de repas de fête que possible pour les moins nantis. Le but ? 2 000 repas préparés par les participants et donnés aux Banques Alimentaires qui les distribuent à leur tour aux défavorisés. Parce qu’on a tous droit au meilleur, surtout pendant cette période des fêtes.

Ensemble pour de meilleures fêtes

La cuisine éphémère « La Cuisine Solidaire » ouvre ses portes à Bruxelles les 14 et 15 décembre à côté de la Gare Centrale au Carrefour de l’Europe et les 21 et 22 décembre à Malines sur le Veemarkt. Sous la direction experte d'un chef, les volontaires peuvent retrousser leurs manches en cuisinant des produits Carrefour pour en faire des repas de fête pour les personnes dans le besoin.

Depuis le 28 novembre, les volontaires ont pu s’inscrire via le site www.lacuisinesolidaire.be. Le succès étant au rendez-vous toutes les sessions de Bruxelles sont d’ores et déjà complètes. Il reste des places disponibles les 21 et 22 décembre à Malines. 

Cette action est accompagnée d’une campagne médiatique soutenue par de nombreuses personnalités, telles que Sandrine Corman, Michael Pachen, Julien Lapraille, Anne Marchand, … qui se sont déjà engagées à donner un peu de leur temps. 

Sandra Bekkari sera présente à Malines durant la matinée du vendredi 21 décembre.

Invitation de presse

Rendez-vous à La Cuisine Solidaire le vendredi 14 décembre à partir de 10h30 au Carrefour de l'Europe à Bruxelles. Une discussion avec les personnalités présentes, les représentants des Banques Alimentaires et les autres participants est bien sûr possible. Inscrivez-vous auprès de Baptiste van Outryve via : baptiste_vanoutryve@carrefour.com ou au 0493 241 884.

_________________________

 À propos de Carrefour Belgique : 

Carrefour occupe une position unique en Belgique grâce à ses différents formats de magasins, son offre et ses plus de 10 000 collaboratrices et collaborateurs motivés qui sont prêts à aider le client et à lui offrir ce dont il a besoin pour profiter d’une alimentation équilibrée et d’une vie agréable.

L’ambition de Carrefour est de devenir le leader de la transition alimentaire pour tous. Son programme d’actions concrètes, Act for Food, devrait permettre à tous de mieux manger.

Avec 40 Hypermarchés Carrefour, plus de 440 supermarchés Carrefour Market, environ 300 magasins de proximité Carrefour Express et plus de 200 points de retrait Carrefour Drive, Carrefour Belgique est la première et la seule chaîne de magasins à accompagner ses clients à chaque étape de leur vie et de leur consommation.

Grâce à son ancrage local dans presque toutes les communes belges et à une offre unique de plus de 10 000 produits locaux et de plus de 4 500 produits bio, Carrefour Belgique est le partenaire de la vie quotidienne. C’est pourquoi chaque jour 700 000 clients et, chaque année environ 80% des familles en Belgique, font leurs courses chez Carrefour.

Carrefour Belgium fait partie du groupe Carrefour, l’un des leaders mondiaux de la distribution alimentaire, employant plus de 380 000 collaborateurs. Avec plus de 12 300 magasins, le groupe est présent dans plus de 30 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 88,24 milliards d’euros sous cette enseigne en 2017.

Plus d’infos sur

press.carrefour.eu et @carrefour_bnews

Pour plus d’informations, contactez Carrefour Belgique :

Baptiste van Outryve, 0493 241 884
ou baptiste_vanoutryve@carrefour.com

 A propos de la Fédération Belge des Banques Alimentaires

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 Banques Alimentaires régionales. Leur mission « La lutte contre la faim et le gaspillage de vivres ainsi que pour la réinsertion des personnes dans le besoin via l'emploi social. »

Ces 9 Banques Alimentaires sont responsables de la redistribution des vivres auprès d'associations caritatives agréées. L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux personnes dans le besoin en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), de l'industrie agro-alimentaire, de la distribution, des criées, et également en orchestrant des collectes de vivres auprès du public. En 2017, grâce à l’aide de 303 bénévoles et en collaboration avec 641 associations caritatives locales agréées, 16.488 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées gratuitement entre 157.151 bénéficiaires. 

www.foodbanks.be    www.facebook.com/banquesaliment.voedselbankenBE

 

 

 

25/10/2018 -Milcobel propose de coopérer avec les Banques Alimentaires belges afin de suppléer le manquement de lait

29-10-2018

25/10/2018 -Milcobel propose de coopérer avec les Banques Alimentaires belges afin de suppléer le manquement de lait

 

 

 

24/10/2018 Commissaire Marianne Thyssen participe au colloque concernant l'état des lieux du Fonds européen d'aide aux plus démunis en Belgique

23-10-2018

24/10/2018 Commissaire Marianne Thyssen participe au colloque concernant l'état des lieux du Fonds européen d'aide aux plus démunis en Belgique

Mercredi 24 octobre, la Commissaire en charge de l'Emploi, des Affaires sociales, des Compétences et de la Mobilité des Travailleurs, Marianne Thyssen tiendra un discours lors d’un colloque sur la mise en oeuvre du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) en Belgique. Le colloque a pour but de faire le point sur la mise en œuvre du programme FEAD en Belgique, de reconnaître et valoriser le travail des bénévoles et de fournir les premiers éléments sur l’aide aux plus démunis après 2020 dans le contexte du futur Fonds Social Européen Plus (FSE+). L’événement organisé par le Gouvernement fédéral belge se déroulera dans le Centre Pacheco Brussels. Environ 250 organisations faisant partie du réseau FEAD en Belgique y participeront - les 4 partenaires principaux étant les banques alimentaires, les Centres publics d'assistance sociale (CPAS / OCMW), la Croix rouge et la société Saint Vincent de Paul. Toutes ces organisations distribuent de la nourriture et offrent des mesures d'accompagnement, financées par ce Fonds européen, aux plus démunis.  Préalablement au colloque, la Commissaire Thyssen a dit: "Les organismes partenaires belges et leurs bénévoles ont aidé plus de 310,000 personnes au cours de l’année passée. Ensemble, ils ont distribué près de 1 million de repas et près de 2 millions de colis alimentaires. Ce qui correspond à 13 mille tonnes de denrées alimentaires. Les bénévoles sont le visage de la solidarité européenne. Le futur Fonds Social Européen Plus permettra à cette aide essentielle de continuer dans les années à venir." Pour la période 2021-2027, la Commission a proposé d'attribuer 101,2 milliards d'EUR en prix courants du budget de l'Union européenne au FSE+, dont 100 milliards d'EUR en gestion partagée avec les États membres. Au niveau de l'Union européenne, au moins 4 % des ressources du volet FSE+ devraient aller à l'aide aux plus démunis.

 

 

 

09/10/2018 European Food Banks Federation officially opens his headquarters in Brussels

11-10-2018

09/10/2018 European Food Banks Federation officially opens his headquarters in Brussels



PRESS RELEASE

European Food Banks Federation officially opens
its headquarters in Brussels

FEBA celebrates its Official Opening with the participation of
Commissioner Vytenis Andriukaitis


 

 

Brussels, 10 October 2018 – Established in 1986, today the European Food Banks Federation (FEBA) officially opens its headquarters in Brussels together with its Board of Directors, food bankers from different countries, representatives from European institutions, European stakeholders as well as other NGOs, partners, colleagues and friends.
 
In this exciting and challenging period, among the activities carried out, the dialogue with the European institutions and stakeholders is becoming increasingly important and therefore the European Food Banks Federation is willing to share its experience and play a significant role. This new headquarters should be the place to discuss and define the future of the European Food Banks together with FEBA membership and partners in the heart of Europe.
 
Jacques Vandenschrik, FEBA President comments: “The establishment of the European Food Banks Federation in the capital of Europe is a milestone in the history of our organization. It coincides with the inclusion of professional staff thanks to the support of our members and partners, among which we have the honor to count the European Union. Our scope of activities will enlarge with a view to better support our membership, to contribute to the food and/or material assistance, with particular reference to the ESF+. Every year we increase the recovery of surplus food in order to assist 44,700 charitable organizations that help 8.1 million most deprived people suffering from food insecurity in Europe. The dissemination of the EU Guidelines on food donation is a very important contribution to this purpose. These objectives will help us to address new challenges such as the growing potential for cross border food donations, creating a de facto solidarity among European countries. The need for new technologies to make the activity of our network more efficient is another area of urgent concern. We will increase our contribution to the health of our planet and its disadvantaged people, in line with the targets of the EU and the UN SDGs.”
 
To celebrate this important milestone, the European Food Banks Federation has the honor to count on the participation of Mr Vytenis Andriukaitis, European Commissioner for Health and Food Safety. Commissioner Andriukaitis adds: “The fact that the European Food Banks Federation is opening offices in Brussels is both bad and good news. It is a bad news in the sense that it clearly demonstrates that food waste is still around us and that there are still too many people in need. But it is also a very good news because it shows that fight against food waste is gaining momentum and with the help of all those committed we can put an end to this unacceptable, unethical and immoral practice, improving the life of those in need.  FEBA is a crucial partner in this challenge and having you closer to us and stronger make us more effective in fighting this battle.”
 
About the European Food Banks Federation
The European Food Banks Federation (FEBA) is a European umbrella non-profit organization and works in collaboration with 24 members and 4 project members in European countries. It represents its membership at European and international level, support and strengthen food banks in Europe by providing training, sharing best practices, and developing partnerships.
FEBA brings together 388 food banks and branches which are committed to fight against food waste and to feed the most deprived. Our members provide 756,000 tons of food to 8.1 million most deprived people through 44,700 charitable organizations thanks to the professionalism of 23,500 co-workers (88% volunteers).[1]

 

[1] These figures represent the impact of FEBA network in 2017, including Tafel Deutschland which joined FEBA in March 2018.


 

 

Press contact:

Charlotte Daneau, Communication Manager
c.daneau@eurofoodbank.org 
+32 (0) 2 538 95 20

 

Copyright © 2018 
European Food Banks Federation asbl
Chausée de Louvain 775- B-1140 Brussels -Belgium 
Tel: +32 (0) 253 89 450

Our mailing address and website:
info@eurofoodbank.org / www.eurofoodbank.org

BCE: 0691.585.155 - IBAN: BE13 3631 7219 4339

You can update your preferences or unsubscribe from this list

 

 

 

Le Patathon belge, 2,4 tonnes de pommes de terre récoltées pour les Banques Alimentaires

11-10-2018

Le Patathon belge, 2,4 tonnes de pommes de terre récoltées pour les Banques Alimentaires

Le « Patathon » belge : 2,4 tonnes de pommes de terre récoltées !
 
Ce samedi 6 octobre et dimanche 7 octobre, 300 citoyens belges ont récolté 2,4 tonnes de pommes de terre, au cours d’une opération de glanage à Tourinnes-Saint-Lambert et d’une opération d’acheminement de pommes de terre à Putte. Ils les ont ensuite offertes à la Fédération belge des Banques Alimentaires.

 

Tourinnes-Saint-Lambert, samedi 6 octobre : 1,4 tonnes de pommes de terre remises par 150 citoyens belges aux Banques Alimentaires de Belgique

Putte, dimanche 7 octobre : 1 tonne de pommes de terre remise par 150 citoyens belges aux Banques Alimentaires de Belgique

 
En partenariat avec les Banques Alimentaires, McCain a organisé, ce week-end du 6 et 7 octobre 2018 à Tourinnes-Saint-Lambert et à Putte, le « Patathon » belge, une opération unique et engagée autour d’un glanage de pommes de terre. Le succès de la première édition de cette initiative solidaire visant à lutter contre le gaspillage alimentaire tout en servant une bonne cause a conduit McCain à proposer une deuxième édition cette fois organisée en Flandres et en Wallonie. McCain a ainsi remis au goût du jour une pratique ancestrale qui consiste à ramasser les légumes (ou fruits) laissés dans les champs après la récolte. En moyenne, 3 à 5% des pommes de terre restent encore dans les champs après récolte. 
 
A Tourinnes, 150 personnes sont venues glaner 1,4 tonnes de pommes de terre. Une opération conviviale et solidaire qui a réjoui petits et grands.
 
A Putte, les conditions de récolte ayant rendu impossible le glanage dans les champs, les 150 participants se sont retrouvés pour remplir les sacs de pommes de terre de 5 kg pour une quantité totale de 1 tonne de pommes de terre, afin de les distribuer à la Fédération belge des Banques Alimentaires, à la fin de la journée.

 

 

 

 

 

 

Collecte de vivres DELHAIZE du 18 au 24 octobre 2018

26-09-2018

Collecte de vivres DELHAIZE du 18 au 24 octobre 2018

 

INSCRIVEZ-VOUS CI-DESSUS sur "BENEVOLES COLLECTES DE VIVRES"

MERCI.

 

 

 

Communiqué presse - Les clients Colruyt ont offert 76.826 repas aux Banques Alimentaires

08-05-2018

Communiqué presse - Les clients Colruyt ont offert 76.826 repas aux Banques Alimentaires

 

 

 

COLRUYT - collecte de vivres pour les Banques Alimentaires du 28 mars au 10 avril 2018

08-03-2018

COLRUYT - collecte de vivres pour les Banques Alimentaires du 28 mars au 10 avril 2018

 

 

 

CARREFOUR

07-03-2018

CARREFOUR "L'ARRONDI SOLIDAIRE - du 17 au 28 janvier 2018" . MERCI à Carrefour pour ce beau résultat

 

 

 

­SOLDEDUCK.BE - Collecte de fonds pour la FBBA

07-03-2018

­SOLDEDUCK.BE - Collecte de fonds pour la FBBA "Concours sur site web "votes" des visiteurs dès le 08/03/2018

 

 

 

Action de solidarité CARREFOUR au profit des Banques Alimentaires -

17-01-2018

Action de solidarité CARREFOUR au profit des Banques Alimentaires - "L'ARRONDI SOLIDAIRE - du 17 au 28 janvier 2018" . MERCI pour les démunis.

2018 se place sous le signe de la solidarité. Du 17 au 28 janvier, Carrefour vous propose d’aider les Banques Alimentaires grâce à l’arrondi solidaire. Un petit geste pour vous, un grand pas pour la solidarité !

Le principe est simple : lors de votre passage en caisse, vous pourrez demander d’arrondir le montant de vos achats à l’euro supérieur afin de faire un don aux banques alimentaires. Un petit geste peut faire une grande différence si l’on s’y met tous ensemble !

Carrefour et les Banques Alimentaires vous remercient d’avance pour votre participation !

Infos pratiques

  • Du 17 au 28 janvier 2018
  • Dans tous les magasins Carrefour (Hyper, Market et Express)
  • Il suffit de le demander lorsque vous passez en caisse
  • Arrondi à l’euro supérieur

 

 

 

Tombola de fin d'année parmi les collaborateurs des services centraux Carrefour Belgium Evere.

21-12-2017

Tombola de fin d'année parmi les collaborateurs des services centraux Carrefour Belgium Evere.

A TOUS, un GRAND MERCI pour votre générosité au profit des personnes qui en ont tant besoin!

 

 

 

 

Chep encourage les détaillants et producteurs à lutter contre le gaspillage alimentaire

28-11-2017

Chep encourage les détaillants et producteurs à lutter contre le gaspillage alimentaire

http://www.foodbanks.be/images/news/171127-chep-encourage-les-de-taillants-a-lutter-co_file.pdf

 

 

 

Douwe Egberts

22-11-2017

Douwe Egberts "Café pour tous" - 1er novembre au 31 décembre 2017

 

 

 

McCain - Merci pour votre engagement

15-11-2017

McCain - Merci pour votre engagement

 

 

 

Dimanche 15 octobre - 0bjectif dépassé - 2,6 tonnes de pommes de terre récoltées au profit des Banques Alimentaires - Merci à McCain

18-10-2017

Dimanche 15 octobre - 0bjectif dépassé - 2,6 tonnes de pommes de terre récoltées au profit des Banques Alimentaires - Merci à McCain

 

 

 

AGRIBEX Roadshow  septembre/novembre 2017

20-09-2017

AGRIBEX Roadshow septembre/novembre 2017

 

Agribex Roadshow

Agribex vient à vous !

Agribex soutient les Banques Alimentaires en Belgique

En vue de promouvoir non seulement le Salon mais également l’agriculture et l’agriculteur, Agribex organise un Roadshow. Au courant des mois de septembre et d’octobre nous visiterons 8 communes réparties sur toute la Belgique. Si vous désirez participer au Agribex-Roadshow, consultez la liste ci-dessous pour voir quand nous passerons chez vous. La caravane s’arrête toujours sur le parking d’un magasin Carrefour


Vous trouverez ci-dessous une liste de tous les endroits où le Roadshow s'arrête:
16/09 : Ans - Rue Jean Jaurès 33
23/09 : Korbeek-Lo - Vlinderlaan 1C
30/09 : Brugge - Bpark, Blankenbergsesteenweg 420-002
07/10 : Kuringen - Kuringersteenweg 491
14/10 : Zemst - Zemstbaan 242
21/10 : Jambes - Av. Prince de Liège 57-59
28/10 : Bomerée - Rue de la Station 1
04/11 : Ninove - Albertlaan 80

 

 

 

McCain organise le premiere

18-09-2017

McCain organise le premiere "Patathon" belge le dimanche 15 octobre 2017 au profit des Banques Alimentaires

 

 

 

APPEL AUX BENEVOLES - Collecte de vivres Delhaize pour les Banques Alimentaires - 12-18/10/2017

16-08-2017

APPEL AUX BENEVOLES - Collecte de vivres Delhaize pour les Banques Alimentaires - 12-18/10/2017

 

 

 

Nouvel administrateur délégué à la Fédération Belge des Banques Alimentaires

06-07-2017

Nouvel administrateur délégué à la Fédération Belge des Banques Alimentaires

 

 

 

Sainte-Ode: inauguration d'une plateforme pour l'aide alimentaire ( RTBF.be)

20-06-2017

Sainte-Ode: inauguration d'une plateforme pour l'aide alimentaire ( RTBF.be)

Sainte-Ode: inauguration d'une plateforme pour l'aide alimentaire

Plus de 6% des Belges sont incapables de s’offrir un repas tous les deux jours. - © Philippe Herman

 

Philippe Herman

Publié le mercredi 14 juin 2017 à 09h43

Plus de 6% des Belges sont incapables de s’offrir un repas tous les deux jours. Cette réalité existe aussi chez nous en Province de Luxembourg. Mardi, le Ministre fédéral à l'Intégration sociale Willy Borsus a inauguré sur le site de Beauplateau à Sainte Ode, l'ASBL Alimen'T, la plate-forme de stockage et de distribution de l'aide alimentaire en Province de Luxembourg.

L’association assure la manutention, le stockage et la distribution des produits issus du Fonds Européen pour l'Aide Alimentaire à destination de 34 des 44 CPAS de la Province du Luxembourg, des missions qu'elle assure également avec les produits de la Banque Alimentaire Namur-Luxembourg au profit d'une douzaine d'associations agréées sur le territoire luxembourgeois, et ce toute l'année comme le confirme Valérie Recht, présidente de l'ASBL : "Oui c'est toute l'année, les associations en ont besoin, malheureusement des gens ont faim et ne mangent pas à leur faim. C'est vrai qu'on pourrait croire que la Province de Luxembourg est épargnée, hors non, et avec la structure ont veut rompre l'isolement et avoir un rôle de facilitateur, afin de coordonner l'aide au mieux."

"La création d'un relais alimentaire en Province de Luxembourg permettra de simplifier le travail des acteurs de terrain dans la province", a commenté le ministre fédéral à l'Intégration sociale Willy Borsus, qui a confirmé l'octroi d'un subside de 45 000 euros en faveur du projet.

 

 

 

Grand Prix de la RSE 2017    catégorie

08-06-2017

Grand Prix de la RSE 2017 catégorie " Ethique "

Le Comité Royal Belge de la Distribution (CRBD) a décerné à la Fédération Belge des Banques Alimentaires le Grand Prix 2017 de la responsablilité sociétale des entreprises, dans la catégorie "Ethique" pour sa collaboration unique avec la grande distribution.

Ce prix a été remis officiellement à Ignace Bosteels et Alfons De Vadder, respectivement président et administrateur délégué de le Fédération Belge des Banques Alimentaires, à l'occasion d'une réception-cocktail dans les Salons Waerboom à Grand-Bigard, le jeudi 23 mars dernier, en présence d'un grand nombre de délégués d'entreprises industrielles et commerciales.

 

 

 

Pour plus d'infos :

http://www.cbd-bcd.be/fr/

 

 

 

Communiqué de presse L'Avenir du 16/05/2017 : Gaspillage alimentaire - chiffres choquants

18-05-2017

Communiqué de presse L'Avenir du 16/05/2017 : Gaspillage alimentaire - chiffres choquants

 

 

 

Résultat action

27-04-2017

Résultat action " Centimes "

 

 

 

2017 - FEAD (Fonds Européen d'Aide aux plus Démunis)

26-04-2017

2017 - FEAD (Fonds Européen d'Aide aux plus Démunis)

 

 

 

Nous remercions HOLBRECHT HEDWIG sprl de mettre en lumière les Banques Alimentaires

11-04-2017

Nous remercions HOLBRECHT HEDWIG sprl de mettre en lumière les Banques Alimentaires

 

 

 

01-02/2017 - Article Distribution Aujourd'hui -

06-04-2017

01-02/2017 - Article Distribution Aujourd'hui - "Les Banques Alimentaires, partenaires en matière de RSE"

Article

 

 

 

Le travailleur bénévole est en meilleure santé !

21-03-2017

Le travailleur bénévole est en meilleure santé !

 

 

 

Appel aux bénévoles

09-03-2017

Appel aux bénévoles "Collecte de vivres Colruyt"

 

 

 

Fondation CARREFOUR

16-02-2017

Fondation CARREFOUR "Clic Solidaire"

Tout comme en 2014, la FONDATION CARREFOUR a organisé en Belgique fin 2016 une action "Clic solidaire", un appel à projets de solidarité. Chaque magasin participant a présenté un projet d'équipement au profit d'une association caritative locale reconnue. Une centaine de projets ont été présentés sur www.clicsolidaire.be et les visiteurs pouvaient voter en ligne pour le projet de leur choix.

Toutes les associations recevraient une aide financière allant de 1.000 à 20.000 euros. 182.000 euros des 279.000 euros distribués ont été offerts à des associations caritatives agréées par les Banques Alimentaires.

 

 

 

L'aide alimentaire plus que jamais nécessaire

23-01-2017

L'aide alimentaire plus que jamais nécessaire

Communiqué presse

 

 

 

Colruyt Group veut limiter les pertes alimentaires - 37 magasins font directement leurs dons aux Banques Alimentaires

11-01-2017

Colruyt Group veut limiter les pertes alimentaires - 37 magasins font directement leurs dons aux Banques Alimentaires

Communiqué presse

 

 

 

LIDL soutient Music for Life et les Banques Alimentaires

04-01-2017

LIDL soutient Music for Life et les Banques Alimentaires

Pour la deuxième année consécutive, LIDL a été le partenaire de « Music for Life » (la Semaine la plus chaude).

En 2016, le distributeur a prêté main forte au jeu du chariot de supérette « Iedereen beroemd » (Tous célèbres). Mais ce n’était pas un simple quiz de caddie…Exceptionnellement, le jeu a été organisé à Boom, au « De Schorre », où les participants devaient parcourir, avec leur chariot, un parcours spécial, parsemé d’obstacles. Pendant les 60 secondes qui leur étaient accordées, ils ont rassemblé des produits LIDL d’une valeur totale de € 19.472,81.

Ce montant a été porté à  € 30.000,- par LIDL. Ainsi, LIDL est parvenu à rassembler beaucoup de démunis à la table de Noël.

NOUS VOUS REMERCIONS, au nom de tous les démunis dans notre pays.

 

 

 

14-12-2016

"Depuis 26 ans Delhaize et ses clients ont la main sur le coeur"

‘Depuis 26 ans Delhaize et ses clients ont la main sur le cœur’ 

    Les Banques Alimentaires pourront offrir grâce à Delhaize 226.000 repas aux démunis. 

En Belgique, plus de 300.000 citoyens ne peuvent malheureusement pas s’offrir un repas convenable et nutritif. Depuis 31 ans, les Banques Alimentaires luttent contre la faim en fournissant chaque année des tonnes de vivres à des associations caritatives. Pour aider les Banques Alimentaires à se constituer un stock de vivres conséquent, Delhaize organise chaque année, depuis maintenant 26 ans, dans tous ses magasins du pays une grande collecte de vivres au profit des démunis. 

Cette année Delhaize a organisé la collecte du 13 au 19 octobre et cette collecte a permis de récolter un montant de 679.264,50 €, bon pour plus de 226.000 repas.

Au nom des démunis aidés par nos Banques Alimentaires en Belgique, nous remercions de tout cœur les donateurs, les bénévoles, les clubs service et Delhaize pour leur générosité et leur solidarité avec les démunis.

 

                                                          

                

 

 

 

 

BNP Paribas Fortis Foundation lance une nouvelle collecte de centimes en faveur des Banques Alimentaires

13-12-2016

BNP Paribas Fortis Foundation lance une nouvelle collecte de centimes en faveur des Banques Alimentaires

communiqué de presse

 

 

 

08-12-2016

"100 minutes pour changer le monde !" du 15 au 31 décembre 2016

Le concours "100 minutes pour changer le monde" a pour objet d'aider des associations oeuvrant pour un monde meilleur en leur offrant une campagne de promotion équivalente à 100 minutes d'espace promotionnel réparties sur les antennes de NOSTALGIE.

Les Banques Alimentaires remercient NOSTALGIE pour cette grande opportunité qui leur est offerte du 15 au 31 décembre 2016.

 

 

 

Dans un monde qui change, vos centimes ont encore plus de valeur - du 12/12/2016 au 13/01/2017

06-12-2016

Dans un monde qui change, vos centimes ont encore plus de valeur - du 12/12/2016 au 13/01/2017

Du 12/12/2016 au 13/01/2017, les Banques Alimentaires et la fondation privée BNP Paribas Fortis Foundation organisent une nouvelle collecte de centimes dans toutes les agences BNP Paribas Fortis et Fintro. Cette année à nouveau, tous les centimes seront collectés, les « rouges » comme les « jaunes » (pièces de 10 centimes ou plus).

Vos centimes ont encore plus de valeur que vous ne le pensez.
Offrez-les aux Banques Alimentaires.

Comment participer à cette opération ?

Rassemblez vos centimes et venez les déposer jusqu’au 13 janvier dans les tirelires des Banques Alimentaires placées dans les agences BNP Paribas Fortis et Fintro.

 

Pourquoi participer à cette opération ?

3€ permettent déjà d'offrir un repas chaud.
2011: 42.000 euros récoltés. 14.000 repas chauds distribués aux plus démunis.
2012: 93.000 euros récoltés. 31.000 repas chauds distribués.
2013: 116.500 euros récoltés. Plus de 38.500 repas chauds distribués.
2014: 107.000 euros récoltés. Plus de 35.650 repas chauds distribués.
2015 : 68.000 euros récoltés. Plus de 22.500 repas chauds distribués.
Ensemble faisons  mieux en 2016 ! 

https://foundation.bnpparibasfortis.be/action-centimes

 

 

 

European Federation of Food Banks - Welcome to Jacques Vandenschrik

10-11-2016

European Federation of Food Banks - Welcome to Jacques Vandenschrik

Communiqué de presse

 

 

 

The European hospitality industry teams-up with METRO AG and European Food Banks to fight against food waste

03-11-2016

The European hospitality industry teams-up with METRO AG and European Food Banks to fight against food waste

Communiqué Presse

 

 

 

Un team Kellogg's a participé à la collecte de vivres Delhaize du 13 au 19 octobre dernier

02-11-2016

Un team Kellogg's a participé à la collecte de vivres Delhaize du 13 au 19 octobre dernier

 

UN TOUT GRAND MERCI

Au team KELLOGG'S pour sa participation à la collecte de vivres dans plusieurs supermarchés DELHAIZE à Bruxelles: Fort Jaco, Leopold III, Roodebeek

ainsi qu'aux membres du personnel KELLOGG'S pour leur donation au bénéfice des démunis.

 

 

 

Collectes de vivres Delhaize du 13 au 19 octobre 2016

01-09-2016

Collectes de vivres Delhaize du 13 au 19 octobre 2016

Participez à la prochaine collecte de vivres et donnez-nous 2 heures de votre temps.

Lutter contre la faim est l’affaire de nous tous !

La prochaine collecte nationale de vivres, en faveur des démunis de notre pays, aura lieu du jeudi 13 au mercredi 19 octobre 2016 dans tous les magasins du Groupe Delhaize.

L’aide alimentaire concerne 1 belge sur 7. Presque 15% de la population vit sous le seuil de pauvreté et nous désirons avec nos bénévoles y remédier.

Pour atteindre notre objectif nous sommes à la recherche de bénévoles pour distribuer des bons de valeur aux clients des magasins Delhaize. Nous vous demandons que 2 heures de votre temps. Demandez aussi à vos amis de participer avec vous à cette belle action de solidarité.

Nous avons besoin de vous !

Intéressé ? Plus d’info ? Inscrivez-vous ou laisser un message via notre site

www.foodbanks.be/fr/accueil ’ en cliquant sur ‘devenez bénévole’ et ‘participez à une collecte de vivres’.

 

Lutter contre la faim est l’affaire de nous tous !

Fédération Belge des Banques Alimentaires asblRue de Glasgow 18 1070 Bruxelles

www.foodbanks.be                                                                                   Email : info@foodbanks.be

 

 

 

Foire de Libramont du 22 au 25 juillet 2016

28-07-2016

Foire de Libramont du 22 au 25 juillet 2016

La Fédération et les 9 Banques Alimentaires remercient chaleureusement CARGILL, LIBRAMONT EXHIBITION & CONGRESS (LEC) et MARILYNE Communication pour leur soutien

 

 

 

Rencontrez la Fédération et les 9 Banques Alimentaires à la Foire de Libramont du 22 au 25 juillet 2016

19-07-2016

Rencontrez la Fédération et les 9 Banques Alimentaires à la Foire de Libramont du 22 au 25 juillet 2016

Dossier de presse

 

 

 

Colruyt Group et les Banques Alimentaires élargissent leur collaboration.

16-06-2016

Colruyt Group et les Banques Alimentaires élargissent leur collaboration.

Suite aux résultats positifs d’un premier test effectué dans 4 magasins Colruyt de Wallonie, Colruyt Group élargit sa collaboration avec les Banques Alimentaires. Les deux parties ont convenu d’un système unique en Belgique: une quinzaine de magasins Colruyt de Belgique, déterminés géographiquement en fonction de la demande, mettront leurs invendus à la disposition d’organisations locales affiliées aux Banques Alimentaires. Ce faisant, quelque 450 tonnes d’invendus devraient pouvoir être écoulés. Dans un an, les deux parties évalueront si l’offre correspond effectivement à la demande et l’ajusteront si nécessaire. Colruyt Group collabore avec les Banques Alimentaires depuis 1997, que ce soit au travers de la cession des invendus depuis son centre de distribution de Dassenveld (Hal) ou d’une collecte annuelle réalisée auprès des clients de l’enseigne Colruyt. Les 3 systèmes de collecte continueront d’exister parallèlement.

Hal, le 3 juin 2016
Suite aux résultats positifs d’un premier test effectué dans 4 magasins Colruyt de Wallonie, Colruyt Group élargit sa collaboration avec les Banques Alimentaires. Les deux parties ont convenu d’un système unique en Belgique : une quinzaine de magasins Colruyt de Belgique, déterminés géographiquement en fonction de la demande, mettront leurs invendus à la disposition d’organisations locales affiliées aux Banques Alimentaires.

Ce faisant, quelque 450 tonnes d’invendus devraient pouvoir être écoulés. Dans un an, les deux parties évalueront si l’offre correspond effectivement à la demande et l’ajusteront si nécessaire.
Colruyt Group collabore avec les Banques Alimentaires depuis 1997, que ce soit au travers de la cession des invendus depuis son centre de distribution de Dassenveld (Hal) ou d’une collecte annuelle réalisée auprès des clients de l’enseigne Colruyt. Les 3 systèmes de collecte continueront d’exister parallèlement.

Faire correspondre l’offre à la demande
Concrètement, Colruyt Group et les Banques Alimentaires ont identifié ensemble 15 magasins en Belgique les plus à même de satisfaire la demande, en fonction de leur répartition géographique et des besoins des associations locales. Les Banques Alimentaires agiront en tant qu’intermédiaires entre les magasins et ces associations, en orchestrant la rotation des collectes. Elles auront également la responsabilité de la bonne conduite des différentes associations, comme le respect de la chaîne du froid, le respect des règles édictées par l’AFSCA et la distribution effective de la nourriture aux personnes précarisées.
Les magasins concernés se chargeront quant à eux de trier et de rassembler ces produits tôt le matin. Les colis seront préparés et stockés en chambre froide et simplement retirés par les organisations dès l’ouverture du magasin, et ce chaque jour ouvrable, y compris le samedi.
L’an dernier, Colruyt Group et les Banques Alimentaires avaient procédé à un premier test dans 4 magasins de Wallonie. Entre 2 et 3 tonnes de denrées, par magasin et par mois, ont pu être ainsi cédées aux Banques Alimentaires. Par ailleurs, Colruyt Group accordera une attention particulière à la gestion des déchets des organisations locales, dans le souci d’éviter le gaspillage en aval.

4 jours
Colruyt Group s’assurera également de la qualité des marchandises. La firme jouit d’une grande expertise en gestion des stocks grâce à un système d’approvisionnement automatisé qui lui permet de vendre 97,45 % des produits frais et surgelés acheminés en magasin.
Par ailleurs, dans un souci de diminution des déchets alimentaires chez ses clients, les produits frais sont retirés des rayons 4 jours avant leur date de péremption, et ce dans tous les magasins.
Les associations bénéficieront dès lors de produits proposant une durée de conservation confortable. Ce système permettra en outre d’élargir les dons aux fruits et légumes encore parfaitement consommables mais plus assez beaux que pour être proposés aux clients, de même que ceux dont les emballages sont abîmés.
Alfons De Vadder, administrateur délégué de la Fédération des Banques Alimentaires : « Notre souci constant n’est pas seulement de collecter suffisamment de vivres afin de pouvoir répondre à la demande toujours croissante, mais aussi d’assurer l’offre d’une gamme de produits la plus variée possible. Nous pouvons donc nous réjouir de cette collaboration avec Colruyt Group à plus d’un titre. »

Un engagement social
La collaboration avec les Banques Alimentaires n’est pas nouvelle. Depuis 1997, Colruyt Group offre aux Banques Alimentaires les produits invendus encore commercialisables légalement. Ces derniers sont acheminés au centre de distribution de Dassenveld à Hal. Après vérification de la qualité, ils sont retirés par les Banques Alimentaires et redistribués aux restaurants sociaux, maisons d’accueil et autres initiatives sociales. En 2015, quelque 405 tonnes de vivres ont été cédées aux Banques Alimentaires par ce biais. Colruyt Group n’hésite pas non plus à associer les clients au mouvement.
Chaque année, l’enseigne Colruyt leur propose de contribuer aux Banques Alimentaires au travers d’une collecte de vivres. Cette année-ci, cette action a permis la récolte de quelque 229 tonnes de nourriture au profit des Banques Alimentaires. Précisons que les 3 systèmes de collecte continueront d’exister en parallèle.
La distribution en direct des 15 magasins aux associations locales devrait pouvoir leur garantir quelque 450 tonnes de denrées supplémentaires. « Chez Colruyt Group, nous estimons qu’il est de notre devoir de limiter au maximum le gaspillage alimentaire, lequel occasionne énormément de pertes inutiles tant au niveau financier qu’en terme d’impact environnemental », explique Tony De Bock, Directeur Savoir-Faire - Produit - Retail de Colruyt Group. « Cela passe par une logistique et une gestion des stocks efficaces, mais aussi par une réaffectation utile des invendus et un engagement social. Nous prouvons de cette manière que nos ambitions économiques ont un impact positif sur la société et l’environnement. C’est notre vision de l’entrepreneuriat durable. »

Plus d'informations :

Alfons De Vadder, Administrateur délégué
de la Fédération Belge des Banques Alimentaires,
+32 473 76 14 75
alfons.devadder@foodbanks.be

Hanne Poppe
Responsable presse de Colruyt Group,
+32 2 360 10 40 ou +32 473 92 45 10
hanne.poppe@colruytgroup.com

Colruyt Group

À PROPOS DE COLRUYT GROUP

Colruyt Group est actif dans la distribution de denrées alimentaires et de produits non alimentaires en Belgique, en France et au Grand-Duché de Luxembourg, avec environ 500 magasins en gestion propre et plus de 500 magasins affiliés. Les différentes formules de magasins en Belgique sont Colruyt, OKay, Bio-Planet, Dreamland, Dreambaby et les magasins affiliés Spar et Eurospar. En France, le groupe compte, outre quelque 70 magasins Colruyt, également des magasins indépendants affiliés Coccinelle, CocciMarket et Panier Sympa.
Le groupe est aussi actif dans l'activité de foodservice (livrant aux hôpitaux, cuisines d'entreprise, entreprises du secteur horeca) en France (Pro à Pro) et en Belgique (Solucious).
Les autres activités englobent la distribution de carburants (DATS 24), les solutions d'impression numérique et de gestion de documents (Symeta) et la production d'énergie verte. Colruyt Group emploie plus de 28.000 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires de 8,9 milliards EUR en 2014/15. Colruyt est coté à la bourse d'Euronext Bruxelles (COLR) sous le code ISIN BE0974256852.

Pour plus d’informations, veuillez consulter: www.colruytgroup.com

FBBA

À PROPOS DE LA FÉDÉRATION BELGE DES BANQUES ALIMENTAIRES

Les Banques Alimentaires luttent contre la faim et le gaspillage en Belgique en collectant, principalement auprès de l’industrie alimentaire et de la grande distribution, les surplus dont elles font bénéficier les démunis de notre pays. En 2015, 12 976 tonnes de denrées alimentaires ont été collectées, dont 40 % venant du Fonds européen d’aide aux plus démunis, 30 % de l’industrie agroalimentaire, 20 % de la distribution, 5 % des criées agricoles et horticoles et 5 % des collectes et actions spéciales. Les produits collectés sont mis à la disposition de 629 associations caritatives réparties dans tout le pays avec lesquelles les Banques Alimentaires ont signé une convention d’aide alimentaire. Celle-ci prescrit que les produits reçus doivent être transportés, stockés et distribués en respectant strictement la réglementation concernant la sécurité alimentaire. D’autre part, les Banques Alimentaires veillent à que ces associations s’efforcent d’assurer l’intégration sociale des démunis bénéficiaires de l’aide alimentaire. L’an dernier, plus de 138 500 personnes ont bénéficié d’une aide alimentaire via les Banques Alimentaires. Tout ceci est rendu possible grâce à l’engagement de 228 bénévoles.

 

 

 

Collecte de denrées  pour les Banques Alimentaires  du 23 au 27 mai 2016

27-05-2016

Collecte de denrées pour les Banques Alimentaires du 23 au 27 mai 2016

Saviez-vous que chaque année en Belgique, plus de 130.000 personnes dépendent de l’aide qu’ils reçoivent des Banques Alimentaires?

Du lundi 23 au vendredi 27 mai 2016, nous organisons dans notre entreprise/hôpital une grande récolte de nourriture au profit des Banques Alimentaires. Cette récolte se fera sous la houlette de Stop Hunger, une initiative Sodexo qui lutte contre la faim en Belgique et dans le monde. Cliquez ici pour un petit film explicatif.

Concrètement:
Quoi? Une action de récolte de nourriture pour les Banques Alimentaires qui en ont vraiment besoin.
Quels produits? Les Banques Alimentaires ont besoin de toutes sortes de produits : riz, pâtes, sucre, conserves,… voir liste ci-joint.
Où et quand? Du 23 au 27 mai, des caisses seront disponibles à l’endroit XXXXX, apportez-y un aliment en faveur des Banques Alimentaires… et faites passer le message !

Nous comptons sur votre solidarité !

 

 

 

11-23 mai 2016 - Milan/Bruxelles - IVANA DI MARTINO va franchir la ligne d’arrivée après une course de 900 km contre la malnutrition infantile en Europe

27-05-2016

11-23 mai 2016 - Milan/Bruxelles - IVANA DI MARTINO va franchir la ligne d’arrivée après une course de 900 km contre la malnutrition infantile en Europe

Une femme.
13 jours
900 kilomètres.
Un but exceptionnel: mettre fin à la pauvreté alimentaire en Europe.

Ce samedi, après 10 jours de course et plus de 750 kilomètres parcourus, Ivana Di Martino arrivera en Belgique avec un message clé : ensemble, nous pouvons mettre fin à la malnutrition infantile en Europe. Elle arrivera le 23 mai à Bruxelles, après 13 jours de course et plus de 900 kilomètres. A ses côtés : l’entreprise familiale Italienne Barilla et les Banques Alimentaires belges, françaises, italiennes et européennes.

Bruxelles, 20 Mai 2016
La marathonienne Ivana Di Martino aura bientôt accompli un incroyable exploit sportif et engagé. Demain samedi, elle arrivera en Belgique, à Libin, après son départ de Milan (Italie) le 11 mai dernier. Elle fera une dernière étape dimanche 22 à Gembloux avant d’arriver à Bruxelles le lundi 23 mai pour communiquer un message de solidarité. Rien ne pourra gâcher son énergie, alors qu’elle a traversé l’Italie, la Suisse et la France, portée toujours plus loin par son refus de tolérer la pauvreté alimentaire en Europe. « Ce n’est qu’en agissant tous ensemble que nous pourrons y mettre fin », affirme cette femme de 45 ans et mère de trois enfants.

Le choix de la Belgique comme étape finale est symbolique à deux titres, non seulement parce que Bruxelles est la capitale de l’Europe, mais aussi parce que presque un enfant sur cinq en Belgique vit sous le seuil de pauvreté. Pour Bernard de Vos, le Délégué général belge aux droits de l’enfant, « des droits de l’enfant dont ceux liés à la santé, à l'alimentation, à l'éducation, sont bafoués chaque jour – y compris dans nos pays riches et industrialisés. Les solutions durables viendront d'une meilleure considération politique mais il faudra qu’un large mouvement citoyen encourage nos responsables à soutenir des réformes profondes vers plus d'égalité et plus d'équité. C'est la raison pour laquelle la course d'Ivana est remarquable et mérite pleinement que mon Institution la soutienne ».

Le 23 mai à 17h, Bernard de Vos accueillera Ivana à son arrivée lors d’une cérémonie à la Bibliothèque Solvay ouverte au public, et prendra la parole au débat qui aura lieu ensuite avec des représentants du monde associatif (Eurochild et la Fédération Européenne des Banques Alimentaires) et des personnalités politiques, dont Marie Arena, Ivo Belet et Marc Tarabella, députés belges européens, ainsi que Gianni Pittella et Elisabetta Gardini, députés européens italiens. « Son courage et sa ténacité sont remarquables », dit Pitella. « Elle m’inspire et m’encourage, en tant que membre du Parlement européen, à engager le Parlement pour soutenir sa cause. »

L’entreprise italienne familiale Barilla, qui soutient la course d’Ivana Di Martino et les Banques Alimentaires, offrira un dîner convivial – ‘pasta party’ – pour clôturer l’événement. « Nous sommes fiers de l’encourager », déclare Paolo Barilla, vice-président du groupe. « Lorsqu’Ivana nous a présenté son projet, nous nous sommes vite rendus compte que son but était le nôtre : offrir à tous la nourriture que nous donnerions à nos propres enfants. »

Le 24 mai, Ivana rencontrera des représentants des institutions européennes et belges, pour les encourager à renouveler leurs efforts dans la lutte contre la pauvreté alimentaire infantile, qui reste une terrible réalité pour des milliers de familles européennes.

Alors qu’Ivana Di Martino parcourt les derniers kilomètres de sa course incroyable, elle souhaite nous rappeler à tous son objectif ultime, celui de mettre fin à la malnutrition infantile en Europe. « Offrir à tous les enfants une nourriture saine est une course que nous devons tous courir ensemble. J’espère que vous me rejoindrez », dit-elle. « Franchir la ligne d’arrivée n’a jamais été aussi important. »

À PROPOS D’IVANA DI MARTINO

Née à Monce, en Italie, le 28 mai 1970, Ivana Di Martino est mère de trois enfants : Cecilia, Filippo et Caterina. Elle court depuis toute petite. Pour elle, courir représente à la fois un combat, et la possibilité d’être libre. Courir, c’est un moyen de faire passer un message d’espoir et de force, surtout pour les plus jeunes. Ivana incarne cette vision, qu’en affrontant de nouveaux défis, on peut devenir plus fort, et découvrir ainsi que l’on est capable de réaliser des choses que l’on n’aurait pas pu imaginer.

Leaflet Ivana Di Martino - Barilla ...

POUR PARTICIPER A LA CÉRÉMONIE DU 23 MAI ET ACCEUILLIR IVANA À SON ARRIVÉE À BRUXELLES

Stacey Featherstone, Community Public Affairs
stacey.featherstone@communitygroup.eu
+32 476 784 781

À PROPOS DE BARILLA

Etabli à Parme en 1877, ce qui était au début un petit commerce de pâtes et de pain est devenu un des principaux groupes Italiens, leader mondial du marché des pâtes, du marché des sauces en Europe continentale, de la biscuiterie en Italie et des pains croustillants en Scandinavie. Le Groupe Barilla a 29 sites de production (14 en Italie et 15 à l’étranger), et exporte ses produits vers plus de 100 pays. Chaque année, le Groupe produit 1,700,000 tonnes de produits alimentaires qui sont consommés dans le monde entier sous les marques suivantes : Barilla, Mulino Bianco, Harrys, Pavesi, Wasa, Filiz, Yemina, Vesta, Misko, Voiello, Academia Barilla.

Au cœur du Groupe Barilla se trouve le principe « Good for You, Good for the Planet ». (Bon pour vous, Bon pour la planète.) « Good for You » signifie que Barilla reformule constamment ses produits, et encourage l’adoption d’un mode de vie sain ainsi que l’amélioration de l’accès à la nourriture et l’inclusion sociale. « Good for the Planet » signifie promouvoir des chaines d’approvisionnement durables et réduire les émissions de CO2 ainsi que la quantité d’eau qui est utilisée tout au long de la production.

Pour plus d’informations, veuillez consulter: www.barillagroup.com

À PROPOS DE LA FÉDÉRATION EUROPÉENE DES BANQUES ALIMENTAIRES

Etablie en 1986, la Fédération Européenne des Banque Alimentaires (FEBA) est une association humanitaire qui rassemble 271 Banques Alimentaires dans 23 pays en Europe qui recuperent des denrées alimentaires, dont la plus grande partie serait autrement été gaspillée, et les redistribuent à des associations caritatives et des centres sociaux en faveur des personnes démunies.

En 2015, les membres de la FEBA ont distribué l’équivalent de 2,9 millions de repas chaque jour (soit 562,000 tonnes de nourriture) à 5,7 millions de personnes en partenariat avec 33,200 associations caritatives grâce à 15,500 personnes, dont 90% sont bénévoles.

Pour plus d’informations, veuillez consulter: www.eurofoodbank.eu

À PROPOS DE LA FÉDÉRATION BELGE DES BANQUES ALIMENTAIRES

La Fédération Belge des Banques Alimentaires est un organisme de coordination qui représente un réseau national de 9 banques alimentaires régionales, responsables de la redistribution de vivres auprès d’associations caritatives.

L’objectif des Banques Alimentaires est d’apporter une aide alimentaire aux démunis en recevant, à titre gratuit, un apport important de produits alimentaires du Fonds Européen d'Aide aux plus Démunis (FEAD), mais aussi de l'industrie alimentaire, des grandes entreprises de la distribution et des criées, et également en orchestrant différentes collectes de vivres auprès du grand public. Toutes les sommes récoltées sont destinées à offrir le plus possible de repas aux défavorisés de notre pays.

En 2015, 12.976 tonnes de denrées alimentaires ont été récoltées et distribuées, réparties entre 138.557 bénéficiaires via quelque 629 associations caritatives locales.

La course d’Ivana passera par les provinces en charge de La Banque Alimentaire Namur Luxembourg qui soutient 52 associations, soit 10.780 démunis, et aboutira en région bruxelloise où la Banque Alimentaire de Bruxelles et Brabant flamand et wallon soutient 120 associations, soit 24.158 démunis.

CONTACTS PRESSE

Stacey Featherstone, Community Public Affairs
stacey.featherstone@communitygroup.eu
+32 476 784 781

Alfons De Vadder,
Administrateur délégué
de la Fédération Belge des Banques Alimentaires,
direction@foodbanks.be,
+32 473 761 475

 

 

 

On recherche

02-05-2016

On recherche

Pour la prochaine collecte de vivres, qui aura lieu du jeudi 13 au mercredi 19 octobre 2016, On recherche des « coordinateurs bénévoles » et des « bénévoles ».

La Fédération Belge des Banques Alimentaires asbl organise annuellement, en partenariat avec le groupe Delhaize, une collecte nationale de vivres. Cette année cette collecte de vivres aura lieu du jeudi 13 au mercredi 19 octobre 2016 dans tous les magasins Delhaize du pays.

Nous recherchons pour la prochaine collecte de vivres des Bénévoles qui pourront nous donner deux heures de leurs temps pour remettre des bons de valeurs aux clients à l’entrée de leur supermarché Delhaize. Les amis et famille pourront aussi participer dans le même magasin à cette belle action sociale.

Nous cherchons également des « Coordinateurs Bénévoles » afin d’aider, en septembre ou même plus tôt, à rechercher et à constituer des équipes de bénévoles (amis, collègues, famille, voisins, associations…) dans leur ville ou leur région. Formation assurée.

Les Banques Alimentaires ont besoin de vous !

Merci de prendre contact par courriel: info@foodbanks.be

Donnez-nous

  • votre nom
  • adresse
  • n° de téléphone

 

 

 

Jusqu'au 15 mai 2016, par paquet de sucre fin 1kg vendu, la Raffinerie tirlemontoise donne 100gr aux Banques Alimentaires

02-05-2016

Jusqu'au 15 mai 2016, par paquet de sucre fin 1kg vendu, la Raffinerie tirlemontoise donne 100gr aux Banques Alimentaires

 

 

 

Nouvelle collecte de vivres chez COLRUYT

02-05-2016

Nouvelle collecte de vivres chez COLRUYT

Nouvelle collecte de vivres chez COLRUYT au profit des Banques Alimentaires DU 23 MARS AU 19 AVRIL 2016

Aidez les Banques Alimentaires et participez à notre grande collecte de vivres.
Tout au long de l'année, Colruyt soutient les Banques Alimentaires, une organisation qui lutte contre le gaspillage de nourriture. Vous pouvez vous aussi participer lors de la collecte de vivres annuelle organis?ée en magasin.

Vous voulez participer ?
C’est facile !
1- Notre collaborateur scanne le code-barres et votre don est automatiquement comptabilisé sur votre ticket de caisse. Vous ne devez donc prendre aucune marchandise en rayon.

Bon Colruyt

2- Colruyt s’occupe de toute l’organisation logistique. Pour être le plus efficace possible, nous additionnons tous les produits offerts à la fin de l’action et nous organisons une livraison unique.

Nous préparons tous les produits dans notre centre de distribution en arrondissant leur nombre vers le haut afin de pouvoir livrer des palettes complètes aux Banques Alimentaires.

Etapes

3- Les 228 bénévoles des Banques Alimentaires locales répartissent les vivres entre 629 organismes caritatifs. Ceux-ci les distribuent ensuite aux personnes les plus démunies en fonction des besoins de chaque famille, ou les utilisent pour préparer des repas pour des restaurants sociaux.

4- Les Banques Alimentaires aident ainsi chaque année plus de 138.000 personnes

Un soutien permanent
Colruyt offre des produits aux Banques Alimentaires tout au long de l’année, par exemple ceux dont l’emballage est légèrement endommagé. Les magasins renvoient les produits en question dans notre centre de distribution, où ils sont mis à disposition des Banques Alimentaires.

Depuis peu, les filiales provinciales des Banques Alimentaires viennent directement chercher des vivres chaque matin dans 15 de nos magasins Colruyt (par exemple des produits frais invendus dont la date limite de vente sera dépassée 4 jours plus tard). Les personnes qui en ont vraiment besoin reçoivent ainsi encore plus de produits, et encore plus rapidement.

748,8 tonnes de vivres offerts en 2015 Soutien permanent de Colruyt: 490,1 tonnes Collecte auprès des clients: 258,7 tonnes

Merci d’avance pour votre aide !

Télécharger les bons « J'OFFRE »

 

 

 

Résultat action Imperial Meat Products

04-03-2016

Résultat action Imperial Meat Products

Imperial Meat Products a lancé une action de fin d‘année au profit des démunis

Deux possibilités étaient offertes aux intéressés: cliquer sur une carte de Noël via internet, ou envoyer une carte de vœux par la poste.

1 carte = 1 paquet de charcuterie semaine.

Au total, 1.535 paquets de charcuterie (paquets pour une semaine) ont été collectés pour les Banques Alimentaires.

Tous nos remerciements à Imperial Meat Products pour ce geste généreux.

 

 

 

Résultat action « Centimes »

04-03-2016

Résultat action « Centimes »

Près de 2,5 millions de pièces, soit 67.583 euros, telle est la somme récoltée à l’occasion de l’action « Centimes » de BNP Paribas Fortis Foundation et des Banques Alimentaires. Cette édition été saluée par un nouvel élan de générosité de la part des clients de BNP Paribas Fortis et de Fintro, par les élèves des écoles primaires et secondaires participantes, par les patients et les visiteurs d’une dizaine d’hôpitaux ainsi que par les porteurs de projets au travers des cinq agences microStart. Après cinq années de campagnes, ce sont donc plus de 425.000 euros qui ont été collecté, ce qui a permis aux Banques Alimentaires de distribuer près de 142.000 repas.

Un tout GRAND MERCI A BNP PARIBAS FORTIS FOUNDATION

Pour les centimes récoltés en faveur des Banques Alimentaires et au profit des démunis. Surtout aussi aux enfants que vous découvrirez dans la vidéo ci-dessus. ils ont participé avec beaucoup d'enthousiasme à cette action !

 

 

 

Résultat collecte de vivres Carrefour - Week-end du 11 et 12 décembre 2015

04-03-2016

Résultat collecte de vivres Carrefour - Week-end du 11 et 12 décembre 2015

La collecte de vivres annuelle Carrefour qui s’est tenue les 11 et 12 décembre 2015 a permis de récolter 50 tonnes de vivres pour un montant de 55.470 euros, soit plus de 18.500 repas, au profit des associations caritatives locales adhérents aux Banques alimentaires.

Au nom des démunis aidés, nous remercions de tout cœur
- La direction et le personnel de Carrefour, organisateurs de la collecte.
- Les collecteurs /collectrices bénévoles qui ont sensibilisé
la clientèle de Carrefour à participer à l’action.
- Les nombreux donateurs pour leur générosité et leur solidarité
avec les démunis.

 

 

 

Résultat action de fin d’année Douwe Egberts

29-01-2016

Résultat action de fin d’année Douwe Egberts

De tout cœur merci à Douwe Egberts pour cette action grandiose au profit des démunis en Belgique

 

 

 

Résultat action de fin d'année LIDL

29-01-2016

Résultat action de fin d'année LIDL

ACTION DE FIN D’ANNEE LIDL

Une somme de 50.000 euros, soit l’équivalent de plus de 16.600 repas, ont été offerts à la Fédération au profit des démunis.

Tous nos remerciements à LIDL pour son geste généreux.